Le 24 mars 1808 : naissance de Maria-Felicità García

Née à Paris, Maria-Felicità García, surnommée " La Malibran " avait une voix qui la propulsa d'emblée au sommet de la célébrité. D'une tessiture exceptionnellement étendue, elle se prêtait à une virtuosité très en vogue de son temps. Mais c'est par sa sensibilité qu'elle incarna parfaitement la jeune école romantique dans un répertoire comprenant Rossini et Beethoven, mais aussi Bellini et Donizetti et même Mozart. Son style lui valut de solides adversaires, mais elle laissa un souvenir ébloui à tous ses admirateurs dont Liszt, Chopin, Musset ( qui lui dédia des stances ) bouleversantes et Lamartine. Elle mourut le 23 septembre 1836 à Manchester des suites d'une chute de cheval ...