__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


dimanche 28 mars 2010

Championnat J 15 : ASVM c/ SERMENTIZON

15ème journée de championnat

Notre équipe s'est inclinée 2 à 4, sur son terrain, contre l'A.S. SERMENTIZON après une folle première mi-temps :

- ouverture du score par SERMENTIZON
- égalisation peu de temps après par Anthony GROLET
- 2ème but de SERMENTIZON
- égalisation de Michel PIRES
- 3ème but de SERMENTIZON avant la mi-temps.

En 2ème mi-temps, elle n'est pas arrivée à revenir au score et c'est finalement SERMENTIZON qui a marqué une 4ème fois en toute fin de match.

Compte tenu de la victoire d'ARCONSAT à PASLIERES NOALHAT, l'ASVM est toujours deuxième mais avec maintenant 9 points de retard sur ARCONSAT ( et 2 matchs en moins ).

Il va falloir gagner tous les matchs restant et espérer un faux pas d'ARCONSAT pour arriver à les dépasser.

Pour le classement :

« PLANS D'ENFER »

Lors des représentations des 20, 27 et 28 mars 2010 à VOLLORE-MONTAGNE, la troupe de l'Amicale Laïque " LA MONTAGNARDE " a une fois de plus connu un très vif succès en interprétant la pièce " PLANS D'ENFER " ( comédie en 2 actes de Vincent DURAND ) au nouveau Théâtre de L'Avant-Garde :


La salle lors de la première du 20 mars 2010

Les personnages :


Debout :

  • Albert JULIENNE ( Agnès DAJOUX ), chauffagiste " très nature "
  • Georgette JULIENNE ( Laetitia ROUX ), la soeur d'Albert, également " très nature "
  • Max ( Annie RAINALDY ), le petit ami de Julia " genre brute épaisse "
  • Pauline ( Pauline RAINALDY ), la petite amie de Benoît COURCEL Junior " un brin délurée et exhibitionniste "
  • Benoît COURCEL Junior ( Rémi DUBOST ), " jeune homme plutôt réservé ", fils de Benoît et Chantal COURCEL
  • Barbara COURCEL ( Vanessa BONNEFOY ), fille de Benoît et Chantal COURCEL

Assis :

  • Chantal COURCEL ( Fabienne MARRET ), épouse de Benoît COURCEL " d'apparence stricte "
  • Benoit COURCEL, ( Yves DUBIEN ), " fringant avocat " d'une cinquantaine d'années
  • Julia ( Maryse FAULE ), la nouvelle collaboratrice " BCBG " de Benoît COURCEL

L'intrigue :

Chacun de leur côté, les deux Benoît ont imaginé un " plan d'enfer " :

Le fils a dit à ses parents qu'il allait réviser ses examens chez un copain et a profité de leur absence ( son père doit assister à un congrès et sa mère est partie en avion voir sa propre mère ) et de celle de sa soeur ( qui est allée chez des amis ) pour inviter sa petite amie Pauline à passer le week-end dans la luxueuse propriété familiale avec piscine. Quand au père, qui pense également être seul chez lui, il a invité à dîner sa nouvelle et charmante collaboratrice Julia qu'il espère bien séduire. Mais rien ne se passe comme prévu avec la venue d'Albert, venu réparer la climatisation à la demande de Chantal COURCEL, et de cette dernière qui revient à l'improviste car elle n'a pu prendre son avion à la suite d'une grève. Pour se sortir de ce pétrin Benoît père imagine de faire passer Albert pour son ami d'enfance et Julia pour la compagne d'Albert. Hélas, Albert va confondre Julia avec Pauline. Vont également débarquer Max, à la recherche de Julia, et Georgette venu apporté un casse-croûte à Albert. En fait de petit week-end en amoureux pour les deux Benoît ce sera plutôt la galère ...

ACTE I

La pièce commence par l'arrivée de Pauline qui se promène dans le salon quand arrive Benoît Junior sortant de la cuisine une casserole à la main.


Benoît Junior et Pauline évoquent leur week-end en amoureux


Pauline demande à Benoît Junior si ses seins lui font penser à des oranges ou à des pamplemousses

La scène se termine par le départ de Pauline à la piscine et le retour de Benoît Junior en cuisine.

Entre alors Julia, suivie de Benoît qui ne la quitte pas des yeux.


