Devant un large parterre d'élus et de représentants de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, anciens combattants ou représentant du monde de l'entreprise, le sous-préfet David Roche a sacrifié à la tradition du dépôt de gerbes.

  • Pour lire l'article de LA MONTAGNE :