__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


mercredi 23 septembre 2015

Adhérer aux associations de défense des usagers du SBA

L'association CELLULE-Collectif et le CDU-SBA ont déjà recueillies, à elle deux, plus de 3.000 signatures de leurs pétitions respectives ( sur INTERNET et sur les marchés ou chez les commerçants ) : ou

C'est formidable, mais elles ont aussi besoin de vos cotisations pour fonctionner.

N'hésiter donc pas à investir quelques euros pour défendre vos intérêts :

ou

mardi 22 septembre 2015

La réunion SBA du 16/09

Le 16/09/201 s'est tenue à ENNEZAT une réunion organisée par le SBA à l'intention des Présidents de Com Com, des maires et des délégués des communes faisant partie du territoire sur lequel le SBA assure la collecte des ordures ménagères :

Elle était initialement prévue à huis clos mais les deux associations de défense des usagers ( CELLULE-Collectif et CDU-SBA ), venues distribuées leurs tracts à l'entrée de la salle :


L'équipe de CELLULE-Collectif avec son tract
Pour voir l'article de LA MONTAGNE, cliquer sur la photo

ont finalement été admises à y participer à la condition expresse de ne pas prendre la parole.

La présentation a débuté par un discours du Président Jean-Claude MOLINIER qui a fait un historique du SBA et de la redevance incitative, avant de présenter 2 nouvelles grilles tarifaires faisant suite aux protestations ( tant des usagers que de certains élus ) sur la grille tarifaire votée par le comité syndical du 02/04/2015.

Rappelons que le vote de cette grille a été approuvé par :

  • 64 voix POUR
  • 18 voix CONTRE

et 20 ABSTENTIONS

soit un total de 102 présents ou représentés parmi les 149 délégués au SBA.

Ces deux nouvelles grilles sont les suivantes :



Ces grilles sont des documents de travail qui doivent être débattues avec la participation de diverses associations, dont les deux susmentionnées.

La parole a ensuite était donnée aux élus et à beaucoup des questions posées il a été répondu : « nous allons travailler dessus » ou « nous allons y réfléchir » pour pouvoir voter une nouvelle grille tarifaire lors du prochain Comité Syndical de décembre qui servira de base à une facture à blanc en 2016.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

NDLR :

A mon humble avis les forfaits de 306 & 309 € restent inacceptables pour les foyers ( souvent à revenus modestes ) de 1 ou 2 personnes ( représentant selon le SBA 63 % de la population de son territoire ) qui dans les zones rurales payent actuellement une TEOM allant de 70 € à 150 €.

Ils entraineraient des coûts de 2 à 4 fois supérieurs à ceux actuels ( sans tenir compte des éventuelles levées supplémentaires ) :-(

Pour l'instant nous ne savons toujours pas pourquoi le SBA n'est pas capable de pratiquer des tarifs similaires à ceux d'autres Com Com comme la C.C. du Pays d'Astrée ou le SICTOM Pontaumur-Pontgibaud :

Nous suggérons que des débats publics soient organisés dans chaque commune à l'initiative du délégué communal auprès du SBA qui, selon l'article 10 - Chapitre V du règlement du SBA, est :

« l'interface entre les administrés et le SBA. En tant que tel, il est en mesure d'expliquer et d'argumenter les prises de position ou les décisions du SBA auprès de ses différents interlocuteurs »

Ces débats publics devraient, nous semble-t-il, être suivis d'une délibération du conseil municipal ( comme cela se fait déjà dans certaines communes ) pour donner des instructions de vote au délégué lors du Comité Syndical qui devra statuer sur la nouvelle grille.

vendredi 18 septembre 2015

Ouverture de la Saison Culturelle CCMT 2015-2016


Espace Touristique de la Montagne Thiernoise

Ce vendredi 18 septembre a eu lieu l'ouverture de la 10ème Saison Culturelle 2015-2016 :

Un aperçu des photos exposées pour vous donner envie d'aller voir cette magnifique exposition :



  • Les discours :


Olivier CHAMBON ( Maire de CELLES s/ DUROLLES et Président de la CCMT )



à droite, Serge FAYET ( Maire de ST-VICTOR-MONTVIANEIX et Vice-Président de la CCMT en charge de la Culture ), faisant le bilan de la saison 2014-2015 et présentant la saison qui s'ouvre.


Gilles TRAIMOND ( Sous-Préfet de Thiers )


Jacques FRASIAK

  • L'animation par la Compagnie PASSION-NEZ :




Pour voir l'album de Frédéric :

dimanche 13 septembre 2015

SBA

Ce billet sert uniquement de sous-titre

Les deux associations de défense des usagers du SBA

Dans mon billet du 19 juillet je vous faisais part de la création de l'association CDU-SBA et de ma désignation à son conseil d'administration en qualité de représentant des usagers de la CCMT.

Lors du conseil d'administration du 2 septembre, le dit conseil a décidé de l'envoi d'une lettre ouverte à tous les maires et délégués au SBA.

J'ai été le seul administrateur à voter contre cet envoi. En effet, si certains arguments de cette lettre sont à mon avis excellents, je continue à penser que demander l'abandon de la redevance incitative, ainsi qu'un référendum, est une erreur stratégique.

