__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


samedi 31 décembre 2016

Recette du 31 décembre, sélectionnée par Michèle

Aujourd'hui, c'est mon épouse qui nous propose des :

Gambas à l'antillaise


Pour voir la recette, cliquez sur la photo

Le 31 décembre ... 1550

Le 31 décembre 1550 : naissance d'Henri de Guise

Il était le fils aîné de François de Guise, deuxième duc de Guise, chef militaire de prestige, assassiné en 1563 par un protestant. Sa mère, Anne d'Este, était une importante princesse de la cour de France pendant les guerres de religion. Par elle, il descend du roi Louis XII, d'Anne de Bretagne et de Lucrèce Borgia.

Il fut l'un des bénéficiaires politiques de la Saint-Barthélemy en 1572, chef de la Ligue catholique en 1576, durant les guerres de Religion en France.

Il fut surnommé " Le Balafré " à la suite d'une blessure par un coup d'arquebuse qu'il reçut à la joue droite lors de la bataille de Dormans ( 10 octobre 1575 ).

Très populaire, il devint le maître de Paris après la journée des Barricades ( 12 Mai 1588 ).

Il fut assassiné le 23 décembre 1588, au château de Blois, sur l'ordre d'Henri III dans la propre chambre de ce dernier, par des membres des « Quarante-cinq », la garde personnelle du roi.

Quand le roi rentra dans sa chambre et vit ce colosse de près de deux mètres étalé de tout son long au pied de son lit, la chronique lui prête cette réflexion :

  • « Mon Dieu, qu'il est grand ! Il paraît même plus grand mort que vivant ! »

Son corps fut brûlé dans une des salles du château, puis ses cendres furent jetées dans la Loire.

Saint du jour : Sylvestre

Le 31 Décembre l'on fête les : Sylvestre et la nouvelle année

Sylvestre Ier, fut pape de 314 à 335, pendant le règne de l'empereur Constantin Ier qui instaura la tolérance du christianisme au sein de l'Empire romain.

Selon la tradition médiévale, véhiculée notamment par " la Légende dorée ", l'empereur était couvert d'une lèpre incurable, et c'est lorsque Sylvestre l'eut baptisé par immersion dans une piscine qu'il fut guéri de sa lèpre et comprit qu'il lui fallait défendre la foi chrétienne.

Sylvestre est l'un des premiers saints canonisés sans avoir subi le martyre.

vendredi 30 décembre 2016

Recette du 30 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, c'est toujours Martine qui nous propose des :

Mini tatins de foie gras


Pour voir la recette, cliquez sur la photo

Le 30 décembre ... 1865

Le 30 décembre 1865 : naissance de Rudyard KIPLING



Né à Bombay ( Mumbai depuis 1995 ), c'est l'un des auteurs les plus populaires de la langue anglaise avec " Le Livre de la jungle ".

Il est également l'auteur du célèbre poème : " SI ... Tu seras un homme mon fils ".



Il fut le premier auteur de langue anglaise à recevoir le Prix Nobel de littérature en 1907, et le plus jeune à l'avoir reçu.

Il mourut des suites d'une hémorragie le 18 janvier 1936. Son décès avait d'ailleurs été annoncé de façon prématurée dans les colonne d'une revue à laquelle il écrivit : " Je viens de lire que j'étais décédé. N'oubliez pas de me rayer de la liste de vos abonnés ".

Le saint du jour : Roger

Le 30 Décembre l'on fête les : Roger

Roger de Cannes, qui était peut-être d'origine normande, fut évêque de Cannes en Italie.

En l'an 1083, la ville fut ravagée et rasée par Robert de Hauteville, dit Guiscard, afin de punir la rébellion de son neveu Herman, comte de la cité.

Roger se montra serviable envers la population de la cité en souffrance allant chercher lui-même, pieds-nus dans la campagne environnante, de quoi la nourrir.

jeudi 29 décembre 2016

Coucher de soleil du 29/12

Depuis la D312, vers Vollore-Ville :




Recette du 29 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, c'est encore Martine qui nous propose des :

Bouchées apéritives Crabe-Crevettes


Pour voir la recette, cliquez sur la photo

Le 29 décembre ... 1721

Le 29 décembre 1721 : naissance de la future Marquise de Pompadour

Née Jeanne-Antoinette POISSON, elle était la fille de François Poisson et de Madeleine de la Motte, qui était « belle à miracle ».

Celle-ci avait eu entre autres amants le riche fermier général Charles François Paul Le Normant de Tournehem, qui veilla à l'éducation de Jeanne et lui fit épouser, dès qu'elle eut vingt ans, son neveu Charles-Guillaume Le Normant d'Étiolles.

En février 1745, elle fut invitée à un bal masqué royal et, remarquée par le roi, elle devint une visiteuse régulière de ce dernier qui l'installa au château de Versailles dans un appartement situé juste au-dessus du sien, relié par un escalier secret. En juillet, il lui fit don du domaine de Pompadour, la créant ainsi Marquise de Pompadour, tandis qu'elle obtenait de son mari une séparation légale.

Le 14 septembre 1745, elle fut officiellement présentée à la cour. En 1752, la reine et le Dauphin, appuyés par les milieux dévots, pressèrent le roi de faire cesser cette relation adultérine notoire et finirent par le faire céder après de nombreuses années de résistance. Cependant elle ne quitta pas la cour pour autant et ses relations avec le roi devinrent alors platoniques, voire simplement amicales.

Elle installa dans une demeure du quartier du Parc-aux-cerfs des femmes ( souvent très jeunes ) qui y étaient entretenues pour satisfaire les désirs physiques de son ex-amant.

En 1753, Louis XV acheta l'hôtel d'Évreux ( plus connu aujourd'hui sous le nom de Palais de l'Élysée ) et l'offrit à son amie pour en faire sa résidence parisienne.

Pendant tout son « règne », elle maintint des relations cordiales avec la reine et les ministres qu'elle faisait venir dans ses appartements. La légende veut qu'après la déroute de Rossbach, pour consoler le roi très affecté, elle l'aurait exhorté à ne pas s'affliger outre mesure, concluant par ces mots :

  • « au reste, après nous le déluge ».

Epuisée par vingt années de vie, de travail et d'intrigues à la cour, elle mourut d'une congestion pulmonaire le 15 avril 1764 à Versailles ( ce qui était un ultime privilège car il était interdit à un courtisan de mourir dans le lieu où résidait le Roi et sa cour ).

Pour la petite histoire, elle était grande amatrice de champagne, dont elle aurait dit qu'il était :

  • « le seul vin qui laisse la femme belle après boire »

et la légende veut que la première coupe fut moulée sur son sein.

Le saint du jour : David

Le 29 Décembre l'on fête les : David

David est un personnage de la Bible dont l'histoire est racontée dans le premier et second livres de Samuel et dans le premier livre des Rois. Il est connu pour avoir vaincu le géant Goliath à coup de fronde.

Il devint roi du peuple d'Israël, à la tête de ses armées, en parvenant à vaincre définitivement toutes les nations alentours.

En établissant l'influence d'Israël depuis l'Égypte jusqu'à l'Euphrate, il ouvrit ainsi une ère de prospérité et de paix pour son peuple. Il fit de Jérusalem la capitale de son royaume.

Son successeur sera son fils Salomon, qu'il eut avec Bethsabée, qu'il avait prise à Urie le Hittite.

mercredi 28 décembre 2016

Coucher de soleil du 28/12

Depuis Sugier :


( © : Magali Abbadini )

Recette du 28 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, c'est Martine qui reprend le flambeau avec une délicieuse :

Tarte méringuée au citron


Pour voir la recette, cliquez sur la photo

SBA : Containers du Verdier

Les 2 containers ( qui font partie du " PLAN HIVERNAL " ) pour les " Ordures ménagères " et les " recyclables " :




ne sont désormais accessibles qu'avec la carte d'accès aux déchetteries et aux PAV :



Au verso de votre carte vous avez votre n° d'identifiant à positionner sur le lecteur optique : " badge ? "

Si vous n'avez pas cette carte :

Ne faites surtout pas comme la personne qui a laissé son sac au pied du container OM ( probablement parce qu'elle n'avait pas la carte et n'a pas dû voir l'affiche ci-dessous, collée sur le container ) car vous risquez une amende de 1.500 ? :

Le 28 décembre ... 1897

Le 28 décembre 1897 : triomphe de la pièce " Cyrano de Bergerac "

La première représentation, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, apporta la gloire à Edmond Rostand.

Pourtant, quelques minutes avant la pièce, il pressentait un fiasco et demanda pardon à la troupe de l'avoir entraîné dans « cette effrayante aventure » ...

Saint du jour : Innocent

Le 28 Décembre l'on fête les : Innocent

Les « Saints Innocents » sont les enfants de moins de deux ans qui furent massacrés à Bethléem, sur l'ordre du roi Hérode, peu après la naissance de Jésus annoncée comme celle du « roi des Juifs ».

mardi 27 décembre 2016

Coucher de soleil du 27/12

Depuis Fafournoux :



Recette du 27 décembre, sélectionnée par Frédéric

Aujourd'hui, c'est Frédéric qui nous propose une :

Soupe à l'oignon auvergnate :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

Le 27 décembre ... 1571

Le 27 décembre 1571 : naissance de Johannes Kepler

Né à Weil der Stadt, il est célèbre pour avoir étudié l'hypothèse héliocentrique ( la Terre tourne autour du Soleil ) de Nicolas Copernic et pour avoir découvert que les planètes ne tournent pas en cercle parfait autour du Soleil mais en suivant des ellipses.

Il a découvert les relations mathématiques, dites Lois de Kepler, qui régissent les mouvements des planètes sur leur orbite.

Ces relations sont fondamentales car elles furent plus tard exploitées par Isaac Newton pour élaborer la théorie de la gravitation universelle. Il a aussi accordé une attention majeure à l'optique en synthétisant en 1604 les principes fondamentaux de l'optique moderne comme la nature de la lumière, la chambre obscure, les miroirs, les lentilles ou la réfraction.

Il est mort le 15 novembre 1630 à Ratisbonne, en Bavière.

Le saint du jour : Jean

Le 27 Décembre l'on fête : Jean l'Evangéliste

Jean l'Apôtre, ou Jean l'Evangéliste, était l'un des douze apôtres de Jésus.

Il était le fils de Zébédée et de Marie Salomé et avait pour frère ainé un autre apôtre : Jacques le Majeur. Il est souvent appelé « le bien-aimé du Seigneur » car il était l'apôtre préféré du Christ.

Il finit sa vie à Éphèse où il écrivit l'Évangile qui porte son nom ( dit aussi le « Quatrième Évangile » pour le distinguer des trois autres dits « Évangiles synoptiques » ) et mourut en l'an 101, à l'âge de 98 ans.

lundi 26 décembre 2016

Recette du 26 décembre, sélectionnée par Alain

Aujourd'hui, c'est Alain nous propose un amuse-gueule pour l'apéro :

Etoile feuilletée saucisses-moutarde :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

Le 26 décembre ... 1770

Le 26 décembre 1770 : naisssance de Cambronne

Né à Nantes, il s'enrôla en 1792 dans un bataillon de volontaires nantais qui allait se battre contre les rebelles de la Vendée.

D'une bravoure remarquable, il parvint rapidement au grade de capitaine et s'embarqua, en 1796, pour l'expédition d'Irlande sous les ordres de Hoche.

Il passa ensuite dans l'armée des Alpes sous les ordres de Masséna, où il se fit remarquer à la tête d'une compagnie de grenadiers à la bataille de Zurich en 1799. Il passa ensuite dans l'armée d'Helvétie, où il enlèva une batterie russe avec une poignée d'hommes. Colonel à Iéna, il fut nommé major commandant du 3e régiment de voltigeurs de la Garde en 1810 et fait baron la même année. Il rejoignit la Grande Armée pendant la campagne de Russie et commanda le 3e régiment de voltigeurs, avant d'être nommé général à la Bataille de Hanau.

Nommé major de la Garde impériale en 1814, il prend part à toutes les opérations et est blessé plusieurs fois. Fidèle parmi les fidèles à l'Empereur, il est commandant militaire de l'île d'Elbe en 1814-1815 et accompagna Napoléon Ier en 1815 lors de son retour sur le continent. Arrivé à Paris, il fut nommé comte par Napoléon et décoré du grand cordon de Légion d'honneur.

Selon une légende très populaire, commandant le dernier carré de la Vieille Garde à Waterloo et sommé de se rendre par le général britannique Colville, Cambronne aurait répondu :

  • « La garde meurt mais ne se rend pas ! »

puis devant devant l'insistance du Britannique il aurait finit par lui dire : « Merde ! »

Sa détermination provoqua l'admiration des Britanniques, qui firent tout pour le capturer. Grièvement blessé, il fut fait prisonnier après le massacre des derniers carrés. Conduit en Angleterre, il écrivit à Louis XVIII pour obtenir la permission de rentrer en France et revint sans avoir reçu de réponse. Arrêté et traduit devant le conseil de guerre, il fut acquitté.

En 1820, Louis XVIII le nomma commandant de la place de Lille avec le grade de maréchal de camp, puis le fit vicomte au mois d'août 1822. Il prit alors sa retraite.

Il mourut à Nantes le 28 janvier 1842 et fut inhumé au Cimetière de la Miséricorde. Par une ordonnance du 5 décembre 1842, le roi Louis-Philippe Ier autorisa la ville de Nantes à élever une statue en son honneur. Elle fut inaugurée en 1848.