Benoît est tout émoustillé par la perspective d'une collaboration encore plus étroite avec Julia


Benoît rassure Julia qui est tracassée par cette invitation de peur que les autres collaboratrices de Benoit la jalouse.

Mais on sonne à la porte et en maugréant Benoît demande à Julia de passer dans la bibliothèque pour quelques minutes, le temps de régler le problème posé par cette visite imprévue.

On sonne à nouveau avec insistance et Benoît va ouvrir à un homme avec une boîte à outils en bandoulière qui se présente comme le chauffagiste venu, à la demande de Chantal, réparer la climatisation. Benoît, agacé, lui explique que son épouse est absente et lui propose de revenir ultérieurement. Albert, ayant vu la veste de Julia posée sur le canapé, a compris que Benoît était " occupé " et se propose de partir et de téléphoner à Chantal pour lui expliquer les raisons de sa non intervention.


Benoît essaye d'amadouer Albert


Résigné, Benoît accepte qu'Albert fasse son intervention

Albert quitte la pièce par le Dressing-Room, où se trouve le boitier central, pour aller faire sa réparation.

Benoît va chercher Julia dans la bibliothèque.


Benoît explique la situation à Julia et lui propose une coupe de champagne avant d'aller se baigner dans la piscine.

Benoît va à la cave et pendant que Julia est seule son portable sonne. C'est son ami Max qui s'inquiète pour la lettre qu'il faut poster aux Impôts avant six heures pour éviter des pénalités de retard. Après avoir dit à Max qu'elle doit aller passer la soirée chez sa copine Babeth, Julia décide d'aller en vitesse à la poste voisine et sort de la pièce en oubliant son portable sur la table.

Retour de Benoît avec une bouteille de champagne et deux coupes, puis brève apparition d'Albert qui annonce que la réparation est bientôt terminée.

Alors que Benoît ouvre la bouteille de champagne, arrive Chantal.


Benoît, en bégayant, demande à son épouse ce qu'elle fait là au lieu d'être à l'aéroport


Chantal lui explique qu'il y a une grève illimitée et sans préavis du personnel au sol, et s'étonne à son tour de la présence de Benoît qui devrait être dans le train pour aller à son congrès

Chantal dit à Benoît qu'il aura tout le temps de lui expliquer les raisons de sa présence, et pourquoi il a sorti du champagne, après qu'elle ait posé sa valise dans sa chambre et peut être allé plonger dans la piscine pour se calmer.

Après la sortie de Chantal, Benoît est paniqué et se demande ce qu'il va pouvoir bien inventer pour expliquer la présence de Julia qu'il pense être dans la piscine.

Pour la suite :

PLANS D'ENFER ( suite acte I - acte II )

Albert sort du Dressing-Room en annonçant " c'est fini " et trouve Benoît complètement abattu qui lui répond " oui, tout est fini ". Il lui demande si, à tout hasard, il pourrait l'aider et après un temps d'hésitation, cette proposition donne une idée à Benoît. Après avoir proposé 100 €, puis 200 € et finalement 500 € à Albert, ce dernier accepte d'être son homme. Benoit lui explique alors qu'il va le faire passer pour son ami.


Albert réagit vivement car il s'est mépris sur le sens du mot " ami "

Benoît le rassure en lui expliquant que par " ami " il faut comprendre simplement " copain " et qu'il doit jouer ce jeu auprès de sa femme. Il prend alors la caisse à outils d'Albert pour la cacher sous le canapé et remplissant les deux coupes de champagne, il en donne une à Albert.

Chantal entre dans la pièce et s'étonne de la présence d'Albert.


Benoît lui explique qu'Albert est un ami d'enfance qui habite Marseille et qui est venu lui rendre une visite surprise avec son amie Julia ( qu'il croît toujours à la piscine ). Dans ces conditions, il ne pouvait donc plus partir à son congrès.

Après un échange surréaliste, Chantal laisse Benoît et Albert pour aller chercher ses bagages dans la voiture. Benoit explique alors à Albert qu'il doit aller chercher Julia à la piscine et lui expliquer qu'elle doit se faire passer pour son amie. Albert lui demande alors comment il va reconnaître Julia. Benoît lui répond que c'est une jolie fille en maillot de bain au bord de la piscine et que de toute façon il n'y a personne d'autre. Il sort alors de la pièce pour rejoindre Chantal afin de l'aider à porter ses bagages.

Albert appelle alors la jeune fille au bord de la piscine et arrive ... Pauline.