Je suis convaincu qu'en refusant de discuter de la grille tarifaire avec le SBA et en leur demandant ainsi de revenir sur 3 votes successifs des délégués ( 15/11/2012, 02/04/2015 et 20/06/2015, dont le dernier à la majorité absolue de 92 voix ) les administrateurs du CDU-SBA vont droit dans le mur :-(

Il me semble donc que notre seule chance est d'essayer d'obtenir une refonte de cette grille.

Il se trouve que depuis le 29 août une nouvelle association a été créée :

Cette dernière milite notamment pour un " juste prix " de la redevance incitative.

Après consultation des usagers de la CCMT ayant signé la pétition du CDU-SBA, j'ai donc décidé de démissionner de cette association pour rejoindre CELLULE Collectif dont je partage les objectifs.

En conclusion, si vous êtes partisan :

Pour voir tous les billets que j'ai publié sur ce sujet :

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

NDLR :

Pour les néophytes, les mots ou phrases " en gras souligné " sont des hyperliens sur lesquels on peut cliquer pour avoir des informations complémentaires

samedi 12 septembre 2015

Réfugiés

Vu sur CCFD-Terre Solidaire :


Le rire est souvent le meilleur rempart contre l'intolérance

N'oublions pas l'article 14 de la Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée, le 10 décembre 1948 à Paris, par l'Assemblée Générale des Nations Unies :

« Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays. »

Des articles intéressants : et

jeudi 10 septembre 2015

Une oeuvre d'art ....

Ce jeudi 10/09/2015 à 17 heures a eu lieu, à LA-MONNERIE-LE-MONTEL, l'inauguration de la " transformation esthétique " réalisée sur le transformateur électrique situé rue de Bonnefond,.

En présence de quelques uns des enfants de l' " Association Brin d'Talent " et d'ERDF (mécène de l'opération ), le public a pu admirer la qualité artistique de cette réalisation :






Les artistes et les personnalités :


De gauche à droite :

  • au Premier rang, les artistes Perrine SIMONET, Tanguy WAGNER, Louise PISSIS avec Edwige ZIARKOWSKI, leur professeur
  • au second rang : Christophe CHISSAC ( ERDF ), Jean-Claude HUGUENY ( Directeur Territorial ERDF ), Jean-Louis GADOUX ( maire de La Monnerie-le-Montel ), Elisabeth BERTHON-CHAZAL ( Présidente de Brin d'Talent ) et Aline LEBREF ( adjointe au maire )

Le discours de la Présidente Elisabeth BERTHON-CHAZAL :


Une rétrospective des oeuvres des enfants de l'association :

Encore un grand bravo aux artistes et à ERDF, qui embellit ainsi ses équipements et évite qu'ils soient recouverts de graffitis.

Pour voir les photos de Frédéric :

mercredi 9 septembre 2015

SBA: enjeux cachés de la RI

Le CDU-SBA a adressé, à l'ensemble des Maires des communes adhérentes au SBA, une lettre ouverte sur les enjeux cachés de la mise en place de la Redevance Incitative.

Pour en prendre connaissance :

Compte-tenu des arguments développés dans cette lettre ouverte pensez-vous qu'il faut demander au SBA :

  • d'abandonner la redevance incitative pour revenir à la TEOM ?

ou

  • une refonte de la grille tarifaire pour arriver à une R.I. " raisonnable " ?

samedi 5 septembre 2015

Il n'est pas interdit de rêver

A Saillans les habitants sont au pouvoir :-)

La liste collégiale qui a été élue a entièrement repensé le fonctionnement de la mairie, en mettant en oeuvre la démocratie participative :

des " Groupes Action Projet " ( G.A.P. ), où se retrouvent élus et habitants, débattent des principales questions de la vie du village :-)

Une petite révolution !

Désormais, les habitants sont invités à prendre part aux décisions avant que les projets ne soient ficelés.

Sur chaque grand domaine fixé par les élus une commission thématique, ouverte à tous les habitants, se réunit une ou deux fois par an. C'est lors de ces commissions que naissent les G.A.P. qui réunissent un petit nombre de citoyens autour d'un élu pour travailler sur un sujet précis.

Périodiquement, un comité de pilotage réunit les élus et les habitants volontaires pour rendre compte des travaux en cours, prendre des décisions, et valider les propositions des G.A.P.

Un conseil des sages, constitué de personnes non élues soutenant la démarche, veille à ce que la gestion reste participative.

Pour en savoir plus :

« Aurais-je la joie de voir ne serait-ce qu'un début de ça, à Vollore-Montagne, avant de mourir ? »
( Le webmaster de LA GAZETTE DES MONTAGNARDS )

jeudi 3 septembre 2015

SBA : vote du 20/06/2015

Le 20/06/2015, le Comité Syndical du SBA a réaffirmé sa volonté de poursuivre la mise en oeuvre de la " Redevance Incitative ", mais en prenant un peu plus de temps pour la concertation.

Cette décision a été votée à « l'unanimité des présents moins une abstention », et sa mise en oeuvre a été repoussée au 01/01/2017.