Saint du jour : Etienne

Le 26 Décembre l'on fête les : Etienne

Etienne, apparaît au chapitre 6 des Actes des Apôtres, où il est présenté comme un juif helléniste converti au christianisme, choisi avec six autres « hommes de bonne réputation, d'Esprit Saint et de sagesse » pour devenir les diacres chargés d'assister les apôtres.

Devant le Sanhédrin il fut confronté à de faux témoins qui l'accusaient de quatre blasphèmes : contre Dieu, contre Moïse, contre la Loi et contre le Temple de Jérusalem. Dialecticien, Étienne se disculpa de ces accusations et s'en prit violemment à l'assemblée du Sanhédrin qui se jeta sur lui et le traîna hors les murs de Jérusalem pour le lapider à mort.

Selon Voragine, cette lapidation eut lieu « l'année de l'Ascension du Seigneur, au mois d'août suivant, au début du troisième jour » de sorte qu'il est le premier martyr de la chrétienté.

dimanche 25 décembre 2016

Recette du 25 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, Martine nous propose le dessert qui s'impose en ce jour de Noël:

Buche fourrée à la chantilly :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

#Pensée de la semaine

« Noël n'est pas un jour ni une saison, c'est un état d'esprit »

( Calvin Coolidge )

Le 25 décembre ... 800

Le 25 décembre 800 : couronnement de Charlemagne

Né à Rome, Charles Ier ( dit Charles le Grand : en latin Carolus Magnus ) est probablement né le 2 avril 742.

Il fut roi des Francs (768-814), devint par conquête roi des Lombards (774-814), et fut couronné empereur par le pape Léon III le jour de Noël de l'an 800, en la basilique Saint-Pierre de Rome.

Il se montra courroucé que le rite de son couronnement soit inversé au profit du pape. En effet, ce dernier lui déposa la couronne sur la tête alors qu'il était en train de prier et ensuite seulement le fit acclamer, ce qui était une manière de signifier que c'était lui, le pape, qui le faisait empereur ( c'est en se souvenant de cet épisode que Napoléon prit soin, un millénaire plus tard, lors de son couronnement en présence du pape, de se poser la couronne lui-même sur la tête ).

Souverain réformateur, soucieux d'orthodoxie religieuse et de culture, il protégea les arts et les lettres, et initia dans son vaste empire le brillant mouvement qualifié de renaissance carolingienne. Il peut être considéré comme le « Père de l'Europe » avant l'heure, pour avoir assuré le regroupement d'une partie notable de l'Europe occidentale, et posé les principes de gouvernement dont ont hérité les grands États européens.

Contrairement à l'idée reçue, il n'a pas inventé l'école.

Il est mort à Aix-la-Chapelle, le 28 janvier 814.

Saint du jour : Emmanuel

Le 25 Décembre l'on fête les : Emmanuel et la Noël

Emmanuel, est dérivé de " Immanouel ", qui signifie « Dieu est avec nous » en hébreu.

Dans l'Ancien Testament, Emmanuel est le nom par lequel le prophète Isaïe désigna le messie à venir, annonçant qu'il naîtrait d'une vierge.

Pour les chrétiens, c'est un adjectif qui qualifie Jésus-Christ ( l'Emmanuel ) en souvenir de sa naissance terrestre.

samedi 24 décembre 2016

Hallelujah

Pour Noël, Alain GIRAUD nous offre une sublime version d'« Hallelujah » :



par le formidable Groupe PENTATONIX

La recette du 24 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, Martine nous propose :

Cupcakes décorés pour Noël:

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

Le 24 décembre ... 1894

Le 24 décembre 1894 : naissance de Georges Guynemer

Né à Paris, il fut le pilote de guerre français le plus renommé de la Première Guerre mondiale.

Capitaine à l' « Escadrille des Cigognes », l'unité de chasse la plus victorieuse des ailes françaises durant la première guerre mondiale, il remporta 53 victoires homologuées plus une trentaine de victoires probables en combat aérien.

Faisant preuve d'un courage et d'une fougue sans égal à chacun de ses vols, ne cherchant jamais à se préserver, il fut tué en combat aérien le 11 septembre 1917 à Poelkapelle en Belgique. L'École de l'Air de Salon-de-Provence a fait sienne sa devise :

  • « Faire face »

et l'Armée de l'air évoque son souvenir tous les 11 septembre par une prise d'armes sur ses bases aériennes.

La sainte du jour : Adèle

Le 24 Décembre l'on fête les : Adèle

Adèle de Pfalzel, était la fille de Dagobert II et la grand-mère de Saint-Grégoire d'Utrecht qui fut l'un des plus dynamiques disciples de Saint-Boniface, l'évangélisateur de la Germanie.

A la mort de son époux, elle se fit religieuse et fonda l'abbaye de Pfalzel dans le diocèse de Trèves. Elle en fut l'Abbesse réputée et respectée.

La date de son décès est incertaine : 735 ou 740 selon les sources.

vendredi 23 décembre 2016

Recette du 23 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, Martine nous propose :

Saint-Jacques (*) sauce au safran :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

(*) ne pas confondre avec les pétoncles

Le 23 décembre ... 1790

Le 23 décembre 1790 : naissance de Jean-François Champollion

Né à Figeac, il fut le déchiffreur les hiéroglyphes.

Dès l'adolescence il révèla un don pour les langues en s'initiant à l'hébreu et en acquérant des rudiments d'arabe.

En mars 1804, il fut admis au Lycée impérial de Grenoble où il se passionne pour l'étude des hiéroglyphes égyptiens et grâce à son frère Champollion-Figeac, il réussit à se procurer une copie des inscriptions de la pierre de Rosette, qui avait la particularité de comporter le même texte reproduit selon trois systèmes d'écritures différentes : hiéroglyphes, démotique et grec. Il pressentit que la clé du mystère était la connaissance des textes anciens et surtout du copte, langue parlée en Égypte qui descendait de l'égyptien ancien.

Après des années de travail acharné, le 27 septembre 1822 il écrit la lettre à Monsieur Dacier dans laquelle il fait part de sa découverte d'un système de déchiffrement des hiéroglyphes. Il lui faudra encore deux ans pour publier son " Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens " et ouvrir les portes de l'égyptologie scientifique.

En 1826, il fut nommé conservateur chargé des collections égyptiennes au musée du Louvre.

De 1828 à 1830, il réalisa enfin son rêve en partant pour une mission scientifique en Égypte au cours de laquelle il fut à l'initiative du don par Méhémet Ali de l'obélisque de Louxor.

De retour à Paris, il fut élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres et obtint la chaire d'Antiquité égyptienne au Collège de France. Il y donna sa leçon inaugurale en 1831.

Epuisé par ses travaux, il mourra à Paris le 4 mars 1832 sans avoir vu l'obélisque de Louxor sur la place de la Concorde, puisqu'elle n'y sera dressée que le 25 octobre 1836.

Le saint du jour : Armand

Le 23 Décembre l'on fête les : Armand

Saint Armand ( ou Hartmann ) a vécu au XIIe siècle.

Religieux originaire de Bavière, il entra dans l'ordre des chanoines réguliers de Saint-Augustin et s'attacha à réformer de nombreuses communautés. Il fut évêque de Bozen-Brixen ( Bolzano-Bressanone ) dans le Tyrol italien.

Il est mort en 1164.

jeudi 22 décembre 2016

Ste-Agathe : Inauguration de l'Auberge «Le Roc Blanc»

Jeudi 22 décembre, a eu lieu l'inauguration de l'Auberge « Le Roc Blanc », située en Rez-de-Jardin de la Mairie de Sainte-Agathe :


Pour lire l'article de LA MONTAGNe, cliquez sur la photo

en présence d'une foule d'invités :




Dans une salle prévue pour 60 convives :


Magalie MOIGNOUX vous y propose - avec sa gentillesse, son sens de la convivialité et son talent de cuisinière-patissière - une excellente cuisine de terroir préparée dans sa superbe cuisine :


«Terre & Couteaux» N° 28

Un grand bravo au Comité de rédaction de ce bulletin d'information :-)
pour son dernier numéro :-(


Cliquez sur la photo pour lire le PDF

Le choix du site panoramique de Pierre Pamole ( mondialement connu ! ) pour la 1ère de couverture est à saluer, mais je dois cependant apporter un bémol quant au choix de la photo ... j'en ai trouvé une plus jolie :-)


© : cliquez sur la photo

La recette du 22 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, Martine nous propose :

Magret de canard sauce foie gras :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

Le 22 décembre ... 1639

Le 22 décembre 1639 : naissance de Jean Racine

Il est considéré, à l'égal de son aîné Pierre Corneille, comme l'un des deux plus grands dramaturges classiques français.

Né à La Ferté-Milon, il devint orphelin à l'âge de quatre ans et fut recueilli par ses grands-parents. A la mort de son grand-père en 1649, sa grand-mère entra au couvent de Port-Royal ce qui lui permit de recevoir une solide éducation janséniste aux Petites écoles de Port-Royal qui l'accueillirent gratuitement.

En 1664, il est introduit à la cour, grâce à un poème à l'éloge de Louis XIV et la même année il fit jouer " La Thébaïde " par Molière, puis " Alexandre le Grand " en 1665, qui fut son premier succès. La pièce plut notamment au roi, car elle était à son honneur, et elle fut retirée à Molière pour être jouée par une troupe de comédiens plus prestigieux, à l'Hôtel de Bourgogne, ce qui entraîna une brouille définitive entre Molière et Racine.

En 1667, l'important succès de la tragédie " Andromaque ", placée sous la protection de Madame Henriette d'Angleterre, assura sa réputation.

Il donnera successivement " Britannicus " en 1669, " Bérénice " en 1670, " Bajazet " en 1672, " Mithridate " en 1673, " Iphigénie " en 1674 et " Phèdre " en 1677.

Cette année là, il décida de se ranger ( il avait eu pas moins de 20 maîtresses, notamment parmi ses actrices, et 17 enfants illégitimes ) et épousa Catherine de Romanet, qui lui donnera sept enfants.

A la demande de Madame de Maintenon, il écrivit encore pour les élèves de Saint-Cyr les tragédies bibliques " Esther " en 1689 et " Athalie " en 1691.

En 1696, il fut nommé conseiller-secrétaire du roi, auquel il faisait très souvent la lecture. Il mourra en 1699 à la suite d'une tumeur et, à sa demande, fut inhumé à Port-Royal auprès de la tombe de son ancien maître Jean Hamon.

Sainte du jour : Françoise-Xavière

Le 22 Décembre l'on fête les : Françoise-Xavière

Françoise-Xavière Cabrini, née en Lombardie en 1850, était le treizième enfant d'une riche famille de cultivateurs.

Institutrice en 1872, elle rêvait d'être missionnaire en Chine, mais aucune congrégation ne voulait d'elle en raison de sa santé fragile.

Elle décida donc, avec six amies, de fonder en 1880 sa propre congrégation " Les Soeurs missionnaires du Sacré-Coeur ", mais le pape Léon XIII ne l'autorisa pas à aller en Chine et lui donna pour mission de s'installer aux États-Unis afin d'y aider les immigrants italiens. Elle obéit donc, et fonda là-bas des hôpitaux, des dispensaires, des écoles et des communautés religieuses.

Naturalisée américaine en 1909, elle mourut à Chicago en 1917, épuisée par une activité incessante.

mercredi 21 décembre 2016

Une bonne idée ...


Cliquez sur la photo pour savoir où elle est

Notre maire n'ayant pas daigné répondre à la lettre ouverte de Martine pour une "GiveBox", je tente ma chance avec un projet plus modeste : sait-on jamais ...

  • Pour en savoir plus :

La recette du 21 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, Martine nous propose :

Filet mignon de porc au curry :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

Le 21 décembre ... 1880

Le 21 décembre 1880 : promulgation de la " loi Sée " par Jules Grévy

Camille Sée est né à Colmar le 10 mars 1847.

Sensibilisé très tôt aux problèmes de l'enseignement, son mandat de député le porta à s'intéresser particulièrement au fonctionnement des établissements pour jeunes filles.

Convaincu de la nécessité de donner la même instruction aux jeunes gens et aux jeunes filles, il livra une âpre bataille parlementaire visant à organiser, sur le plan national, l'enseignement secondaire des jeunes filles alors que l'Eglise était opposée à ce que l'on forme des " femmes libres penseurs " .

Grâce à sa loi, furent institués des collèges et lycées publics de jeunes filles, dont le programme était cependant différent de celui des établissements pour garçons :

  • « Il faut choisir ce qui peut leur être le plus utile, insister sur ce qui convient le mieux à la nature de leur esprit et à leur future condition de mère de famille, et les dispenser de certaines études pour faire place aux travaux et aux occupations de leur sexe ... »

Il faudra attendre 1925 pour que les programmes enseignés aux filles soient les mêmes que ceux destinés aux garçons !

Camille Sée est décédé le 19 janvier 1919, à Paris. Il est inhumé au cimetière de Montmartre.

St du jour : Pierre Canisius

Le 21 Décembre l'on fête : Pierre Canisius

Pierre Canisius est né le 8 mai 1521 à Nimègue ( Pays-Bas ).

Il fut l'un des premiers membres de la Compagnie de Jésus et passa l'essentiel de sa vie de prêtre jésuite, en Allemagne et en Suisse, à réformer l'Église catholique et lutter contre la progression du Protestantisme. À l'époque où l'imprimerie n'engendrait que méfiance il en usa abondamment en déclarant :

  • « le progrès doit être mis au service de Dieu »

Il est mort à Fribourg (Suisse) le 21 décembre 1597.