Albert, subjugué par les charmes de Pauline, lui explique le plan de Benoît ce qui n'enchante pas Pauline.


Entendant quelqu'un arriver, Albert se jette sur Pauline et l'embrasse

Entrée de Chantal qui s'excuse de les déranger en pleine discussion.


Albert fait les présentations et Chantal les invite à passer le week-end

Pauline retourne à la piscine et entre Benoît. Chantal lui annonce qu'elle a invité Albert et son amie à passer le week-end et lui demande de montrer à Albert où se trouve la chambre d'amis. Benoît et Albert grimpent les escaliers et Chantal, restée seule dans la pièce, trouve qu'il y a quelque chose de bizarre dans cette histoire et se demande ce que Benoît peut bien lui cacher.

Le portable que Julia a oublié sur la table se met alors à sonner et Chantal finit par décrocher. C'est Max qui croit d'abord parler à Julia, puis à Babeth, et qui s'inquiète pour la lettre des impôts. A Chantal qui lui demande qui il est, il se présente comme le petit ami de Julia. Chantal, qui trouve que Julia a beaucoup de petits amis et qui ne comprends rien à cette histoire de lettre, lui propose alors de venir s'expliquer sur place.

Elle quitte la pièce en se frottant les mains et en pensant qu'il va y avoir du sport à la maison.

Entre-acte :

Charlie DUBOST nous a interprété " Mon petit loup " de Pierre PERRET :


ACTE II

Retour de Julia qui a pu poster sa lettre aux impôts et découvre son portable laissé sur la table. Elle le récupère et s'en va dans la salle de bains.

Pauline revient de la piscine avec une valise en main. Elle grimpe les escaliers et revient presque aussitôt sans sa valise. Benoît Junior, qui vient de sortir de la cuisine, observe son manège et lui demande ce qu'elle fait avec sa valise. Pauline lui explique que c'est sa mère qui lui a demandé de la porter dans la chambre d'amis


Benoît Junior ne comprend rien à ce que lui raconte Pauline

Entendant des pas dans les escaliers, ils filent tous les deux se cacher à la cave.

Benoît et Albert descendent les escaliers et font le point sur la situation. Albert trouve que, comme dirait son oncle Paul, Julia a une ligne avec laquelle l'on aimerait bien pêcher. Benoît lui répond " votre oncle était épicurien, dites donc ! "


Albert répond que son oncle ne piquait rien à personne, mais que c'était un grand pêcheur qui un jour a ramené un barbeau grand comme ça !

Après un échange surréaliste, Benoît se dirige vers la piscine pour retrouver Julia et Albert va se servir un verre au bar. Julia sort à ce moment là de la salle de bains.


Albert et Julia se présentent mutuellement

Albert comprend alors sa méprise et réalise qu'il a fait qu'il a fait une grosse boulette. Entendant la voix de Chantal, il pousse Julia dans le Dressing-room et y rentre se cacher avec elle.

Chantal arrive en descendant les escaliers. On sonne à la porte et Chantal ouvre à un homme assez costaud qui se présente comme étant Max, le petit ami de Julia.


Chantal demande à Max ce qu'il ferait s'il trouvait Julia avec un autre homme


Max lui répond qu'il ne répondrait plus de lui et que le pauvre type risquerait de se faire sacrément recrépir la façade !

Chantal promet à Max qu'il ne va pas être déçu d'être venu et elle le pousse dans la cuisine.

Pour la suite :

PLANS D'ENFER ( suite acte II )

Benoît revient de la piscine et Chantal lui demande s'il a vu Julia. Benoît, qui craint le pire, lui répond qu'il pensait la trouver à la piscine mais qu'elle n'y est pas. Ils partent voir si elle est avec Albert dans la chambre d'amis.

Benoît et Pauline sortent prudemment de la cave et font le point sur la situation. Benoît pense que le mieux qu'ils ont à faire c'est de déguerpir. Pauline acquiesce mais avant elle veut profiter de la piscine. Elle sort donc dans le jardin et Benoît Junior regagne la cave.

Retour de Benoît visiblement inquiet. L'on sonne à la porte et en allant ouvrir il tombe sur une femme plutôt mal fagotée qui se présente comme étant la soeur d'Albert.