93 délégués ont pris part au vote ( sur 149 délégués composant le C.S. ) :

  • 92 ont donc voté POUR
  • 1 seul s'est abstenu

Nous venons d'apprendre qu'il s'agit du délégué de Saint-Maurice-ès-Allier.

En effet, le maire de cette commune a diffusé un mail qu'il nous a autorisé à publier sur notre site.

Ce mail est donc reproduit " in extenso " ci-dessous :

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Le Maire de Saint-Maurice-ès-Allier

à

Mesdames et Messieurs les Maires,
Messieurs les Présidents de Communauté de Communes,
Mesdames et Messieurs les Délégués,

Dans le CR du dernier Comité Syndical du SBA du 20 juin, il est indiqué que :

« l'ensemble des délégués présents a réaffirmé à l'unanimité, moins une abstention, sa volonté de poursuivre la mise en oeuvre de la redevance incitative en prenant un peu plus de temps pour la concertation. »

Cette abstention est le fait du délégué représentant la commune de Saint-Maurice-ès-Allier, soutenu par l'ensemble du conseil municipal.

Pourquoi une telle abstention ?

Tout d'abord, les critiques de la population à ce projet sont innombrables et les élus que nous sommes ne doivent pas être autistes par rapport à nos concitoyens.
Beaucoup sont surpris de l'inadéquation entre les informations qu'ils avaient reçues lors des premières visites et la réalité qui se profile, notamment en matière de coût et de nombre de collectes.

Je persiste à dire que la majorité de nos concitoyens avait retenu le principe simple qui leur avait été exposé :

« plus je trie et plus je réduis mes déchets, moins je paie »

Or une grande partie de la population, quelque soit sa volonté dans ce domaine va dépenser plus, pour un service moindre.

Ensuite, l'approche qui consiste à faire payer ce service public uniquement en fonction des déchets réalisés par les familles à quelque chose d'injuste socialement.

J'avais déjà exprimé ce point de vue en donnant comme exemple celui d'une famille avec peu de revenus, plusieurs enfants en bas âge et habitant une maison de bourg : le coût pour le ramassage de ses poubelles va être multiplié au minimum par 4 ou 5.
A contrario, une famille de 2 personnes avec de très bons revenus possédant une très belle propriété va voir sa facture divisée au minimum par 2 ou 3.

Enfin, je pense, et il n'est pas trop tard, qu'il conviendrait de réfléchir à une approche mixte qui prenne à la fois la notion d'incitation à réduire nos déchets, mais également les capacités financières des familles.

Ce sont pour ces raisons que nous nous sommes abstenus.

Je sais que le Grenelle de l'Environnement a fixé un cadre relativement rigide qui laisse le choix entre taxe et redevance, mais je pense que si nous étions convaincus d'une approche mixte entre « incitation à réduire nos déchets » et « prise en compte des moyens financiers des familles » nous pourrions avancer dans ce sens et aller vers une bien meilleure acceptabilité de la part des habitants de nos communes respectives.

Le maire
Daniel Jourde

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

NDLR :

Comment le " GRENELLE ENVIRONNEMENT " traite de nos déchets :

Espérons que cette prise de position fera réfléchir d'autres maires et délégués qui, comme Daniel JOURDE, en débattrons avec leurs conseillers municipaux .... et pourquoi pas avec les habitants de leurs communes !

Voilà une occasion de faire un peu de démocratie participative :

NOTA :

Pour les néophytes, les mots ou phrases " en gras souligné " sont des hyperliens sur lesquels on peut cliquer pour avoir des informations complémentaires

Stats locales & Rapport de 2 sénateurs sur TEOM & R.I.

La rédaction de LGDM a obtenu 22 réponses concernant la TEOM payée en 2014 par les Vollorois :

  • 71 - 85 - 89 - 103 - 115 - 140 - 145 - 145 - 160 - 162 - 163 €
  • 180 - 184 €
  • 186 - 192 - 206 - 210 - 210 - 232 - 253 - 278 - 279 - 303 - 320 €

soit :

  • Médiane : 182 €
  • Moyenne : 175 €

Sur l'ensemble du territoire du SBA on arrive (pour 400 réponses) a une médiane de 200 € (Je n'ai pas eu le courage de faire la moyenne arithmétique mais le chiffre qui circule est de 190 €) et 88 % des TEOM < 300 €

Ces chiffres sont à comparer aux tarifs votés le 02/04 par le C.S. du SBA :

  • R.I. Mini : 300 € ( pour 16 levées vertes )
  • R.I. Maxi : 560 € ( pour 52 levées vertes )

La grille tarifaire a été adoptée par :

  • 64 voix POUR
  • 20 ABSTENTIONS
  • 18 CONTRE

soit 102 votants sur 143 membres composant le C.S.

Les voix POUR représentaient donc seulement 45 % des délégués !

Cette grille ( dont l'application a été repoussée au 01/01/2017 ) devrait être revue lors du C.S. du 26/09/2015 ou celui de décembre.

Pour lire le rapport de deux sénateurs :

Bonne lecture :-)