C'est aussi le jour le plus court de l'année correspondant au 1er jour de l'hiver (solstice d'hiver)

mardi 20 décembre 2016

La recette du 20 décembre, sélectionnée par Martine

Aujourd'hui, Martine nous propose :

Langoustines au beurre à l'ail :

Pour voir la recette, cliquez sur la photo

miam-miam :-)

«Thiers, Dore et Montagne»

Par arrêté préfectoral n° 16-02853 du 12/12/2016, les 4 communautés de communes :

  • Entre Allier et Bois Noirs
  • La Montagne Thiernoise
  • Pays de Courpière
  • Thiers Communauté

ne formeront plus qu'un seul établissement au 1er janvier 2017 à 0 h 00, qui prendra le nom de « Thiers, Dore et Montagne »

  • Pour lire l'arrêté de fusion : et aller à la page 114

Le 20 décembre ... 1590

Le 20 décembre 1590 : mort d'Ambroise Paré

Né vers 1510 au Bourg-Hersent, près de Laval, il fut le chirurgien du roi et des champs de bataille.

Il a fait progresser l'art chirurgical en mettant au point la ligature des artères qu'il substitua à la cautérisation dans les amputations, et en supprimant l'huile bouillante dans le traitement des plaies par armes à feu. Il inventa également de nombreux instruments ainsi que des prothèses.

On cite volontiers cette phrase de Paré pour résumer sa modestie :

  • « Je panse, Dieu guérit. »

Il mourut à Paris où il reçut de grandes funérailles à l'église Saint-André-des-Arts.

Saint du jour : Théophile

Le 20 Décembre l'on fête les : Théophile

L'histoire de Théophile ( dont le nom signifie en grec « ami de Dieu » ) nous est connue par Saint-Denys, qui était évêque d'Alexandrie, en Égypte : un pauvre homme était jugé au tribunal de cette ville car il était chrétien. Alors qu'il allait apostasier, surgit un colosse, vétéran de la garde du gouverneur, qui s'approcha de lui et l'encourage à ne pas renier sa foi. Il s'agissait de Théophile, accompagné de quatre amis, et tous les cinq d'une voix menaçante indiquèrent au juge qu'ils étaient eux aussi chrétiens. Le magistrat craignant qu'il ne lui arrive malheur jugea plus sage de se retirer et de libérer l'inculpé.

Théophile serait mort en 251, mais on ne sait pas comment.

lundi 19 décembre 2016

Association " Les Vieilles Lames "



42, rue de Lyon à La Monnerie-le-Montel ( 63650 )

  • Pour en savoir plus sur l'association :



Le 19 décembre ... 1915

Le 19 décembre 1915 : naissance de la future Édith Piaf


Née Édith Giovanna Gassion, à Paris, elle fut surnommée à ses débuts « la Môme Piaf ».

On lui doit de très nombreux succès du répertoire francophone comme « La Vie en rose », « Non je ne regrette rien », « Mon légionnaire », « Milord ».

Personnalité hors norme, elle a inspiré de nombreux compositeurs et fut le mentor de nombreux jeunes artistes qui deviendront célèbres.

En 1948, alors qu'elle est en tournée triomphale à New York, elle vit la grande histoire d'amour de sa vie avec le boxeur Marcel Cerdan, qui devient champion du monde de boxe des poids moyens le 21 septembre 1948 et qui un an plus tard mourra dans un accident d'avion aux Açores, le 28 octobre 1949, sur le vol Paris-New York, alors qu'il venait la rejoindre ( ironie du sort, il n'y avait plus de places dans cet avion et un couple admirateur de Cerdan lui cédèrent leurs places ! ).

En sa mémoire, elle chantera son grand succès « L'Hymne à l'Amour » ( le lendemain de la mort de Cerdan, tenant à honorer son contrat à New-York, elle chanta son hymne pour Marcel, puis s'évanouira sur scène ) et également « Mon Dieu » :





Le 9 octobre 1962, âgée de 47 ans, épuisée et malade, elle épousa Théo Sarapo, un jeune et beau chanteur âgé de 26 ans.

Elle est morte le 10 octobre 1963 à 13 h 10 à Plascassier ( un quartier excentré de Grasse dans les Alpes-Maritimes ) d'une hémorragie interne due à une insuffisance hépatique, usée par les excès, la morphine et les souffrances de toute une vie.

Le transport de sa dépouille vers Paris fut organisé clandestinement et dans l'illégalité et son décès fut annoncé officiellement le 11 octobre à Paris, le même jour que celui de son ami Jean Cocteau.

La saint du jour : Urbain

Le 19 Décembre l'on fête les : Urbain

Urbain V, né Guillaume de Grimoard en 1310 à Grizac ( Lozère ), fut le sixième pape d'Avignon.

Après des études de droit, il entra en 1335 dans l'ordre des bénédictins au prieuré du Monastère de Chirac. Il partit ensuite à l'université de Montpellier, où il enseigna et devint un spécialiste renommé du droit et fut reçu docteur en 1342.

Le 13 février 1352, le pape Clément VI le plaça à la tête de l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre puis, le 2 février 1361, Innocent VI le nomma abbé de Saint-Victor, la prestigieuse abbaye marseillaise.

Bien que simple prêtre, il fut élu pape en Avignon le 28 septembre 1362. En 1367, il rétablit à Rome le Siège Apostolique, mais les luttes des factions romaines le forcèrent à revenir en Avignon trois ans plus tard. Il y mourra, quelques mois après son retour, le 19 décembre 1370.

dimanche 18 décembre 2016

Délices de la mer : 18/12


Comme l'an dernier, les poneys de Noël de Dys'hand flo seront de la partie :

Incroyable !

En juin 2007, à peine élu président de la République, Nicolas Sarkozy rencontrait pour la première fois son homologue russe Vladimir Poutine, en Allemagne, au sommet du G8.

Après un entretien à huis-clos, le président français était revenu devant la presse en donnant l'impression d'avoir un peu trop trinqué à la vodka avec le maître du Kremlin :



En fait, il aurait été mis " K.O debout " par les menaces de son homologue, qui lui aurait dit :

" Tu continues à parler sur ce ton, et je t'écrase "


Pour lire l'article du " Libre Penseur ", cliquez sur la photo

Pour lire l'article de " La Libre.be " :

« ADSL 2+ » à Vollore-Mgne

Bravo à notre maire ( en sa qualité de directeur de la publication ) pour les "SCOOPS" de son " Bulletin Municipal Intermédiaire 2016 " du 15 décembre !

C'est vraiment " super " d'informer les vollorois(es) avec 3 mois de retard (mieux vaut tard que jamais !) sur la marche à suivre pour bénéficier de l'augmentation de débit dû à l'arrivée de la fibre optique au NRA :-(

En effet, l'on bénéficie de l'ADSL 2+ depuis le 13 septembre et les lecteurs de LA GAZETTE DES MONTAGNARDS en ont été informés dès le 15 septembre :-)

  • A quoi ça sert d'avoir un Site Officiel de la Mairie ?

En outre notre maire n'a, encore une fois, pas tout compris en écrivant :

  • Le passage à l'ADSL 2+ ( réception ) ... !

Le sigle ADSL signifie « Asymmetric Digital Subscriber Line » qui se traduit par « Liaison Numérique Asymétrique sur Ligne d'abonné »

Cela veut dire que la technologie ADSL fournit un débit asymétrique :

  • le débit montant ( émission ) d'une communication ADSL est plus faible que le débit descendant ( réception ) dans un rapport qui varie généralement entre 5 et 20 ( ici c'est de l'ordre de 20 ).

Le débit ( et non la puissance ) diminuent en fonction de l'éloignement de votre domicile par rapport au NRA et de la qualité de la ligne téléphonique.

Par contre, pour un même village ( bien entendu pour des contrats identiques ), les débits doivent être sensiblement les mêmes : " ils ne varient pas d'une maison à l'autre " puisque la distance au NRA est sensiblement la même !

Si vous avez un débit très inférieur à celui de vos voisins, cela peut venir :

  • de votre contrat avec votre FAI
  • d'un problème sur votre propre installation
  • d'un défaut sur votre ligne ORANGE

Dans le dernier cas, il faut appeler votre FAI pour qu'il teste votre ligne et fasse remédier au défaut éventuel de la ligne ORANGE.

Enfin pour tester votre débit évitez " speadtest.net " : ce site n'existe pas :-(

Vous pouvez effectivement aller sur " testadsl.net " mais je vous conseille un test plus performant, en allant sur le bandeau vertical des rubriques ( à la 5ème ligne sous les drapeaux ) pour :

Le 18 décembre ... 1878

Le 18 décembre 1878 : naissance du futur Staline

Iossif Vissarionovitch Djougachvili, à Gori, il était surnommé " Sosso " pendant son enfance :-)

Il fut marqué par son expérience au séminaire de Tbilissi où il entra à l'âge de quatorze ans, pour en être expulsé en 1899.

Il commença alors sa carrière de révolutionnaire, de manière clandestine, sous le surnom de Koba ( Ours ). Il fut déporté plusieurs fois en Sibérie et s'évada à chaque fois. En 1904, il adhèra à la fraction bolchevique du P.O.S.D.R., dirigée par Lénine.

Après la chute du régime tsariste lors de la Révolution " bourgeoise " de février 1917, à son retour de déportation en Sibérie, il prit en main la direction du Parti à Pétrograd et prôna alors la politique du « soutien critique » au gouvernement provisoire réformiste d'Alexandre Kerensky.

Néanmoins, dès le retour d'exil de Lénine, il s'aligna très rapidement sur les positions de ce dernier pour qui la tâche des bolcheviks était de préparer la révolution socialiste, seule à même de donner le pouvoir au peuple et d'arrêter la guerre.

Après la révolution d'octobre 1917, il fut commissaire bolchevique à Tsaritsyne ( future Stalingrad ) pendant la guerre civile russe et se heurta à Léon Trotski, chef suprême de l'Armée rouge.

Bureaucrate laborieux et discret, il gravit silencieusement les échelons et devint Secrétaire Général du parti le 3 avril 1922, fonction qu'il transformera rapidement en poste le plus important du pays. La même année, avec son compatriote Grigory Ordjonikidze, il planifia l'invasion de leur pays d'origine, la Géorgie, dont le gouvernement menchevik était régulièrement élu et l'indépendance internationalement reconnue y compris par Moscou. Les violences qui accompagnèrent ce rattachement forcé à l'Union soviétique provoquèrent la colère impuissante de Lénine, déjà malade.

Par un jeu patient d'intrigues souterraines et d'alliances successives avec les diverses factions du parti, il acheva d'installer ses hommes à tous les postes-clés en 1929, et fit bannir Trotski d'U.R.S.S. ( il le fera assassiné à Mexico, par le NKVD, le 21 août 1940 ).

La célébration en grande pompe de ses 50 ans, le 21 décembre 1929, marqua les débuts du culte autour de sa personnalité. Son long règne fut marqué par un régime de terreur et par la mise à mort ou l'envoi aux camps de travail du Goulag de millions de personnes généralement innocentes, notamment au cours de la collectivisation des campagnes et des Grandes Purges de 1937.

Son souvenir est néanmoins associé à la victoire militaire de l'Union Soviétique contre l'Allemagne nazie, dont il fut le principal vainqueur après la rupture en juin 1941 de leur pacte de non-agression conclu en août 1939. La Seconde Guerre mondiale, après avoir mis l'URSS au bord du gouffre, revêtit le « Petit Père des Peuples » d'un prestige énorme dans le monde entier. Il est mort le 5 mars 1953 et on lui rendit hommage dans le monde entier ( en France, à la Chambre des députés, le président Édouard Herriot réclama une minute de silence " en mémoire du vainqueur d'Hitler et du modernisateur de l'Union Soviétique '' et seuls deux députés refusèrent de se lever ! ).

Il faudra attendre 1956, pour que l'URSS rompe officiellement avec le stalinisme au cours du XXème congrès du Parti communiste. En 1961, son corps embaumé fut retiré du mausolée de Lénine et Stalingrad devint Volgograd. Les rescapés de la dictature furent libérés du Goulag et la réhabilitation globale des victimes du Stalinisme, initiée par Khrouchtchev et stoppée sous Brejnev, sera relancée sous Gorbatchev et achevée après la dissolution de l'URSS, le 26 décembre 1991.

Le saint du jour : Gatien

Le 18 Décembre l'on fête les : Gatien

Gatien de Tours a été le premier évêque de Tours, sans doute à la fin du IIIème siècle ou au début du IVème.

On ne sait pas grand chose de lui, sinon qu'il aurait dû faire face à une vive opposition de la population locale et qu'il aurait été obligé de célébrer le culte dans des catacombes. ll les convertit peu à peu par sa douceur et sa persévérance et il serait mort paisiblement, après avoir été évêque pendant cinquante ans.

#Pensée de la semaine

samedi 17 décembre 2016

A.G.O. de l'A.L.F.M.