Elle lui montre les " hamburgés " qu'elle a apporté à Albert pour son casse-croûte et s'inquiète de savoir s'il est bien là


Benoît lui répond que oui, mais qu'il ne sait pas où il est exactement

Après avoir dit à Benoît qu'elle s'appelle Georgette, l'on entend la voix de Chantal qui appelle son mari. Benoît, paniquant, pousse Georgette dans la bibliothèque et grimpe les escaliers.

Max sort de la cuisine furieux car il en a marre de faire le pied de grue et il va se servir un verre, puis un dexième. Benoît Junior sort alors discrètement de la cave et jette un oeil en direction de la piscine. Il n'a pas vu Max derrière le bar et se retournant brusquement il le découvre. Benoît ne comprend pas qui est cet excité.


Le ton monte entre les deux hommes car Max croît que Julia le trompe avec Benoît Junior

Max finit par empoigner violemment Benoît Junior et s'apprête à lui asséner un coup de poing, quand


Pauline revient de la piscine et l'assomme avec la bouteille de champagne


Pauline demande à Benoît qui est ce mec sur le canapé, alors que Benoît pensait que Pauline allait l'éclairer

Ils décident de le cacher derrière le canapé et de prendre la fuite.

Chantal et Benoît descendent les escaliers et s'étonnent de ne pas trouver Albert et Julia


Chantal annonce à Benoît qu'elle va lui présenter quelqu'un. Celui-ci, très inquiet, transpire en se demandant ce qui va encore lui arriver


Chantal demande à Benoit, suant à grosses gouttes, de ne pas bouger pendant qu'elle va chercher son invité surprise

Elle entre dans la cuisine et s'étonne de ne pas trouver Max. elle pense alors qu'il est allé prendre l'air et demande à Benoît de l'accompagner dans le parc pour le chercher.

Albert et Julia sortent de la penderie.


Albert, qui se retrouve avec deux petites amies, suggère à Julia de partir

Julia finit par accepter de partir, et avant Albert lui demande un baiser comme récompense. Julia embrasse Albert sur le pas de la porte et disparaît. Max, qui se relève de derrière le canapé, assiste à ce baiser !

Max est évidemment furieux de ce qu'il vient de voir


Son énervement allant croissant, il se jette sur Albert qui crie au secours

Pou la suite :

PLANS D'ENFER ( suite et fin de l'acte II - Epilogue )

Georgette sort de la bibliothèque à ce moment là et :


elle assomme Max avec son sac à provisions


Regardant Max assommé sur le canapé, Georgette demande à Albert : c'est qui ce buffle ?

Bien évidemment, Albert est incapable de lui répondre et après avoir fait le tour de la situation ils décident de partir tous les deux. Georgette sort chercher sa voiture pendant qu'Albert récupère sa trousse à outils cachée sous le canapé


Retour de Benoit, qui demande à Albert ce qu'il fait avec sa trousse à outils à la main.


Albert explique à Benoit qu'il avait oublié avoir rendez-vous avec sa soeur chez sa tante Madeleine ( une vieille bique pas commode )

On entend un klaxon. C'est Georgette qui s'impatiente et Albert quitte la maison. Benoît va se servir un verre pour se remettre.

A ce moment là, Max se relève en hurlant " où il est ? où il est ? Albert, il est où ? " et Benoît lui indique que celui-ci vient de partir. Max se rue dehors pour le rattraper. benoît qui se demande qui est " cet autobus " se ressert en deuxième verre.

Chantal descend les escaliers. Elle dit à Benoît que ses amis sont vraiment partis car il n'y a plus de valise dans leur chambre et trouve que ce n'est pas correct de leur part. Benoît gêné lui répond " justement .... il faut que je te dise quelque chose à propos d'Albert " et lui propose d'aller boire un verre au bord de la piscine pour tout lui expliquer.

Pendant que Chantal se dirige vers la piscine, Benoît s'adresse au public :


Et vous, pas un mot ! laissez-moi faire ! j'ai un plan d'enfer pour m'en sortir ! ... une fois de plus !

EPILOGUE :

Alors que Benoit à rejoint Chantal au bord de la piscine, arrive une jeune fille qui s'asseoit sur le canapé et prend son portable :


Ouais, Yoann ? ... c'est Barbara ... j'suis arrivée chez moi, tout va bien. Tu t'amènes ? ... mais non, il n'y a personne, comme prévu ... toute ma famille est dehors ... on a la maison e la piscine rien que pour nous ... et pour toute la nuit, naturellement ! ... et crois-moi, pas de risque d'être dérangés ! Un vrai plan d'enfer !