L'association " Livradois-Forez Médias " a tenu son assemblée générale annuelle :

  • samedi 17 décembre à 10 h 00
  • au 42, rue de Lyon ( local de l'Association des Vieilles Lames ) à La Monnerie-le-Montel


Pour en savoir plus sur cette autre association, cliquez sur l'image ci-dessus

En présence de 12 membres de l'association ( beaucoup s'étant excusés de ne pouvoir être présents ):


( © : Michel MENSE )


( © : Nicolas PISSIS - Pour lire son article, cliquez sur la photo )

Le président Patrick AUJARD a rappelé que l'association diffuse la Web TV Livradois-Forez, puis a présenté son rapport moral :

Cette année plus de 100 reportages ont été réalisés, parmi lesquels des commandes d?association ou d?institution :

  • pour le pays Vallée de la Dore l?annonce de la saison « Jeunes Pousses »,
  • pour la Toute petite Compagnie un teaser de leur spectacle Georges
  • pour L?association « Un brin de terroir » un film de promotion de l?association,
  • pour l?association « Inserfac » quatre portraits de personne à l?insertion réussie
  • pour l?Association des parents de l?École de Danse la captation de leur deux soirée de gala de fin d?année
  • pour le RELF ( Randonnée en Livradois-Forez ) un reportage sur la Fête de la Montagne
  • pour le SAT-foot un clip
  • pour la Mairie de Thiers, 4 films annonce des Journées Portes Ouvertes des Entreprises
  • pour le PRNLF, un film sur l?accueil des nouveaux arrivants et 5 films pour le Réseau Agricole du Parc

L'association a également bénéficié de subventions :

  • du Ministère de la culture DRAC-Auvergne dans le cadre de l?aide aux médias de proximités
  • sur la réserve parlementaire du député André Chassaigne
  • de la CCMT
  • du Conseil Départemental
  • de communes ( Vollore-Ville, La Monnerie et Sainte Agathe )

Ces subventions nous ont permis d'investir dans du matériel ( 3 caméras, lumières, micros HF ) qui nous permet maintenant de pouvoir réaliser de véritable plateaux Télé.

Nous avons quitté notre local de Thiers, pour nous installer en partenariat à l?Atrium de Thiers.

Nous travaillons aussi en partenariat avec la médiathèque de Cunlhat et l?association Libratoi avec lesquels nous organisons chaque mois un plateau TV avec des invité sur des sujets concernant la vie locale du Pays de Cunlhat.

Nous avons avec nous une personne en Service Civique, qui a terminé ses études de Cinéma à Clermont et qui renforce ainsi notre équipe de tournage.

Personnes atteintes par nos activités :

  • 107.250 vues sur YouTube (151 abonnés )
  • une moyenne mensuelle de 500 visites sur le site Web TV LF
  • plusieurs projections ont été faites à Vollore-Ville, Escoutoux, la Chamba et bientôt à l?Atrium dans le cadre d'un " Cocktail des initiatives " )

Nous avons, entre autre, suivi la lutte des Flowserve ainsi que l?opération Zéro chômeur à Thiers.

Nous adhérons à la Fédération des Vidéos de Pays et de Quartier qui regroupent dans toute la France des Web TV participatives et citoyennes, et nous envisageons de travailler en partenariat avec Médiacoop basé à Clermont Ferrand.

Nous sommes reconnu et soutenu par le Ministère de la Culture, et travaillons régulièrement avec Le Parc Régional Naturel du Livradois-Forez.

Nous espérons plus de participation active de la part des différents acteurs du territoire :

  • notre but est de faire en sorte que les habitants prennent en main leur propre communication, s?investissent dans le projet qui se veut être une expression de leur préoccupations et de leur espérances.

Saint du jour : Judicaël

Le 17 Décembre l'on fête les : Judicaël ou Gaël

Judicaël régna sur la Bretagne à partir de 632. En 636, Saint-Eloi lui fit rencontrer le roi Dagobert pour signer un traité de paix entre Bretons et Francs. Deux ans plus tard, il laissa son trône et se fit moine pour les 20 dernières années de sa vie.

Le 17 décembre ... 1903

Le 17 décembre 1903 : naissance d'Erskine Caldwell



Né près de Moreland, il a eu une vie très aventureuse et a exercé de nombreux métiers tels que : machiniste de théâtre, marin, footballeur professionnel, cultivateur, garçon de café et journaliste.

Ses descriptions de la misère crasse, et des comportements à limite de l'humanité, ont choqué les ligues de vertu et certains habitants du Sud des États-Unis. Il fut sans doute l'écrivain le plus censuré des États-Unis.

Ses livres ont été des records de ventes, traduits dans la plupart des langues, et en particulier :

" God's Little Acre " ( Le petit arpent du bon Dieu ) qui s'est vendu à plus de quarante millions d'exemplaires

et qui fut adapté au cinéma en 1958 :



Il est mort le 11 avril 1987 à Paradise Valley ( Arizona ).

vendredi 16 décembre 2016

Connecter Citoyens et élus

Utiliser le numérique au service de la démocratie, en devenant un intermédiaire privilégié entre les citoyens et leurs élus :

C'est l'ambition des fondateurs de l'application Stig permettant :

  • aux utilisateurs de soumettre des idées " citoyennes " et d'en débattre avec la communauté inscrite

Pour en savoir plus :

Malheureusement, notre maire reste complètement " fermé " à l'utilisation du numérique pour permettre la communication entre citoyens et élus :-(

Vigilance pollution : le 16/12

Un épisode de pollution aux particules ( PM10 ) est prévu dans le Puy-de -Dôme :

  • aujourd'hui 16 décembre

La procédure d'information et de recommandation est donc poursuivie par la préfecture du Puy-de-Dôme.

Cet épisode de pollution ne justifie pas de mesure de confinement, mais les personnes vulnérables ( femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) doivent si possible :

- Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe.
- Limitez les activités physiques et sportives intenses ( dont les compétitions ), autant en plein air qu'à l'intérieur.

  • Pour lire l'avis du Préfet :

Le 16 décembre ... 1907

Le 16 décembre 1907 : naissance de Jacques Pâris de Bollardière



Né à Châteaubriant, il fut l'un des Français les plus décorés de la Seconde Guerre mondiale ( Grand Officier de la Légion d'Honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 1939-1945, Médaille de la Résistance, Croix de Guerre Belge, deux fois décoré du Distinguished Service Order, Officier de l'Ordre royal de la Couronne Belge ).

Il fut promu lieutenant-colonel à la fin de la guerre et prit le commandement des deux escadrons SAS français ( 2e et 3e RCP ), fondus dans le 1er RPIMa en février 1946. Débarqué à Saïgon avec le corps expéditionnaire français en Extrême-Orient un mois après, il rentra en France en 1948, puis commanda les troupes aéroportées en Indochine de 1950 à 1953.

Affecté au Centre des hautes études militaires en octobre 1953 puis à l'École de guerre, il prit la tête de deux brigades en Algérie en juillet 1956. En décembre de la même année, il fut promu général de brigade et devint alors le plus jeune général de l'armée française.

Il fut le seul officier supérieur à avoir condamné ouvertement la pratique de la torture par une partie de l'armée française pendant la guerre d'Algérie et à soutenir Jean-Jacques Servan-Schreiber dans son action de dénonciation de cette pratique. Cela lui vaudra une sanction de soixante jours d?arrêt de forteresse.



Il démissionnera de l'armée en avril 1961, au moment du putsch des Généraux.

Il devint un membre actif du Mouvement pour une alternative non-violente. Il participa au mouvement de lutte du Larzac menacé par l'extension du camp militaire et le 17 juillet 1973 il fut arrêté au large de Moruroa alors qu?il manifestait de façon non-violente contre les essais nucléaires atmosphériques.

Il est décédé le 22 février 1986 dans sa résidence du Vieux-Talhouët, et fut inhumé à Vannes.

Sainte du jour : Adélaïde

Le 16 Décembre l'on fête les : Adélaïde ( ou Alice )

Adélaïde de Bourgogne, ( parfois nommée Alice ) naquit à Orbe vers l'an 931. Elle était la fille du roi Rodolphe II de Bourgogne et de Berthe de Souabe.

Elle fut mariée très jeune au roi Lothaire et se retrouva bien vite veuve, son mari ayant été empoisonné en 950 par Bérenger II qui prit le pouvoir à sa place et emprisonna Adélaïde. Elle appela à son secours le roi des Germains Otton Ier, qui l'épousa en 951 et détrôna Bérenger. Elle n'avait alors que 20 ans.

Couronnée impératrice avec son époux en février 962, elle devint à nouveau veuve en mai 973. Sa mésentente avec sa belle-fille Théophano provoqua son éloignement de la cour.

Après le décès de son fils Otton II en décembre 983, elle s'allia avec sa bru pour arracher son petit-fils Otton III, encore mineur, à la garde de Henri le Querelleur. De la mort de Théophano, en juin 991, à la majorité d'Otton III en 995, elle assura la régence de l'empire.

Elle est morte en 999, l'année où son ami Gerbert d'Aurillac devint pape sous le nom de Sylvestre II.

On lui doit la fondation de nombreux monastères, notamment celui de Seltz, où elle a fini sa vie.

jeudi 15 décembre 2016

Le 15 décembre ... 1832

Le 15 décembre 1832 : naissance de Gustave Eiffel

Né « Bönickhausen dit Eiffel », à Dijon, il fut admis en 1852 à l'École Centrale des Arts et Manufactures à Paris.

En 1856, il rencontra Charles Nepveu ( entrepreneur qui s'était spécialisé dans la construction métallique, qui connaîssait une grande diffusion à cette époque, grâce aux progrès de la métallurgie ) et en 1858 il réalisa le pont ferroviaire de Bordeaux.

Quelques années plus tard, il décida de fonder sa propre société qui emporta plusieurs grandes commandes d'édification de viaducs et de bâtiments à structure métallique en Europe et dans les colonies françaises.

En 1876, il construisit la structure interne de la Statue de la Liberté.

Il deviendra célèbre avec la tour Eiffel construite entre janvier 1887 et mars 1889 pour l'Exposition universelle de Paris.

Consulté sur le projet du canal de Panama, il remit en cause sa conception en concluant que le canal devait comporter des écluses pour s'adapter au relief de la région. Il sera touché par l'énorme scandale financier qui éclaboussa plusieurs hommes politiques et industriels français et ruina des dizaines de milliers d'épargnants. Il démissionnera de la société qu'il avait créée trente ans auparavant et, en 1893, il sera condamné en première instance à deux ans de prison et à 20.000 francs d'amende. Ce jugement sera cassé par la Cour de cassation, grâce à la brillante défense de son avocat Pierre Waldeck-Rousseau qui lui permit d'être réhabilité.

Retiré des affaires, il décèdera le 27 décembre 1923 dans son hôtel particulier de la rue Rabelais à Paris.

La sainte du jour : Nino

Le 15 Décembre l'on fête les : Nino ou Nina, Ninon

Nino de Géorgie, était esclave à la cour royale de Mirvan III à Mzkhéta, non loin de Tbilissi (Géorgie).

Plus que sa grande beauté, c'était son inlassable charité qui la faisait aimer et respecter. Ayant obtenu par ses prières la guérison d'un enfant, elle fut appelée auprès de la reine Nana qui se mourrait et elle lui rendit la santé. Quand le roi voulut la récompenser elle lui dit que le seul cadeau qu'elle accepterait serait la conversion de ses souverains. La reine, puis le roi, se convertirent et demandèrent à l'archevêque de Constantinople de leur envoyer un évêque pour évangéliser le royaume.

Nina se retira dans le petit village de Bobdé, isolé au milieu des montagnes, où elle s'éteignit vers 340.

mercredi 14 décembre 2016

Le 14 décembre ... 1895

Le 14 décembre 1895 : naissance du futur Paul Eluard



Eugène Émile Paul Grindel, né à Saint-Denis, fut l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée.

Il est considéré comme le poète de la Résistance. Durant les années abominables de l?occupation nazie, il fut celui qui ne se résigna pas, qui n?accepta pas.

Le sommet de son combat fut atteint avec son poème « Liberté », qui sera diffusé dans le monde entier en 1942 et parachuté la même année à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de la Royal Air Force au dessus du sol français.

Il est mort d'une crise cardiaque le 18 novembre 1952, à son domicile de Charenton-le-Pont.

Robert Sabatier dira : « Ce jour-là, le monde entier était en deuil »



et la reprise par " Les Enfoirés " :

La sainte du jour : Odile

Le 14 Décembre l'on fête les : Odile

Odile de Hohenbourg, née vers 662 à Obernai, était la fille du duc d'Alsace Adalric qui regrettait de n'avoir pas eu un garçon, d'autant plus que sa fille était née aveugle. C'en était trop pour le duc, qui décida de faire mourir cette enfant qui déshonorait sa famille. Mais sa femme, Bereswinde, la confia à une nourrice qui l'éleva pendant douze ans, avant de l'envoyer au monastère de Balme ( aujourd'hui Baume-les-Dames, situé entre Besançon et Montbéliard ).

Alors qu'elle avait 13 ans, Saint-Erhard, eut une vision dans laquelle Dieu lui ordonnait de se rendre à Balme pour procéder au baptême de l'adolescente. C'est ce qu'il fit quelques jours plus tard en la baptisant Odile ( qui signifie « fille de lumière » ) et lorsque l'huile sainte toucha ses yeux, elle recouvra la vue. Le miracle fit grand bruit, mais ne calma toujours pas Adalric. Loin de se réjouir, lorsque sa fille revint le voir accompagnée de son frère Hugues, il se mit dans une telle fureur qu'il tua ce dernier. Plus tard, il se repentit et donna à sa fille son château de Hohenbourg, qu'elle transforma en monastère ( le site est plus connu sous le nom de Mont Sainte-Odile ).

Elle est morte vers l'an 720. Sa fête était autrefois célébrée le 13 décembre, mais on a préféré la séparer de Sainte-Lucie, fêtée le même jour, d'autant que toutes deux sont invoquées par les fidèles pour guérir les maladies oculaires.

mardi 13 décembre 2016

Coucher de soleil du 13/12

Depuis Fafournoux

#SBA : changement des jours de collectes pour 2017

En 2017, changement des jours de collecte :

  • 1 lundi sur 2 pour le bac JAUNE ( début le lundi 2 janvier )
  • tous les mardis pour le bac VERT ( début le mardi 3 janvier )

Pour voir le calendrier des collectes 2017 :

Le 13 décembre ... 1553

Le 13 décembre 1553 : naissance du futur Henri IV

Né Henri de Bourbon, à Pau, il fut roi de Navarre en 1572 et roi de France de 1589 à 1610, devenant ainsi le premier souverain français de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.