Prochaines représentations :

  • Vendredi 2 avril 2010 à La Chambonie
  • Samedi 10 Avril 2010 à La Renaudie

La Loge


Agrandir le plan

jeudi 25 mars 2010

Théâtre ( A.L.L.M. )

Comme tous les ans, la troupe de l'Amicale Laïque " LA MONTAGNARDE " nous a régalé avec une pétillante comédie en 2 actes :

dont la première a eu lieu ce samedi 20 mars au nouveau Théâtre de L'Avant-Garde, devant une salle comble :



qui a ri de bon coeur tout au long de la soirée :


Les acteurs :


Debout : Agnès DAJOUX, Laetitia ROUX, Annie RAINALDY, Pauline RAINALDY, Rémi DUBOST, Vanessa BONNEFOY
Assis : Fabienne MARRET, Yves DUBIEN, Maryse FAULE

Prochaines représentations au Théâtre de L'Avant-Garde :

  • Samedi 27 Mars 2010 à 20 h 00
  • Dimanche 28 Mars 2010 à 14 h 30

mardi 23 mars 2010

Expo " PÔLE POSITION "


Contrairement à ce qui est indiqué sur l'affiche, il n'y a pas de dessins d'exposés.

Pour avoir un aperçu des photos exposées :

Pour mieux connaître Nathalie SANDRON :

lundi 22 mars 2010

2ème tour des Régionales


Taux de participation national : 51,2 %


***********************************************************
VOLLORE-MONTAGNE :

Inscrits .... : 355
Votants ... : 210 ( 59,2 % )

Le bureau de vote :

La dernière votante :


Marie-Claude DUCOUT

Les scrutateurs en plein travail :



( Crédit : Patrick COUTURAUD )

Les Résultats de VOLLORE-MONTAGNE :

Suffrages exprimés : 196
Blancs .... : 3
Nuls ....... : 11


  • SOUCHON ( PS - FG - EE - PRG - MRC ) : 110 ( 56,1 % )
  • MARLEIX ( Majorité Présidentielle ) ..... : 86 ( 43,9 % )


***********************************************************

  • Pour connaître les nouveaux Présidents de Région : Cliquez ici

dimanche 21 mars 2010

Championnat J 14 : VISCOMTAT c/ ASVM

14ème journée de championnat

Ce dimanche 21 mars 2010, l'ASVM s'est imposée 3 à 1 lors de son déplacement à VISCOMTAT.

Patrice VACHIAS a ouvert la marque en 1ère mi-temps sur un tir de loin, puis David LESPIAT a porté le score à 2 à 0 sur un magnifique coup-franc. En deuxième mi-temps VISCOMTAT a réduit le score sur pénalty, avant que Gaëtan GOSSOIN porte l'estocade en fin de match, également sur pénalty.

Notre équipe réalise ainsi une belle opération compte tenu du match nul d'ARCONSAT, qui n'a donc plus que 6 points d'avance mais avec 2 matchs de joués en plus.

Tous les espoirs sont donc permis ...

Pour le classement : cliquez ici

samedi 20 mars 2010

Commémoration

Discours et dépôt de gerbe devant le monument aux morts, lors de la cérémonie du 20/03/2010 à 15 h 30 commémorant le cessez-le-feu du 19 mars 1962 qui, conformément aux " accords d'Evian " signés la veille, mit fin à la guerre d'Algérie dont les hostilités avaient débuté le 1er novembre 1954 ...




La cérémonie a été suivie d'un vin d'honneur à la salle de l'Ecole :


jeudi 18 mars 2010

Vers NOIRETABLE


( Collection AUBERT )

Fafournoux ( en premier plan ) et La Chevalerie ( en second plan ) :

Editeur : Grimond-Burias
( Collection AUBERT )

lundi 15 mars 2010

Le Chignore sous la neige

En route pour le Grun de Chignore ( le 17/12/2009 ) :









( Crédit : Patrick COUTURAUD )

Sur la chaîne des Puys

Levers de soleil ( mars 2010 ) :


( Crédit : Emilie SFRONTATO )


( Crédit : Michel MENSE )

dimanche 14 mars 2010

1er Tour des Régionales


Taux de participation national : 46,35 %


***********************************************************
VOLLORE-MONTAGNE :

Inscrits .... : 355
Votants ... : 195 ( 54,9 % )

Exprimés : 187
Blancs .... : 4
Nuls ....... : 4

Le bureau de vote :

et les scrutateurs en plein travail :

( Crédit : Annie COUTURAUD )

Les Résultats de VOLLORE-MONTAGNE :


  • Liste CHASSAIGNE ( FG ) ..................... : 82 voix ( 43,9 % )
  • Liste MARLEIX ( Majorité Présidentielle ) : 43 voix ( 23,0 % )
  • Liste FAUROT ( FN ) ............................ : 23 voix ( 12,3 % )
  • Liste SOUCHON ( PS ) .......................... : 17 voix ( 9,1 % )
  • Liste BOUCHARDY ( EÉ ) ....................... : 11 voix ( 5,9 % )
  • Liste FANGET ( MoDem-AEI ) ................ : 7 voix ( 3,7 % )
  • Liste SAVRE ( LO ) ............................... : 4 voix ( 2,1 % )
  • Liste LAFFONT ( NPA & alliés ) .............. : 0 voix ( 0,0 % )


***********************************************************

Les Résultats de l'AUVERGNE :

  • Liste MARLEIX ( Majorité Présidentielle ) : 28,72 %
  • Liste SOUCHON ( PS ) .......................... : 28,03 %
  • Liste CHASSAIGNE ( FG ) ...................... : 14,24 %
  • Liste BOUCHARDY ( EÉ ) ....................... : 10,69 %
  • Liste FAUROT ( FN ) ............................ : 8,39 %
  • Liste FANGET ( MoDem-AEI ) ................ : 4,51 %
  • Liste LAFFONT ( NPA & alliés ) .............. : 4,19 %
  • Liste SAVRE ( LO ) ............................... : 1,22 %

Résultats des AUTRES REGIONS et listes du 2ème tour : cliquez ici

Championnat J 9 : CELLES s/ DUROLLE c/ ASVM

9ème journée de championnat

Ce dimanche 14 mars à 15 h 00, l'A.S.V.M. s'est imposé 2 à 1 à CELLES s/ DUROLLE.

Les deux buts ont été marqués par Yohan GOSSOIN en première mi-temps.

Notre équipe conserve la 2ème place, à 8 points d'ARCONSAT, mais avec 2 matchs de retard.

Pour le classement : cliquez ici

jeudi 11 mars 2010

Théâtre de l'Avant-Garde

Nous avons un nouveau et magnifique théâtre à la Salle de l'Avant-Garde.

La scène en cours de construction :


Elle est terminée et la troupe de l'Amicale Laïque " LA MONTAGNARDE " y répète son prochain spectacle :


Un grand bravo à Robert, Fabien, Charlie, Sébastien, Yves, etc .... pour cette superbe réalisation

Bannière & Fougard 2010

Ce samedi 6 mars, à l'initiative du C.O.V.M., les habitants de Vollore-Montagne sont venus nombreux sur le parking de l'Hôtel des Touristes pour la " Bannière & Fougar(d) " afin d'honorer, selon la tradition :

- les nouveaux couples depuis le 28/02/09 :

  • Maryse et Gérard FAULE ( Le Bourg )
  • Claire MAUDUIT et Thierry SARRY ( Le Bourg )
  • Céline GOUTTEFANGEAS et Jérome COLY ( Le Sopt )

- les nouveaux installés dans la commune depuis le 28/02/09 :

  • Vanessa GOUTTEGATAS - Cyril BONNEFOY et leur fille Maelys ( La Côte )
  • Mauricette LERICHE et Thierry LYKOWSKI ( Fafournoux )
  • Stéphanie RIVIERE et ses enfants : Rémy et Marie ( La Chevalerie )

en dégustant les guenilles accompagnées d'un vin chaud.

POUR LE REPORTAGE PHOTOS :

Abattage et transport de la Bannière

Cette année elle a été prise à BOURDILLON, sur la route de BOIS JARDIN :

Eric en plein travail

Elle est prête à partir ...

mais d'abord un " petit coup " pour remonter le moral :-)

( Crédit : Damien ROUX )


En route pour le Bourg ...

après un solide casse-croûte au plan d'eau

Petit dérapage dans le fossé !