Il était le fils de Jeanne III, dite Jeanne d'Albret, reine de Navarre et d'Antoine de Bourbon, chef de la maison de Bourbon, descendant du roi Louis IX et premier prince de sang.

En vertu de la « loi salique » cette filiation fera d'Henri de Navarre le successeur naturel du roi de France à la mort de François de France, duc d'Alençon et d'Anjou, qui était le frère et l'héritier du roi Henri III.

A la mort de ce dernier, le 2 août 1589, il lui succéda sous le nom d'Henri IV.

Commence alors la longue reconquête du royaume, car la Ligue Catholique refusent de reconnaître la légitimité de cette succession.

C'est le 14 mars 1590, à la bataille d'Ivry, qu'il prononça sa célèbre harangue :

  • « Ralliez-vous à mon panache blanc »

C'est en fait un résumé de ce qu'il a réellement déclaré à ses compagnons d'armes :

  • « Si vous perdez vos enseignes, cornettes ou guidons, ne perdez point de vue mon panache : vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la victoire »

Pour être accepté comme roi, il abjure solennellement le protestantisme, le 25 juillet 1593 en la basilique Saint-Denis.

En avril 1598, il promulgua l'Édit de Nantes, premier traité de paix autorisant la liberté de culte pour les protestants ( cet édit sera révoqué par Louis XIV en octobre 1685 ).

Le 17 décembre 1600, il épousa Marie de Médicis.

Elle devra attendre le 13 mai 1610, pour être couronnée en la basilique Saint-Denis ... et le lendemain le roi fut assassiné par François Ravaillac, dans la rue de la Ferronnerie à Paris.

La sainte du jour : Lucie

Le 13 Décembre l'on fête les : Lucie

Lucie de Syracuse était issue d'une noble et très riche famille de Syracuse. Elle a souffert le martyre au début du IVe siècle, lors des persécutions de Dioclétien.

Depuis son enfance elle vénérait le Christ et la vierge martyre sicilienne Sainte-Agathe et avait secrètement fait voeu d'une virginité perpétuelle. Son père qui ignorait ce voeu, l'a promis à un jeune homme qui entra dans une violente colère quand il apprit que sa fiancée voulait rester vierge et que, de plus, elle vendait toute la fortune qu'il avait convoitée, pour la distribuer aux malheureux.

Il alla donc la dénoncer au consul Pascasius et elle fut sommée de renoncer à sa foi chrétienne. Devant son refus, le consul donne l'ordre de la traîner dans un lupanar afin de la faire violer par des débauchés. Mais le Saint-Esprit intervint et rendit le corps de Lucie parfaitement immobile et intransportable. Même avec un attelage de mille hommes et mille paires de boeufs, on ne put la déplacer. Pris de fureur, Pascasius fit alors verser sur elle de la poix, de la résine et de l'huile bouillantes, puis la fit entourer d'un bûcher auquel on mit le feu. Mais les flammes ne lui firent rien et elle continuait à chanter dans le feu les louanges du Christ. Alors on lui enfonça une épée dans la gorge, mais elle ne mourut pas tout de suite. Un prêtre vint lui porter la communion, après quoi seulement elle rendit l'âme. D'autres sources précisent qu'on lui aurait arraché les yeux. Cela se serait passé pour certains en 303, pour d'autres en 304 ou même en 310.

Couchers de soleil du 12/12

  • Depuis la D 312 vers Vollore-Ville :







  • Depuis Fafournoux :

#Pensée de la semaine

« Prends garde au boeuf par devant, à l'âne par derrière, à l'imbécile par tous les côtés. »
( Proverbe latin )

lundi 12 décembre 2016

Le 12 décembre ... 1773

Le 12 décembre 1773 : naissance de Surcouf

Né à Saint-Malo, il devint célèbre en tant que corsaire.

D'un caractère doux et ayant des goûts paisibles, il se lança dans cette carrière par amour pour une jeune fille dont le père, fort riche, lui répondit lorsqu'il alla lui demain sa main :

  • " Eh bien ! Surcouf, reviens me voir quand tu seras devenu riche, et peut-être alors nous ferons affaire "

Il entra dans la légende à vingt-trois ans, quand avec " La Confiance " ( 18 canons et 190 hommes ) il prit à l'abordage le Kent ( 40 canons et 437 hommes ).

Pendant cinq ans il harcela les marines marchandes et militaires britanniques, non seulement dans les mers de l'Europe, mais aussi dans celles de l'Inde. En 1801, il revint à Saint-Malo en ayant fait fortune et il put épouser celle pour l'amour de qui il était parti à l'aventure :-)

Après avoir repris du service sur les mers, il consacra la dernière partie de sa vie à des spéculations commerciales, qui furent pour lui une nouvelle source de richesses. On dit qu'à la fin de sa vie, sa fortune s'élevait à plus de 3 millions de francs.

Il mourut d'un cancer le 8 juillet 1827 dans une maison de campagne qu'il possédait près de Saint-Servan, et fut inhumé à Saint-Malo.

Il est considéré comme l'un des meilleurs marins que la France ait jamais eus.

L'une des citations les plus célèbres de Surcouf provient d'un entretien avec le capitaine d'un bâtiment de la Royal Navy :

  • Capitaine anglais : « Vous, Français, vous vous battez pour l'argent, tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur ! »
  • Surcouf : « C'est bien vrai Monsieur. Chacun se bat pour ce qu'il n'a pas. »

Saint du jour : Corentin

Le 12 Décembre l'on fête les : Corentin

Selon le frère Albert le Grand, prêtre de l'Ordre des Frères Prêcheurs de Morlaix, Corentin de Quimper serait né vers 375 en Cornouaille Armoricaine.

Il devint ermite à Plomodiern où sa grande piété faisait déjà des miracles. Sa légende lui attribue, près de son ermitage, un poisson miraculeux dont il coupait chaque jour un morceau qui repoussait. Corentin aurait nourri le roi Gradlon et sa cour d'un morceau de ce poisson un jour où, s'étant égarés lors d'une chasse, ils étaient arrivés affamés à son ermitage.

Le jour où le roi Gradlon décida de fonder le diocèse de Quimper, il appela Corentin pour qu'il en devienne le premier évêque.

Il l'envoya à Tours se faire consacrer évêque par Saint-Martin. Gradlon lui aurait accordé un palais à Quimper à l'emplacement de l'actuelle cathédrale de Quimper.

Il serait mort le 12 décembre 401, et aurait été enterré devant le maître-autel de la cathédrale de Quimper.

dimanche 11 décembre 2016

Bourse aux jouets : 11/12

Pour libérer les placards et donner une seconde vie aux jouets et vêtements devenus inutiles, l'association Laï-cité monnerinoise organise une bourse aux jouets :

Moments ludiques : 11/12

Jeux, jouets, loisirs créatifs ainsi que de nombreuses animations :

  • les mercredis après midi pour les enfants et le vendredi soir pour toute la famille

Pour en savoir plus sur " I dé Jeux " :

Bonne nouvelle pour le PAB

En lisant ( sur le SOMVM ) le C-R du conseil municipal du 30/11/2016, j'ai eu confirmation d'une TRES TRES BONNE NOUVELLE :

Le fonds de concours de 100.000 € a été accordé à notre commune par le Conseil Communautaire de la CCMT ( celui du 11/10/2016 ou celui du 07/11/2016, dont les P-V ont été adoptés à l'unanimité lors du C.C. du 29/11/2016 ) :-)

Rappelons que cette " subvention " ( contrairement à ce que soutient notre maire un " fonds de concours " n'est ni plus, ni moins, qu'une subvention accordée par une intercommunalité à l'un de ses membres ) avait été :

  • annoncée le 27/02/2016 par LA MONTAGNE
  • annoncée en conseil municipal du 07/04/2016 ( notre maire avait alors déclaré : " c'est comme si nous avions cette somme sur notre compte " ! )
  • ajournée lors du conseil communautaire du 06/09/2016 ( voir en page 2 du P-V ) car, selon plusieurs sources qui se recoupent, le dossier présenté par notre maire avait été jugé " insuffisant "

L'achat de l'ancien " Hôtel DOZOLME " ( décidé en conseil du 24/02/2016 ) va donc pouvoir intervenir dès que le versement de 100.000 € aura été crédité sur le compte de notre commune à la trésorerie de Courpière ( dixit un vollorois ayant assisté au conseil municipal du 30/11 ).

L'accouchement a été difficile mais le résultat est là ... et c'est ce qui compte !

Le 11 décembre ... 1810

Le 11 décembre 1810 : naissance d'Alfred de Musset

Il naquit à Paris dans une famille aisée, affectueuse et cultivée, où l'on avait le goût des lettres et des arts.

Son grand-père était poète, et son père était un spécialiste de Rousseau, dont il édita les oeuvres. La figure de Rousseau joua en l'occurrence un rôle essentiel dans l'oeuvre du poète. Il lui rendit hommage à plusieurs reprises, attaquant au contraire violemment Voltaire.

À 20 ans, sa notoriété littéraire naissante s'accompagnait déjà d'une réputation sulfureuse alimentée par son côté dandy et ses débauches répétées dans la société des demi-mondaines parisiennes.

En 1833, il partit en Italie, en compagnie de George Sand. Ce voyage lui inspira Lorenzaccio qu'il écrira en 1834. De retour à Paris, il y fait jouer On ne badine pas avec l'Amour et en 1836 publie La Confession d'un enfant du siècle.

De 1835 à 1837, il composa son chef d'oeuvre lyrique Les Nuits, poèmes sentimentaux considérés aujourd'hui comme l'une des oeuvres les plus représentatives du romantisme français.

Bibliothécaire du ministère de l'Intérieur sous la Monarchie de Juillet, il fut révoqué en 1848, puis devint bibliothécaire du ministère de l'Instruction publique sous le Second Empire. Il reçut la Légion d'honneur le 24 avril 1845 et fut élu à l'Académie Française en 1852. De santé fragile, mais surtout en proie à l'alcoolisme, à l'oisiveté et à la débauche il mourra le 2 mai 1857 à Paris, quelque peu oublié.

Saint du jour : Daniel

Le 11 Décembre l'on fête les : Daniel

Daniel, fut le dernier des quatre grands prophètes de l'Ancien Testament. Selon le récit biblique, Daniel était adolescent lorsqu'il fut déporté à Babylone où il gagna la confiance de Nabuchodonosor II et devint fonctionnaire à la cour.

Sa réputation lui permit de continuer son activité après la prise de Babylone par les Mèdes en 539 avant J.C. Le roi Darius Ier appréciait ce conseiller perspicace mais des ennemis le firent tomber en disgrâce et le monarque le fit jeter en pâture aux lions qui, miraculeusement, ne le touchèrent pas ( voir le Livre de Daniel ).

samedi 10 décembre 2016

Carrefour de La Voissette

Mes billets du 23/10 et 11/11/2016 attiraient l'attention sur le danger consécutif à un affaissement de la chaussée en plein milieu du carrefour.

Ce jour, 10 décembre, j'ai constaté que cet affaissement avait été récemment comblé avec de l'enrobé :



C'est une excellente chose à titre de mesure préventive, mais à mon humble avis cela ne résout pas le problème de fond : il y a vraisemblablement un affouillement dû à une circulation d'eau souterraine :-(

à suivre ...

#SBA : C.S. du 10/12/2016

Présents : 91 délégués (notre commune étant aux abonnés absents - voir nota 1), sur les 149 délégués communaux ( soit seulement 61 % de présents ! )

Là aussi il y a un très fort taux d'absentéisme :-(




En fond de salle, le public ayant répondu à l'appel du CDU-SBA ( voir nota 2 )

L'un des points de l'ordre du jour était la mise en place de la tarification incitative de la TEOMi votée lors du comité syndical du 18/06/2016.

Après une déclaration liminaire du Président MOLINIER, Madame Anne BOYER a présenté le projet :

  • pour voir son Power Point : ( voir notas 3 à 5 )

Une discussion s'est ensuite engagée avec les délégués au terme de laquelle la grille tarifaire a été adoptée par :

  • 48 voix POUR ( soit seulement 32 % de la totalité des délégués :-( )
  • 29 voix CONTRE
  • 14 abstentions ( parmi les présents ) + 58 délégués absents = 72 abstentions au total :-(

Le président MOLINIER a précisé que cette grille pourrait être revue à la baisse en fonction du nombre exact de levées comptabilisées en 2017, si celles-ci s'avéraient supérieures aux quantités prévues. ( quid si elles sont inférieures ? )

ATTENTION :

En octobre 2017 vous continuerez à payer la TEOM.

La TEOMi sera perçue pour la première fois en octobre 2018 avec votre taxe foncière, mais elle sera calculée sur le nombre de levées des bacs VERT et JAUNE mesurées du 1er janvier au 31 décembre 2017.

Donc pour ne pas avoir une mauvaise surprise, à partir du 01/01/2017 essayez de minimiser vos déchets et sortez vos poubelles que quand elles sont pleines (chaque levée étant comptabilisée quel que soit le contenu de vos poubelles).