( Crédit : Damien ROUX )

C'est prêt à repartir

( Crédit : Damien ROUX )

La pause déjeuner en famille :




( Crédit : Damien ROUX )

Pour la suite du reportage : cliquez ici

Préparation et mise en place de la Bannière

A l'oeuvre pour l'écorçage :


Bertrand :

( Crédit : Damien ROUX )

Le Beau-Père de Gaël :

( Crédit : Damien ROUX )

Cyril et Freddo

Le Levage :


( Crédit : Damien ROUX )



Le calage :

Lionel et Gaël s'en donnent à coeur joie

La touche finale :

Damien fixe le blason de bienvenu qu'il a réalisé

Pour la suite du reportage : cliquez ici

Fougard au Bourg

L'approvisionnement chez Didier :



( Crédit : Damien ROUX )

La préparation :



( Crédit : Damien ROUX )

La soirée :

A partir de 20 h 00 de nombreux Vollorois sont venus se réchauffer autour du Fougard, pour déguster les guenilles et le vin chaud :


( Crédit : Damien ROUX )


Gaston rend les honneurs :

La fête est finie :

Avec son bouquet joliment fleuri ... :

la bannière trône fièrement au milieu du Bourg :

A l'année prochaine ...

Fougard au Sopt

Dans le pur respect de la tradition, pour le dimanche des Brandons, les GOUTTEFANGEAS ont organisé un fougard avec leurs locataires, qui ont ainsi pu déguster les guenilles et le vin chaud :





lundi 1 mars 2010

2009

Décembre

« L'optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines, le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose. » ( Proverbe Arabe )

Novembre

« Quand on s'est connus, ma femme et moi, on était tellement timides tous les deux qu'on n'osaient pas se regarder. Maintenant on ne peut plus se voir! » ( Raymond DEVOS )

Octobre

« La vie est une fleur. L'amour en est le miel. » ( Victor Hugo )

Septembre

« La femme est le chef-d'oeuvre de Dieu, surtout quand elle a le diable au corps ! » ( Alphonse Allais )

Août

« Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose » (Beaumarchais)

Juillet

« Je désire être incinéré et je veux que 10 % de mes cendres soient versées à mon imprésario. » ( Groucho Marx )

Juin

« Il vaut mieux un qui sait que cent qui cherchent. » ( Proverbe Auvergnat )

Mai

« Une auto-stoppeuse est une jeune femme généralement jolie et court vêtue qui se trouve sur votre route .... quand vous êtes avec votre femme. » ( Woody Allen )

Avril

« Les vertus se perdent dans l'intérêt, comme les fleuves se perdent dans la mer. » ( François de La Rochefoucauld )

Mars

« Technocrates, c'est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu'ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t'as posée. » ( Coluche )

Février

« L'on doit se taire sur les puissants : il y a presque toujours de la flatterie à en dire du bien. Il y a du péril à en dire du mal pendant qu'ils vivent, et de la lâcheté quand ils sont morts. » ( Jean de La Bruyère )

Janvier

« Je suis parti à Lourdes avec ma femme et il n'y pas eu de miracle ... je suis revenu avec ! » ( Seymour BRUSSEL )

2008

Décembre

« L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte. » (Confucius)

Novembre

« Ma femme est très portée sur le sexe. Malheureusement, ce n'est pas sur le mien. » ( Pierre DESPROGES )

Octobre

« La nature nous a donné une langue et deux oreilles, afin que nous écoutions le double de ce que nous disons. » ( Zénon d'Elée )

2009

Décembre


( © : Frédéric MENSE )

Novembre


( © : Solange DUBIEN )

Octobre


( © : Frédéric MENSE )

Septembre


( © : Nathalie SANDRON )

Août


( © : Michel MENSE )

Juillet


( © : Christine RIGAUD )

Juin


( © : Jean MARTY )

Mai


( © : Frédéric MENSE )

Avril


( © : Emilie SFRONTATO )

Mars


( © : Michel MENSE )

Février


( © : Coralie DUBOST )

Janvier


( © : Michel MENSE )

2008

Décembre


( © : Michel MENSE)

Novembre


( © : Frédéric MENSE )

Octobre


( © : Isabelle VILLENEUVE )

Septembre


( © : Solange DUBIEN )

Août


( © : Michel MENSE )

Juillet


( © : Christian GUINDE )

Juin


( © : Michel MENSE )

Mai


( © : Alain Benoit à la Guillaume )

Avril


( © : Benjamin DREUILLAUD )

Mars


( © : Nicolas VILLENEUVE )

Février


( © : Benjamin DREUILLAUD )

Janvier


( © : Solange DUBIEN )

2007

Décembre


( © : Nicolas VILLENEUVE )