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

NOTAS

(1) : notre maire semble considérer que les 9 communes de la CCMT vont sortir du SBA ... mais cette question n'a pas été tranchée. En effet, dans ce cas il faudrait qu'elles payent la totalité du " ticket de sortie " ( on parle de 900.000 € ? ) puisque qu'il semble hors de question que la future intercom " TDM " y participe, comme cela avait été précédemment dit :-(
L'on peut donc se demander si une telle sortie serait judicieuse ... et il me semble qu'il serait prudent de continuer à s'intéresser à la gestion du SBA !
Si nous restons au SBA, force sera de constater que notre maire n'aura rien fait pour défendre ses administrés aux revenus modestes :-(

(2) : les interventions intempestives du public ( non représentatif car il n'y avait qu'une infime partie - moins de 1 --- ! - des foyers concernés au nombre d'environ 71.000 ) sont très regrettables : elles sont contraires au CGCT ( dura lex, sed lex ) mais de plus elles sont totalement contre-productives ( non seulement elles braquent les membres du bureau ... mais aussi les délégués :-( )

(3 ) : Un délégué à fait remarquer que les tarifs de la page 10 du PowerPoint faisaient apparaître que le coût du litre diminuait lorsque le bac était plus gros :

  • Bac JAUNE de 120 l : 0,93 €, soit 0,8 centime le litre
  • Bac JAUNE de 240 l : 1,31 €, soit 0,5 centime le litre
  • Bac VERT de 120 l : 3,23 €, soit 2,7 centimes le litre
  • Bac VERT de 240 l : 5,06 €, soit 2,1 centimes le litre

En raison d'un problème de sonorisation, je n'ai pas compris la réponse du président MOLINIER ( il me semble probable, qu'au litre, un bac plus gros revienne moins cher au SBA ? )

(4 ) : à la page 11 du PowerPoint, la moyenne retenue par le SBA ( 17 levées OM + 18 levées CS ) nous semble faible ( un délégué a fait remarquer, qu'avec la meilleure des volontés, il ne pourrait descendre en dessous de 26 OM et 26 CS ... et c'est aussi mon cas ). A mon humble avis, la moyenne retenue est faussée par les résidences secondaires ( très peu de levées par an ) et peut-être par un début de mauvais comportements ( certains habitants ont déjà pris l'habitude de brûler les cartons et plastiques : soit dans leur chaudière à bois, soit dans leur jardin dans des fûts de 200 litres :-( )

(5) : En page 8 de PowerPoint, la part incitative a été budgétée à 5 millions € ( soit 22 % ) de sorte que le projet correspond à une TEOMi 78 /22.

Il m'a semblé utile de compléter les exemples donnés en page 12, en rajoutant :

  • une ligne de référence correspondant à l'utilisation maximale des levées ( 52 levées OM + 26 levées CS ) que j'ai qualifié d' " usage très important "
  • les simulations pour des TEOM actuellement payées de 100, 500, 700 et 900 €

A titre indicatif, le tableau ci-après donne en gras le coût de la TEOMi et en italique le % d'augmentation ou de diminution par rapport à votre TEOM, pour une fourchette de valeurs actuelles de la TEOM et du nombre de levées conforme à la simulation du SBA ( Bacs VERT et JAUNE de 120 litres ).

Vous pouvez bien entendu refaire le calcul avec le montant exact de votre TEOM et le nombre de levées que vous aurez choisi : Il faut multiplier les tarifs de la page 10 du PowerPoint par le nombre de levées choisies pour vos bacs VERT et JAUNE et ajouter 78 % de votre TEOM actuelle.

  • TABLEAU pour un bac VERT et un bac JAUNE de 120 litres

.........................................................Valeurs des TEOM actuellement payées
............................................. 100 € ........ 300 € ........ 500 € ........ 700 € ........ 900 €
Type d'usage

Très important ..................... 271 € ....... 427 € ....... 583 € ...... 739 € ...... 895 €
( Levées : 52 OM + 26 CS ) +171 % ...... +42 % ...... +17 % ..... +5,5 % ..... -0,5 %

Important ............................ 187 € ....... 343 € ....... 499 € ...... 655 € ...... 811 €
( Levées : 26 OM + 26 CS ) . +87 % ...... +14 % ........ 0 % ........ -6,5 % ...... -10 %

Moyen ................................. 150 € ....... 306 € ....... 462 € ...... 618 € ...... 774 €
( Levées : 17 OM + 18 CS ) . +50 % ....... +2 % ......... -8 % ........ -12 % ...... -14 %

Minimum ............................. 126 € ....... 282 € ....... 438 € ...... 594 € ...... 750 €
( Levées : 10 OM + 16 CS ) . +26 % ........ -6 % ........ -12 % ....... -15 % ..... -17 %

  • OM : Ordures ménagères ( bac VERT )
  • CS : Collecte sélective ( bac JAUNE )

L'on peut constater que :

  • pour une valeur actuelle de TEOM de 100 € : la TEOMi sera toujours supérieure quel que soit l'usage
  • pour une valeur actuelle de TEOM de 900 € : la TEOMi sera toujours inférieure quel que soit l'usage

Cette grille de TEOMi reste donc très défavorable à ceux qui payent actuellement une TEOM faible ( je persiste et signe : c'est, majoritairement, ceux qui ont des revenus modestes :-(

Ceci étant, elle représente un progrès par rapport aux différentes grilles de la redevance incitative : et

Les déclarations véhémentes d'un délégué - nostalgique de la redevance incitative :-( - ne m'ont pas fait changer d'avis ( j'ai essayé de lui expliquer hors réunion qu'il s'était trompé dans ses calculs ... mais en vain : manifestement il n'a pas tout compris sur les raisons du passage de la R.I. à la TEOMi :-( )

Bal Trad à Viscomtat: 10/12

  • Pour en savoir plus sur Békaplus :

« Moules-Frites » : 10/12

Un menu à 19 € :

  • Terrine de lapin ou rillette
  • Moules-Frites
  • Fromage ou Dessert
  • 1/4 de vin au choix
  • Café

Réservations au plus tard le vendredi 18 à midi
Tél : 04 73 53 77 50 ou 06 82 15 67 14

Le 10 décembre ... 1520

Le 10 décembre 1520 : Martin Luther brûle la bulle papale " Exsurge Domine "

Né vers 1483 à Eisleben, c'était un moine augustin, théologien, professeur d'université, qui fut le père du protestantisme.

Son conflit avec la papauté débuta en 1517 et le 15 juin 1520, le pape Léon X publia la bulle Exsurge Domine en réponse aux enseignements de Martin Luther et ses 95 thèses qui s'opposaient au pouvoir de la papauté.

Luther réagit avec violence en brûlant publiquement la dite bulle ce qui entrainera son excommunication le 3 janvier 1521 ( bulle Decet Romanum Pontificem ).

Sainte du jour : Eulalie

Le 10 Décembre l'on fête les : Eulalie

Eulalie de Mérida était une jeune fille de 13 ans appartenant à une riche famille de Mérida.

Au cours de la persécution des Chrétiens ordonnée dans tout l'empire romain par Dioclétien, elle refusa de renier sa foi ce qui la conduisit au martyre qu'elle subit avec un courage exemplaire. Au moment où elle expira, on vit une colombe blanche sortir de sa bouche et s'élever vers le ciel.

vendredi 9 décembre 2016

Le 9 décembre ... 1905

Le 9 décembre 1905 : vote de la loi de séparation des Églises et de l'État

La séparation des Églises et de l'État est un événement fondateur de la société française du XXe siècle.

La loi, que fit voter le député socialiste Aristide Briand, est avant tout l'achèvement d'un affrontement violent qui a duré presque vingt-cinq ans et qui a opposé deux visions de la France : la France catholique royaliste et la France républicaine et laïque.

Elle remplaça le régime du Concordat de 1801. L'Alsace et la Moselle n'étant pas françaises au moment de la promulgation de la loi, celles-ci ont encore aujourd'hui un statut spécial, les évêques et les prêtres étant toujours assimilés à des fonctionnaires.

et aujourd'hui : Kirk Douglas fête ses 100 ans :-)

Saint du Jour : Pierre-Fourier

Le 9 Décembre l'on fête : Pierre Fourier

Pierre Fourier, né à Mirecourt le 30 novembre 1565, est l'archétype du patriote Lorrain.

En 1595, il devint le curé de Mattaincourt ( Vosges ), paroisse où résidaient de nombreux foyers protestants. Il y résidera pendant 20 années. L'histoire se souvient de lui comme un homme d'une grande piété, faisant montre d'un grand dévouement pour les pauvres. Pour satisfaire au besoin d'instruction des filles il créa, avec la romarimontaine Alix Le Clerc, la Congrégation Notre-Dame pour leur éducation gratuite.

On lui doit l'invention du " tableau noir " et son introduction dans les classes.

En 1636, alors que Louis XIII et le cardinal de Richelieu essaient d'annexer le duché de Lorraine, sa fidélité à son souverain légitime, Charles IV duc de Lorraine et de Bar, lui valut d'être expulsé.

Il trouvera refuge à Gray en Franche-Comté, alors possession espagnole. A son arrivée, il ne trouva pour logement qu'un réduit de 8 m², dans une vieille tour. Il y mourra le 9 décembre 1640.

jeudi 8 décembre 2016

« Cocktail des initiatives » à l'ATRIUM de Thiers

Hier soir, 8 décembre, à 19 h a eu lieu à L'ATRIUM de Thiers, le traditionnel « Cocktail des initiatives ».

Il a été question de la citoyenneté et du droit de vote à travers les témoignages d'élus de Thiers ( le maire, accompagné de deux conseillères municipales de la majorité et d'un conseiller de l'opposition ) et du coutelier Yves CHARLES ( Atelier PERCEVAL ).

Après une "mise en bouche" autour d'un délicieux buffet préparé par les résidents "apprentis cuistots" :



Fabien BONNEFOI ( directeur de la résidence ) a présenté les intervenants :


qui, à tour de rôle, nous ont parlé de la démocratie et du droit de vote :



Claude NOWOTNY ................................. Yves CHARLES


Helène BOUDON ......................................... Marjorie PALASSE


Hugues WATIN-AUGOUARD

Un échange a ensuite eu lieu avec le public et deux résidents de nationalité tunisienne ont donné leur point de vue sur la démocratie dans leur pays :



A l'année prochaine pour le prochain cocktail ( il faudra peut-être avoir sa carte électorale pour y participer ? :-) ) et en attendant LA GAZETTE DES MONTAGNARDS vous souhaite une bonne et heureuse année 2017.

Lettre ouverte à notre maire

Monsieur le Maire,

Lors d'une récente rencontre avec un futur délégué de la prochaine grande intercom «Thiers, Dore et Montagne», Frédéric a compris que finalement chacune des 4 anciennes ComCom conserverait son système de ramassage et de traitement des déchets ménagers.

Donc si l'on voulait sortir du SBA, il faudrait que les 9 communes de la CCMT payent elles-mêmes le ticket de sortie ( environ 900.000 € ) :-(

Il est donc fort probable que nous restions au SBA et tous les foyers Vollorois sont donc concernés par la décision qui doit être votée par le prochain Comité Syndical du samedi 10/12.

N'ayant pas vu ce sujet à l'ordre du jour du dernier conseil du 30/11 ( dont le C-R devrait, je suppose, être prochainement sur le SOMVM ? ) je suppose que vous avez dû l'aborder en réunion de travail et que les conseillers ont fait connaître leurs positions à notre délégué pour qu'il puisse voter en conséquence samedi prochain.

Il serait éminemment souhaitable que vous nous fassiez savoir, par le biais du SOMVM, quelle est cette position.

J'ose espérer que notre délégué n'approuvera pas la grille tarifaire proposée pour la détermination de la part incitative, qui doit encore être revue à la baisse :

  • L'AUGMENTATION POUR LES FOYERS MODESTES EST ENCORE TROP IMPORTANTE :-(

Salutations distinguées
Michel MENSE

Le 8 décembre ... 1980

Le 8 décembre 1980 : assassinat de John Lennon



John Winston Ono Lennon naquit le 9 octobre 1940 à Liverpool.

Il fut le fondateur des Beatles ( 1960 ) au sein duquel il forma, avec Paul McCartney, l'un des tandems d'auteurs-compositeurs les plus influents et prolifiques de l'histoire du rock, donnant naissance à plus de deux cents chansons.

Fin septembre 1969 il mit fin aux Beatles, en annonçant son départ aux autres membres du groupe, pour entamer une carrière en solo qui sera marquée par son chef-d'oeuvre " Imagine " :



Pour la traduction :

Il fut assassiné à l?entrée du Dakota Building de New York, par Mark David Chapman.

Immaculée Conception

Le 8 Décembre l'on fête : l'Immaculée conception

L'Immaculée conception de Marie, est un dogme de l'Église catholique (défini le 8 décembre 1854 par le Pape Pie IX dans sa bulle "Ineffabilis Deus") qui signifie que Marie, mère de Jésus-Christ, fut conçue exempte du péché originel.

Ce dogme n'est pas lié à la conception virginale de Jésus.

Les orthodoxes et les catholiques étendent cette notion à la virginité perpétuelle de Marie, non retenue par certaines Églises d'orient et les protestants.

Cette fête est à l'origine de la Fête des lumières à Lyon.

mercredi 7 décembre 2016

#TEOMi : lettre ouverte

Mesdames, Messieurs,

  • les Maires
  • les Conseillers Municipaux
  • les Délégués au Comité Syndical du SBA

Le Comité Syndical du 18/06/2016 a voté, pour 2018, le principe d'une TEOMi 80/20 ( 80 % de TEOM + 20 % de P.I. )

Lors du prochain Comité Syndical du SBA, le :

  • Samedi 10 décembre 2016 à Volvic

les délégués devraient être appelés à voter la grille tarifaire de la part incitative :

  • ..................... Bac JAUNE ......... Bac VERT
  • Bac 120 l .......... 0,96 € ............. 3,23 €
  • Bac 240 l .......... 1,31 € ............. 5,06 €
  • Bac 360 l .......... 1,65 € ............. 6,88 €
  • Bac 660 l .......... 2,51 € ............. 11,45 €
  • Apport 30 l ........ 0,21 € ............. 0,74 €
  • Apport 80 l ........ 0,35 € ............. 1,50 €

Ces tarifs s'appliqueraient à chaque levée ou à chaque apport.

A cette part incitative s'ajouterait 80 % de la TEOM.

Selon les informations du SBA, les levées réellement comptabilisées actuellement seraient en moyenne de 23 levées/an pour les ordures ménagères ( bac vert ), une nouvelle baisse étant prévue en 2018.

J'ai donc fait une simulation pour 3 foyers payant respectivement une TEOM de 100, 420 et 1.000 €.

Avec un nombre de 20 levées/an pour 2 bacs de 120 l ( IL S'AGIT D'UNE HYPOTHESE TRES OPTIMISTE, qui ne sera pas possible pour tous les foyers ) cela ferait une part incitative de :

( 0,96 + 3,23 ) X 20 = 84 € ( voir le NOTA (*) en bas de page )

  • 1ère hypothèse actuelle : 100 € de TEOM

En 2018 : 80 % de 100 € + 84 € = 164 € ( soit 64 % d'augmentation )

et une part incitative représentant : 84 / 164 = 51%

  • 2ème hypothèse actuelle : 420 € de TEOM

En 2018 : 80 % de 420 € + 84 € = 420 € ( PAS d'augmentation )

et une part incitative représentant : 84 / 420 = 20 %

  • 3ème hypothèse actuelle : 1.000 € de TEOM

En 2018 : 80 % de 1.000 € + 84 € = 884 € ( 12 % de diminution )

et une part incitative représentant : 84 / 884 = 10 %

Cette proposition de grille tarifaire pour la part incitative me semble donc devoir être encore revue à la baisse :

  • L'AUGMENTATION POUR LES FOYERS MODESTES EST ENCORE TROP IMPORTANTE :-(

En espérant que samedi prochain vous prendrez la bonne décision, je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs les élus, à l'expression de mes sentiments les plus cordiaux.

  • Michel MENSE
  • Usager du SBA et webmaster de LA GAZETTE DES MONTAGNARDS

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

(*) Pour un foyer qui conserverait le rythme actuel ( 52 levées/an pour le bac Vert et 26 pour le jaune ) l'on obtiendrait une part incitative de :

( 3,23 X 52 ) + ( 0,96 x 26 ) = 193 €

C'est-à-dire qu'un foyer payant actuellement une TEOM de 100 € passerait à :

80 % de 100 € + 193 = 273 €

Ce qui représenterait, à service égal, une augmentation de 173 % :-(

SOMVM : salle Avant-Garde

Dans le billet publié ce jour sur le SOMVM ( Site Officiel de la Mairie de Vollore-Montagne ) à propos de la salle de l'Avant-garde, l'on peut lire :

  • Le montant des travaux, charpente, couverture, velux et zinguerie s'élève à 12.351,60 € TTC, avec ici également une partie de la TVA récupérable

Je pense qu'il aurait été intéressant de préciser le montant de cette part récupérable ... mais la bonne nouvelle c'est que ces travaux ont beaucoup moins coûté que ce qui avait été budgété en 2015 ( voir mon billet du 30/11 ) :-)

Peut-être est-ce dû à l'abandon du sas vitré sur châssis alu, à l'entrée de la salle ?

Ceci étant, je ne suis pas convaincu par les arguments développés par notre maire pour justifier, dans le contexte actuel, un tel investissement :

  • de très grosses dépenses sont à prévoir pour les travaux d'accessibilité sur les bâtiments communaux recevant du public et pour le PAB.
  • En conséquence, tout ce qui n'est pas indispensable me semble devoir être reporté à une date ultérieure

Mais ce n'est que l'avis d'un simple citoyen ... qui ne compte pas grand chose pour notre " élite " :-(

A propos du PAB, où en est le C-R annoncé sur le SOMVM lors de la réunion du 22/10 ?

Bientôt en ligne ?

Le 7 décembre ... 1815

Le 7 décembre 1815 : exécution du Maréchal Ney

Il naquit le 10 janvier 1769 à Sarrelouis en Lorraine.

Fils d'un ouvrier tonnelier, en 1787 il abandonna un paisible travail de bureau pour devenir simple hussard dans le régiment Colonel-Général de Metz. Il devint sous-officier à la Révolution française. En 1792, le général Kléber le fit nommer lieutenant de l'armée du Rhin, capitaine en 1794, puis chef d'escadron et adjudant-général. Il était surnommé « l'Infatigable » par ses hommes.

En 1796, il devint Général de brigade sur le champ de bataille et est promu Général de division en 1798. Nommé commandant de l'armée de Compiègne en 1803, il commanda le camp de Montreuil et fit partie de la promotion de maréchaux d'empire du 19 mai 1804. Le 14 octobre 1805, il gagna la bataille d'Elchingen, décisive pour la reddition de la forteresse d'Ulm ( le 6 juin 1808, il reçut le titre de duc d'Elchingen, en souvenir de ce fait d'armes ). Présent à Iéna, le 14 octobre 1806, il emmèna ses divisions à l'assaut des lignes prussiennes, mais emporté par son élan il se retrouve encerclé. Lannes le tira de ce mauvais pas. Le lendemain, il prend Erfurt. Napoléon le surnomma le « Brave des braves ». Son commandement favori était :

  • « Direction, le trou du cul de mon cheval, chargez ! ».

Le 8 fébrier 1807, il contribua à la victoire d'Eylau grâce à l'arrivée propice et inespérée du 6e corps qu'il commandait. La victoire de Friedland peut aussi être mise en partie à son crédit. En Espagne, sous les ordres de Masséna, il fut moins heureux à cause de son caractère jaloux et ses disputes avec Jomini, son chef d'état-major, et surtout la haine réciproque qu'il entretenait avec le maréchal Soult. Fait unique pour un maréchal, il fut démis de son commandement et rejoignit Paris où Napoléon ne lui fit aucun reproche. L'image d'Épinal, représente à tout jamais le maréchal Ney lors de son héroïque campagne de Russie en 1812 où il y dirigeait le 3e corps d'armée. Pendant la phase offensive de la campagne, il occupait le centre du front de l'armée, et participa à des combats sanglants et frontaux tels que Smolensk ou Moskowa où il reçut une balle dans le cou. Ce dernier combat lui valut le titre de prince de la Moskowa. Lors de la bataille de la Bérézina, il remporta une magnifique victoire en faisant charger des cuirassiers sur des tireurs embusqués dans une forêt, réussissant l'exploit de faire 5.000 prisonniers avec seulement 7.000 hommes.

À Fontainebleau, il incita fortement l'Empereur à abdiquer et se rallia aux Bourbons, ce qui lui valut d'être nommé pair de France par Louis XVIII. Il fut le premier des maréchaux qui abandonna Napoléon après la capitulation de Paris. Lors du débarquement de Napoléon à Golfe-Juan le 1er mars 1815, il proposa au roi Louis XVIII de ramener Napoléon « dans une cage de fer » mais au contraire se rallia à l'Empereur. Napoléon l'appella pour commander les 1er et 2e corps d'armée dans la campagne de Belgique.

Lors de la bataille de Waterloo il fit preuve, comme à son habitude, d'une activité débordante. On dit qu'ils avaient les vêtements lacérés, le visage souillé de boue et de sang, et le chapeau perdu, partant à l'attaque en s'écriant :

  • " Venez voir comment meurt un maréchal de France "

Tous les témoins dirent qu'il cherchait la mort, mais que celle-ci ne voulut pas de lui. Après la défaite, vint le temps des règlements de comptes. Napoléon dès son retour à l'Élysée culpabilisa ses maréchaux et notamment le maréchal Ney et le maréchal de Grouchy. Le maréchal Davout prit la défense de Ney en disant :

  • " Sire, il s'est mis la corde au cou pour vous servir ! "

A la seconde Restauration, il fut décidé que ceux qui s'étaient mis au service de l'Empereur avant le 20 mars 1815, date à laquelle Louis XVIII avait quitté la capitale, étaient des traîtres. Fouché établit la liste, avec un seul maréchal sur cette liste et tout en haut : le maréchal Ney. Il fut arrêté au château de la Bessonie, près d'Aurillac. Il arriva à Paris sous escorte le 19 août et fut aussitôt incarcéré à la Conciergerie puis fut transféré à la prison du Luxembourg. En chemin, le Général Exelmans, lui proposa de le délivrer et de l'escorter où il le souhaitait, mais il refusa. On dit que des officiers vinrent le libérer à la prison du Luxembourg, mais qu'il refusa aussi. Il fut jugé par la Chambre de Pairs où Talleyrand, qui dit ne pas vouloir participer à un tel crime, se fit dispenser. Le débat fut à sens unique car la Chambre des pairs était à forte majorité monarchiste et par 128 voix il fut condamné à mort.

La sentence fut rendue le 6 décembre 1815 à onze heures et demie du soir. Son épouse implora sa grâce auprès de Louis XVIII, qui lui aurait dit qu'il était favorable à cette requête, mais que seuls Wellington ou la duchesse d'Angoulême ( fille de Louis XVI ), pouvaient en prendre la décision. La maréchale alla alors, demander grâce à Wellington qui accepta tout d'abord, puis renonça devant les difficultés et les obstacles. Puis, elle alla voir la duchesse d'Angoulême qui refusa sèchement ( elle dit plus tard, après avoir lu les témoignages du comte de Ségur, qu'elle regrettait son geste et que s'il elle avait su qui était réellement le maréchal Ney, elle aurait accordé sa grâce ).

Le lendemain à 8 h 30 une voiture vint chercher Ney pour l'emmener avenue de l'Observatoire. Le maréchal refusa qu'on lui bande les yeux et s'écroula sous les balles, face contre terre.

Saint du jour : Ambroise

Le 7 Décembre l'on fête les : Ambroise

Ambroise de Milan, serait né à Trèves en 340. Il était le fils d'un préfet de Rome ( Ambrosius ). Il devint avocat à Rome. Puis le préfet du prétoire d'Illyricum, auprès duquel il travaillait à partir de 370, lui confia l'administration de la province de Ligurie-Emilie, ayant pour siège Milan.

En 374, il intervint pour rétablir l'ordre lors de l'élection du successeur de l'évêque Auxence, de tendance arienne. Dans la foule se fit entendre la voix d'un enfant qui s'écria : « Ambroise évêque ». Alors à l'unanimité, tous s'accordèrent à l'acclamer évêque. Il fut immédiatement baptisé, ordonné prêtre et consacré évêque il fut soucieux de la rectitude de la foi et de la paix sociale.

En 390, l'empereur Théodose ayant fait massacrer toute une partie de la population de Thessalonique pour arrêter des émeutes, il lui refusa l'accès de son église à Milan, exigeant qu'il se soumette d'abord à la pénitence publique de l'Eglise. Subjugué, l'empereur obéit.

Il est mort, dans la nuit du Vendredi Saint 397, les bras en croix pour exprimer sa participation mystique à la mort et à la résurrection du Seigneur. Ce fut là son ultime catéchèse.

mardi 6 décembre 2016

Le 6 décembre ... 1778

Le 6 décembre 1778 : naissance de Gay-Lussac

Né à Saint-Léonard-de-Noblat, c'était un physicien célèbre pour ses études sur les propriétés des gaz, ainsi qu'un chimiste réputé.

Il fut le premier titulaire de la chaire de physique à la Faculté des sciences de Paris, de 1809 à 1832, dont il démissionna pour occuper la chaire de chimie organique et de chimie minérale du Muséum d'histoire naturelle de 1833 à 1848.

Il fut nommé Pair de France en 1839 par Louis-Philippe et sièga à la Chambre des pairs jusqu'en 1848. Il fut membre de nombreuses sociétés savantes étrangère : l'Académie royale de Prusse, la Royal Society de Londres, l'académie impériale de Russie, d'Edimbourg, de Turin, de Stockholm. Il obtint également de nombreuses décorations : grand-officier de la Légion d'honneur, commandeur du mérite de Prusse et chevalier de l'étoile polaire de Suède.

Il est mort à Paris le 9 mai 1850 et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Il fait partie des 72 savants dont le nom est gravé sur la Tour Eiffel.

Le saint du jour : Nicolas

Le 6 Décembre l'on fête les : Nicolas

Nicolas de Myre, né à Patara, en Lycie, en 270, est un saint populaire à l'origine du personnage du Père Noël.

Sa commémoration est une fête très populaire dans bien des pays du monde. Selon la tradition, les enfants qui durant toute l'année ont été sages se voient donner du pain d'épice et parfois du chocolat, les autres ont droit à des coups de martinet par le père Fouettard.

lundi 5 décembre 2016

Conseils en cas d'attentat

Une info que l'on devrait, me semble-t-il, trouver sur le site officiel de la mairie :

À l?approche des fêtes de fin d?année, de nombreuses manifestations caritatives ou culturelles se déroulent traditionnellement dans le département. Le contexte de menace terroriste persistante exige le maintien d?un haut niveau de vigilance et la mise en ?uvre de mesures particulières de sécurité dans l?organisation de ces événements.

Le Gouvernement lance une campagne de sensibilisation pour mieux préparer et protéger les citoyens face à la menace terroriste :




Ces mesures sont synthétisées dans des guides pratiques :

« Vigilance attentats, les bons réflexes »

La préfecture du Puy-de-Dôme se tient à la disposition des organisateurs d?événements pour toute question particulière :

pref-cabinet@puy-de-dome.gouv.fr

Déviation de la VC n° 27

à peine 3 mois après son ouverture à la circulation, il y a quelques soucis :



ça fait un peu " bricolo " :-(

Un autre " point noir " ... l'absence d'accotement sur quelques mètres de longueur :

Outre le risque de glissement du talus, il y a danger pour se croiser :-(

La largeur de la plateforme ( chaussée + accotements ) a été réalisée "à l'économie" ( il est souhaitable que la largeur de l'accotement ne soit pas inférieure à 1,50 m )

Le 5 décembre ... 1839

Le 5 décembre 1839 : naissance de George Armstrong Custer

Né à New Rumley, ce fut un célèbre général américain de cavalerie.

Après de nombreux exploits durant la guerre de Sécession, il mourut au combat le 25 juin 1876, lors de la bataille de Little BigHorn face à une coalition de tribus indiennes rassemblées par Sitting Bull qui dira de lui :

  • « Custer était un chef brave. Les Indiens l'ont respecté et ne l'ont pas scalpé »

Il est l'une des principales figures américaines des guerres indiennes du XIXème siècle.

Le saint du jour : Gérald

Le 5 Décembre l'on fête les : Gérald

Gérald de Moissac, originaire du Quercy, fut élevé à l'abbaye de Moissac dont il sera bibliothécaire.

Devenu bénédictin, il enseigne grammaire et musique et dirige les chants. Il fut remarqué par Bernard de Sédirac, archevêque de Tolède, qui réorganisait l'Église dans l'Espagne tout juste reconquise sur les Arabes, et qui obtint de l'emmener avec lui pour en faire le chef de choeur à Tolède.

Sa réputation de saint homme et de bon musicien se répandit au loin et il devint archevêque de Braga au nord du Portugal, où il poursuivit l'évangélisation après une période de déchristianisation due à la présence des Maures.

dimanche 4 décembre 2016

ASVM c/ Escoutoux


  • SENIORS DEPARTEMENTAL 5 - Poule A :

Ce dimanche 04/12, l'ASVM s'est inclinée à domicile face à ESCOUTOUX sur le score de 1 à 2.

- Résultats de la 10ème journée :

- Classement à l'issue de la 10ème journée :

Le 4 décembre ... 1875

Le 4 décembre 1875 : naissance de Rainer Maria Rilke

C'était un poête autrichien dont l'oeuvre a pour thème central la solitude.

Il naquit à Prague, dans une famille qui le destina très rapidement à la carrière des armes. En 1886, il devint pensionnaire dans une école militaire avant d'être renvoyé en 1891 pour inaptitude physique.

Il étudia alors le commerce avant de revenir à Prague où il exerça le métier de journaliste et écrivit ses premières oeuvres.

En 1901, il épousa Clara Westhoff, une élève d'Auguste Rodin, avec qui il aura une fille, Ruth. Le couple se sépara un an plus tard et Rilke rejoignit Paris où il devint en 1905 secrétaire de Rodin.

Après sa rupture avec ce dernier il voyagea dans toute l'Europe et au-delà de 1907 à 1910 ( Afrique du Nord, Égypte, Berlin, Espagne, Venise, Aix-en-Provence, Arles, Avignon ). Peu à peu, il abandonna la prose pour se consacrer à la poésie, plus apte selon lui à restituer les " méandres de l'âme ".

En 1910, il fit la rencontre de la princesse Marie von Thurn und Taxis qui l'hébergera fréquemment dans son château de Duino, alors en territoire autrichien, sur les bords de l'Adriatique et sera son mécène jusqu'en 1920. Pour elle, il composa son chef d'oeuvre " Les Élégies de Duino ".

Mobilisé dans l'infanterie lors de la Première Guerre mondiale, il revint rapidement à la vie civile.

À partir de 1919, il rejoignit la Suisse et composa plusieurs recueils de poésies en français.

En 1921, un industriel et mécène de Winterthur, Werner Reinhart, lui achèta la tour isolée de Muzot, près de Sierre, dont il fit sa résidence. A partir de 1924, il fit plusieurs séjours au sanatorium de Val-Mont, au-dessus de Montreux où il est mort le 29 décembre 1926 d'une leucémie.

Sainte du jour : Barbe

Le 4 Décembre l'on fête les : Barbe ou Barbara

Barbe aurait vécu au milieu du IIIe siècle à Nicomédie ( aujourd'hui Izmit en Turquie ), sous l'empereur Maximien.

Son père, Dioscore, décida de la marier à un homme de son choix mais elle refusa et décida de se consacrer au Christ. Pour la punir, il l'enferma dans une tour à deux fenêtres mais, alors qu'il était en voyage, un prêtre chrétien déguisé en médecin s'introduisit dans la tour et la baptisa.

Au retour de son père, Barbe lui apprit qu'elle était chrétienne et qu'elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité. Furieux, le père mit le feu à la tour mais Barbe réussit à s'enfuir. Cependant un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice : on lui brûla certaines parties du corps et on lui arracha les seins, mais elle refusa d'abjurer sa foi. Le gouverneur ordonna alors au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Dioscore obéit et aussitôt après avoir décapité sa fille il fut châtié par le Ciel : il mourut frappé par la foudre.

Quand les chrétiens vinrent demander le corps de la jeune martyre, ne voulant ni utiliser son prénom païen ni se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils parlèrent de « la jeune femme barbare », d'où le nom de sainte Barbara qui lui fut donné.

Les catholiques prient sainte Barbe pour se protéger de la foudre. Elle est devenue la patronne des pompiers, mineurs, artilleurs, artificiers et autres corporations liées au feu.

#Pensée de la semaine


( Jean-Michel WYL était un écrivain québécois )

samedi 3 décembre 2016

Coucher de soleil du 03/12

Depuis la D 312 vers Vollore-Ville :


( © : Frédéric MENSE )

Depuis Fafournoux :




( © : Michel MENSE )

Café OCTOPUS : 03/12

Lever de soleil du 03/12

Alain GIRAUD m'a envoyé ces superbes photos, prises ce matin ( 03/12 à 9 h ) par Joëlle en allant vers Vollore-Ville :



( © : Joëlle GIRAUD )

N'hésitez pas : vous aussi envoyez-moi vos plus belles photos :-)

Le 3 décembre ... 1967

Le 3 décembre 1967 : 1ère transplantation cardiaque

Elle fut réalisée par Christiaan Barnard, chirurgien cardiaque sud-africain.

L'opération dura neuf heures et demi et nécessita une équipe d'une trentaine de personnes.

Le patient, Louis Washkansky, âgé de 55 ans souffrait de diabète et d'insuffisance cardiaque. Le greffon provenait d'une jeune femme, Denise Darvall, décédée lors d'un accident de la route.

Washkansky survécut à l'opération et vécut 18 jours avant de succomber à une infection pulmonaire à cause de l'affaiblissement de ses défenses immunitaires.

Saint du jour François-Xavier

Le 3 Décembre l'on fête les : François-Xavier

François-Xavier, naquit le 7 avril 1506 à Javier, près de Pampelune dans une famille noble de Navarre.

Sa langue maternelle était donc le basque, mais il choisit de faire ses études de théologie à la Sorbonne. Il y rencontra Ignace de Loyola et participa à la fondation de la Compagnie de Jésus en 1534. Il entra lui-même dans le nouvel ordre, et fit voeu, en 1534, d'aller travailler à la conversion des " infidèles ".

Passionné par les missions, il fut ordonné prêtre en 1537 et en 1540, à la demande de Jean III de Portugal il fut envoyé évangéliser les peuples des Indes orientales.

Il partit en bateau en avril 1541 et débarqua à Goa le 6 mai 1542. Après plusieurs conversions éclatantes il alla jusqu'à Formose.

En 1545, il partit pour Malacca, puis se rendit aux Moluques, où il jeta les bases d'une mission à Ambon, Morotai et Ternate en 1546 et 1547.

A Malacca, il avait rencontré des Japonais, ce qui lui donna l'idée d'évangéliser également le Japon. Il y débarqua en août 1549, à Kagoshima.

Il mourut le 3 décembre 1552 après être tombé malade pendant un voyage en bateau de Malacca jusqu'à l'île de Sancian, au large de Canton.

vendredi 2 décembre 2016

La sainte du jour : Bibiane

Le 2 Décembre l'on fête les : Bibiane ( ou Viviane )

Bibiane naquit à Rome, sous le règne de Julien l'Apostat, dans une famille consulaire fort ancienne.

En 363, elle fut livrée à une appareilleuse chargée de la débaucher et de la faire apostasier. Comme elle y échouait le préfet Apronien ordonna qu'elle soit liée à une colonne et frappée avec des fouets armés de plomb jusqu'à ce qu'elle expira. L'ordre fut exécuté avec toute la cruauté imaginable. La chair tombait en lambeaux sous les coups, des ruisseaux de sang coulaient des plaies et les bourreaux eux-mêmes avaient horreur de cette boucherie. Bibiane resta immobile en priant les yeux levés vers le ciel, jusqu'à ce que son corps mis en pièce laissa partir son âme pure, qui s'envola vers le céleste époux, pour recevoir la double couronne du martyre et de la virginité. Son corps fut jeté à la voirie pour être mangé par les bêtes, mais aucune d'elles n'en approcha pendant les deux jours qu'il demeura exposé.

Vigilance pollution : le 02/12

Un épisode de pollution aux particules ( PM10 ) est prévu dans le Puy-de -Dôme, par Air Rhône-Alpes :

  • demain 2 décembre

La procédure d'information et de recommandation est donc lancée par la préfecture du Puy-de-Dôme.

Cet épisode de pollution ne justifie pas de mesure de confinement, mais les personnes vulnérables ( femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) doivent si possible :

- Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe.
- Limitez les activités physiques et sportives intenses ( dont les compétitions ), autant en plein air qu'à l'intérieur.

  • Pour lire l'avis du Préfet :

Le 2 décembre ... 1805

Le 2 décembre 1805 : Napoléon triomphe au soleil d'Austerlitz

Un an jour pour jour après son sacre, l'empereur Napoléon Ier remporte sa victoire la plus éclatante : après neuf heures de combats, sous un soleil hors saison, la Grande Armée bat les forces autrichiennes de l'empereur François Ier d'Autriche et celle du tsar Alexandre.

C'est la raison pour laquelle elle fut surnommée la « bataille des Trois Empereurs ».

Outre son importance stratégique, cette bataille est considérée comme le chef d'oeuvre tactique de Napoléon et, encore de nos jours, elle est enseignée dans de nombreuses écoles militaires. Ce fut la seule bataille où l'Empereur ait pu choisir le terrain, y amener l'ennemi et lui imposer son plan.

jeudi 1 décembre 2016

La "3G" à Vollore-Montagne

Depuis le début de la semaine la " 3G " est arrivée à Vollore-Montagne via le relais de La Chevalerie :-)

Pour info, les débits à La Cure pour Orange et SFR :

2016

Décembre :


( Confucius )

Novembre :

Octobre :


Pour en savoir plus sur ce livre de Brassens :

Septembre :

Août :

Pour en savoir plus sur le Dalaï-Lama :

Juillet :

" Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." ( Albert EINSTEIN )

et une variante :

Juin :

Mai :

Avril :

« Sous prétexte que la perfection n'est pas de ce monde, ne gardez pas soigneusement tous vos défauts » ( Jules RENARD )

et aussi :


( Francis BLANCHE )

Mars :

Ce mois-ci une longue citation sur la LIBERTE :

Ce magnifique poème de Paul ELUARD ( écrit en 1942 et parachuté par les avions anglais à des milliers d'exemplaires au-dessus de la France ), est interprété par JAIRO, qui s'est fait connaître en France avec son succès " Les Jardins du Ciel "

Janvier - Février :


:-)

et en plus sérieux :

« Il faut pleurer les hommes à leur naissance et non pas à leur mort. » (Montesquieu)

Le 1er décembre ... 1916

Le 1er décembre 1916 : assassinat du Père de Foucauld

Il naquit à Strasbourg, le 15 septembre 1858, d'une très ancienne famille noble d'origine périgourdine, dont plusieurs de ses représentants participèrent aux Croisades.

Le jeune vicomte dut certainement rêver aux figures de ses valeureux ancêtres qui parcouraient l'histoire de France et dont l'impétueuse devise " Jamais Arrière " traduisait l'idéal de courage et de générosité.

Après une carrière militaire, il décida de se tourner vers Dieu et le 16 janvier 1890 il commença son noviciat à la Trappe de Notre-Dame-des-Neiges. Désireux de se rapprocher de son idéal de pauvreté, d'abjection et de pénitence, il quitta sa communauté pour vivre une vie d'ermite.

Dans un premier temps, il alla en Palestine puis à partir de 1901, il s'installa à Béni-Abbés, une oasis située sur la rive gauche de la Saoura au sud de l'Oranie dans le Sahara occidental.

Il fut assassiné d'un coup de feu par des rebelles et pillards senousistes à la porte de son ermitage.

Sainte du jour : Florence

Le 1er Décembre l'on fête les : Florence

Florence de Comblé était une jeune phrygienne qui avait suivi Saint-Hilaire lors de son retour d'exil.

Il la consacra à Dieu et lui offrit de se retirer à Comblé, village à l'est de Celle-l'Évescault, qui faisait partie de ses nombreuses propriétés. Elle y vécut jusqu'en 367, à l'âge de 29 ans, dans les prières et les mortifications.

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )