__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


samedi 31 juillet 2021

Un incroyable destin ...



Sixto Rodriguez ( auteur-compositeur-interprète ) a passé quatre décennies dans l’anonymat le plus complet avant de resurgir grâce à deux fans Sud-Africains et à internet !

En 1969 et en 1972, Sixto Rodriguez enregistra aux USA deux albums qui passèrent totalement inaperçus. Devant l’insuccès de ses superbes chansons, ce sixième enfant d'une famille ouvrière de Detroit rentra dans l'anonymat. Il travailla en tant qu'ouvrier sur des chantiers sans savoir que pendant ce temps il était une véritable légende en Afrique du Sud où l'on racontait qu'il s'était suicidé sur scène !

Deux fans du Cap décidèrent d'écrire son histoire et entreprirent une véritable enquête et, notamment, ils passèrent une annonce sur Internet en invitant les lecteurs à partager tout renseignement à son sujet. Aux USA, l'une des filles de Rodriguez tomba par hasard sur ladite annonce et laissa ses coordonnées ... et ce fut le début d'un conte de fées !

Un superbe documentaire raconte cette extraordinaire histoire.

La bande annonce :



Pour voir le documentaire :

La citation de la semaine


Vu sur l'autre GAZETTE de cette semaine :


lundi 26 juillet 2021

D'abord un SACRILEGE puis une implantation ILLEGALE !



Ce billet fait suite à celui du 16 juillet.

<>

Autrefois :


« une croix ne se place jamais au hasard : son érection obéit toujours à un motif précis et la déplacer est un sacrilège »

<>

Le 15/07/2021 :


<>

Le 22/07/2021 :


Outre l'aspect sacré susmentionné, il faut également tenir compte de la loi du 9 décembre 1905, concernant la séparation des Eglises et de l'Etat, qui « interdit d’élever ou d’apposer des signes ou emblèmes religieux dans l’espace public, à l’exception des édifices servant au culte ».

Sur le fondement de cette loi, le tribunal administratif de Rennes, a ordonné l’enlèvement de croix chrétiennes sur un terrain public.

Il faut également noter que les cimetières sont considérés comme des lieux civils publics qui ne peuvent être affiliés à aucune religion en particulier, de sorte que les signes ou emblèmes religieux n'y sont autorisés que pour les terrains de sépulture et les monuments funéraires, mais pas dans les parties communes.

Bien entendu la loi de 1905 n'est pas rétroactive et les croix existant à la date de l’entrée en vigueur de la loi restent autorisées à leur emplacement d'origine.

<>

A la lumière de ce qui précède, il apparait que notre maire a doublement transgressé la loi de 1905 en faisant ériger cette croix du centre bourg à l'entrée du nouveau cimetière :

- elle est sur un espace public
- à l'entrée du cimetière, elle lui donne une connotation religieuse

Ce déplacement pose un double problème :

- aux croyants qui voient là un sacrilège.
- aux laïques qui considèrent que l'avoir érigée à l'entrée du nouveau cimetière revient à y afficher " VOUS ENTREZ DANS UN CIMETIÈRE CATHOLIQUE ", ce qui contrevient au principe de neutralité.

En conséquence, nous demandons à notre maire de faire remettre cette croix là où elle a été érigée à l'origine par les anciens vollorois(es).

Il va de soi qu'il devra faire de même avec la grande croix en pierre de Volvic.

<>

Le texte ci-dessus a été rédigé par la délégation du C.C.D.P. qui a rencontré notre maire le 15/06/2021, savoir :

- Patrick COUTURAUD ( ex-premier adjoint )
- Yves GOUTTEGATAS ( actuel conseiller municipal )
- Michel MARRET ( ex-conseiller municipal )
- Michel MENSE ( ex-conseiller municipal dans un petit village normand )

jeudi 22 juillet 2021

A propos de l'article de LA MONTAGNE sur notre maire


( © GAZETTE Photo )

Le dimanche 11/07, Yves GOUTTEGATAS a appris par sa fille Elodie ( voisine de notre maire ) que les gendarmes étaient venus chez elle dans le cadre « d'une enquête sur une dégradation chez notre maire » survenue dans la nuit du 10 au 11 ( ils voulaient savoir si elle avait vu ou entendu quelque chose, ce à quoi elle a répondu par la négative ).

Prenant les devants, Yves GOUTTEGATAS a aussitôt rédigé un communiqué
qui a été publié le 12/07 sur LGDM :

Le 17/07, nous avons découvert avec stupeur les déclarations de Monsieur Olivier CHAMBON sur la page Facebook de sa commune et

LGDM a répondu à son billet le 18/07 à 16 h :

Entre temps ( le 17/07 à 18 h ) LA MONTAGNE a mis en ligne sur son site internet,

un article ahurissant :

Dès la découverte de cet article nous avons envoyé un mail à son rédacteur pour lui faire part de notre étonnement sur la teneur de son article et pour lui demander :

Seriez-vous prêt à publier un texte du C.C.D.P. (Collectif de Citoyens pour la Démocratie Participative) pour :
- situer le contexte dans lequel notre maire tente de faire pleurer dans les chaumières en évoquant « la perte de respect envers la fonction d’élu et sur le fait d’œuvrer pour le bien commun ».
- soulever l'hypothèse d'un acte qui n'aurait rien à voir avec ladite fonction

Demande qui nous semble conforme à l'éthique d'un journal.

Devant le refus de LA MONTAGNE ( motivé par le fait que « leur article ne mentionne absolument pas le C.C.D.P. et n'incrimine personne » ), le C.C.D.P. a décidé de publier sur LGDM la mise au point ci-après.

<>

LA MISE AU POINT DES SOUSSIGNES :

Il est exact que le ni le CCDP, ni aucun de ses membres, ne sont nommément cités dans l'article susmentionné.

Cependant, les propos de Monsieur le Maire de Vollore-Montagne qui sont rapportés dans cet article :
- « Ça dérange, ça interpelle. Il faut que les élus soient vigilants »
- « Je ne veux pas que cela ait une prise sur mon travail. Et ça ne va pas me dégoûter de la fonction d’élu !
- « Je ne pensais pas que cela pourrait m’arriver … Pour moi, je ne courrais pas de risque, je ne m’estimais pas vulnérable par rapport au travail que je fais avec mon équipe. Mais cela interroge, il y a quelque part une fuite, une perte de respect envers la fonction d’élu et sur le fait d’œuvrer pour le bien commun »

indiquent clairement que, pour lui, la tentative d'attentat est liée à sa fonction d'élu, et ce sans la moindre preuve !

Les élus communautaires de " Thiers Dore et Montagne " l'ont d'ailleurs interprété comme cela puisqu'ils ont voté à l'unanimité (*) une motion de soutien à Monsieur le Maire de Vollore-Montagne, lors du conseil communautaire du 15/07.

(*) dixit Monsieur Olivier CHAMBON dans son billet sur la page FB de sa commune. Un petit détail : Monsieur Olivier CHAMBON a oublié de mentionner qu'il s'agissait de l'unanimité « des présents ou représentés » car l'un des conseillers communautaires vient de nous dire « qu'il était absent lors du conseil du 15/07 et qu'il n'avait pas donné de procuration » ! (il n'était peut-être pas le seul dans ce cas ?)

Quant à Monsieur Tony BERNARD ( Président de TDM ), il n'a pas hésité à déclarer : « Nous dénonçons de la manière la plus ferme un acte lâche qui déshonore la République et la citoyenneté » !

Dans ces conditions, il est clair que ce sont des opposants à la politique de Monsieur le Maire de Vollore-Montagne qui sont visés.

C'est également ce qu'ont compris les lecteurs du billet de Monsieur Olivier CHAMBON puisque l'on trouve dans les commentaires dudit billet :
« Les gens deviennent complètement fous... Irrespectueux et lâches... S'ils ont qq chose à dire à monsieur le Maire... ils vont le voir et lui dise les choses en face... Honte à eux ... »

Or, qui sont les vollorois(es) s'opposant à la gestion anti-démocratique de Monsieur Jean-François DELAIRE ?

La réponse est facile : ce sont les membres du C.C.D.P.

Il suffit d'aller sur LGDM pour le découvrir, puisque nous agissons en toute légalité et dans la transparence la plus totale.

Nous sommes donc bien visés par des propos diffamatoires, puisque dans un arrêt du 20 janvier 2009, la Cour de Cassation rappelle que la diffamation ( définie comme « toute expression qui contient l’imputation d’un fait précis et déterminé de nature à porter atteinte à l’honneur et à la considération de la personne visée » ) est caractérisée même lorsqu’elle est présentée sous forme d’insinuation, de manière déguisée ou dubitative.

A l'évidence cette campagne " d'insinuations diffamatoires " de notre maire a pour but de détourner l'attention des vollorois(es) choqué(e)s par le déménagement, en cours depuis le 15/07, des croix et du monument aux morts et ce malgré notre demande de RIC communal ( signée par la moitié de la population ! ) confortée par une manifestation pacifique.

Nul doute que les enquêteurs ne se contenterons pas des déclarations de Monsieur Jean-François DELAIRE, et que s'il s'agit bien d'un acte criminel (*), ils chercheront à savoir si :

ledit acte n'est pas lié à la vie privée ou professionnelle ( tant en sa qualité de Directeur d'école que d'éleveur de vaches Highlands ) de Monsieur Jean-François DELAIRE ?

En effet, qu'est-ce qui prouve que la thèse de notre maire ( un attentat lié à sa fonction d'élu ) soit la bonne ?

(*) Pour l'instant, le journaliste de LA MONTAGNE nous a, fort justement, dit par écrit « ce sont les enquêteurs qui feront toute la lumière et diront s'il s'agit ou non d'un acte criminel ».
Toujours, pour l'instant, il n'y a que Monsieur Olivier CHAMBON qui sait que « c'est un acte criminel ... commis par des gens » ! ( comment sait-il cela, alors que l'enquête est toujours en cours ? )

<>

Le texte ci-dessus a été rédigé par la délégation du CCDP qui a rencontré notre maire le 15/06/2021, savoir :

Patrick COUTURAUD ( ex-premier adjoint ), Yves GOUTTEGATAS ( actuel conseiller municipal ), Michel MARRET ( ex-conseiller municipal ), Michel MENSE ( ex-conseiller municipal dans un petit village normand où régnait la démocratie participative ! )

mardi 20 juillet 2021

Covid-19: situation au 20/07 (Le nombre de cas explose)



L'avis de Jean-François DELFRAISSY :

Projections au 15/08 :

Pour en savoir plus, cliquez sur le graphique ci-dessus

« Des moments difficiles attendent notre pays » :

Une hausse inédite des contaminations :-( :


Pour en savoir plus, cliquez sur le graphique ci-dessus

Variant "Delta" :

au niveau national :




*

Situation de la vaccination en France le 19/07 :

- 37.813.475 personnes ont reçu au moins une première dose (56,4 % des Français)
- parmi elles 30.837.893 sont complètement vaccinées (46 % des Français)



Les primo-injections ( courbe bleu clair ) sont reparties à la hausse :-) (255.000 le 19/07)



<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Les nouveaux cas au niveau national le 20/07 :




La courbe de la moyenne sur 7j prend une allure exponentielle : l'on a 5,4 fois plus de cas que le 27/06 ( point bas ) :-(

à noter que le nombre de tests quotidiens et le taux de positivité remontent :



Décès à l'hôpital : stabilisation


Décès à l'hôpital + EHPAD :


Total des décès covid-19 au 20/07 : 111.554

*

A propos des 4 indicateurs :

Pour l'ensemble de la France ( TI: 84 > taux alerte : 50 ) :



*

Les soins critiques :

Ensemble de la France : en baisse



Pour PARIS : en baisse



Pour le Puy-de-Dôme : stabilisation



*

Le taux de reproduction continue de remonter fortement à 1,52 dépassant le taux de la 2ème vague :-(

dimanche 18 juillet 2021

Tentative d'incendie de la voiture de notre maire ?



Lundi 12/07, LGDM a publié un billet sur « une dégradation subie par notre maire »

Pour voir ce billet du 12/07 :

Hier soir 16/07, sur la page FB de Celles-sur-Durolle, Monsieur Olivier CHAMBON a publié un billet :

Pour lire ce billet :

J'avais fait un commentaire mais il a été effacé et je viens de découvrir que j'ai été banni de cette page :-( d'où ma réponse ci-après sur LGDM.

Réponse à Monsieur Olivier CHAMBON :

Dans son billet Monsieur CHAMBON parle d'un « acte criminel » qu'il attribue à « des gens ».

Pourquoi parler d'un acte criminel alors qu'une voiture peut prendre feu à l'arrêt sans intervention humaine ? ( voir P.S. n° 2 )

Comment sait-il qu'il y avait plusieurs personnes pour tenter d'incendier le véhicule ?

Il est étonnant que « dans la nuit » ( c'est ce qu'il dit ) quelqu'un n'arrive pas à mettre le feu à une voiture ( les actualités TV montrent comment cela est courant et très facile ) et là ils s'y seraient mis à plusieurs sans y arriver ?

Ce billet est très bizarre, et il me semble que Monsieur CHAMBON va un peu vite en besogne pour faire croire que son ami est la victime d'un complot ourdi par un groupe d'opposants, et tenter de faire pleurer dans les chaumières !

S'il y a vraiment eu un acte criminel, pourquoi serait-il obligatoirement lié au statut d'élu de Monsieur Jean-François DELAIRE ?

Que vient faire Monsieur le Préfet dans cette affaire ? Pourquoi aurait-il besoin que « Monsieur Olivier CHAMBON soit à ses côtés pour faire avancer ce dossier » ?

Pourquoi écarter, à priori, un acte malveillant lié à la vie privée ou professionnelle de Monsieur Jean-François DELAIRE ?

Laissons les gendarmes faire leur travail et attendons sereinement le résultat de leur enquête.

J'espère qu'elle permettra de connaître la vérité et, s'il s'agit bien d'un acte volontaire, qu'ils pourront identifier le ou « les » ( selon notre "enquêteur en chef" Monsieur Olivier CHAMBON ) coupable(s).

Pour voir les peines encourues :

*

P.S. n° 1 :

Il faut noter que, après une semaine d'enquête, les gendarmes n'ont entendu aucun des opposants à notre maire à l'exception de ses voisins immédiats ( mais seulement en leurs qualités de voisins - qui n'ont rien vu, ni entendu - et non d'opposants ).

Cela me semble sous-entendre qu'ils ne privilégient pas la piste d'un «acte criminel» par des opposants au maire ... qui, de leurs côtés, continuent de se battre dans la légalité.

P.S. n° 2 :

Aux dernières nouvelles, cette hypothèse est a écarter puisque notre maire a déclaré au journal LA MONTAGNE que le dimanche matin ( 11/07 ) en sortant de chez lui :
« il a découvert une trainée d'herbe brûlée partant de son 4x4. Elle n'a pas brûlé seule et partait jusqu'en dessous de la voiture ».

Le journaliste a mentionné son propre diagnostic :
« Un début d'incendie qui a été vite jugulé, sans doute par l'humidité ambiante et la terre qui a vraisemblablement absorbé l'essence ».

Cela me semble abracadabrantesque et comme le journaliste le précise :

« une enquête est en cours ... Des techniciens de l'identification criminelle de Clermont-Ferrand sont également dépêchés sur place »

il me paraît judicieux d'attendre l'avis desdits techniciens.

vendredi 16 juillet 2021

UN SACRILEGE :-(



Le jeudi 15 juillet 2021 sera une journée qui, pour Vollore-Montagne, restera marquée d'une pierre noire.

En deux temps trois mouvements, le patrimoine sacré de notre centre bourg a été sacrifié pour la gloire de notre maire qui, pour ce faire, n'a pas hésité à bafouer la démocratie :-(

A midi, la croix métallique du carrefour était enlevée :




Dans l'après-midi, ce fut le tour du monument aux morts :



et à 17 h 00 le tour était joué :



Et aujourd'hui 16/07, ce fut le tour de la grande croix en pierre :



Il y a un siècle, les emplacements de ces monuments ont été mûrement choisis par les vollorois(es) qui les ont fait ériger ( « une croix ne se place jamais au hasard : son érection obéit toujours à un motif précis et la déplacer est un sacrilège » ) et aujourd'hui ils doivent se retourner dans leurs tombes devant le manque de respect pour leur mémoire.

Honte à notre maire et à ses complices ( certains conseillers municipaux et le Maître d'œuvre ) pour ce sacrilège. (*)


(*) : Je leur souhaite de ne pas être les victimes de la colère de Dieu.

On a perdu une bataille ...

lundi 12 juillet 2021

Le respect de la loi ...



Un nouveau billet reçu d'Yves GOUTTEGATAS :

Cher(e)s concitoyen(ne)s,

Dimanche dernier à midi, voyant les gendarmes partir de chez ma fille Elodie je lui ai demandé le motif de cette visite et elle m'a dit :
« ils enquêtent sur une dégradation ( ? ) qu’aurait subi notre maire. »

Je pense qu’il ne faut pas faire n’importe quoi et je ne peux pas approuver des actions illégales :

Il ne faut pas transformer le «tyran» en «martyr» ou le fautif en victime.

Le combat doit continuer, pour que notre maire cesse par son comportement de nuire à la commune, mais dans la légalité.

Bien cordialement
Yves GOUTTEGATAS

NDLR :

La rédaction de LGDM partage le point de vue d'Yves.

Notre maire a une chose simplissime à faire pour que la sérénité revienne dans notre commune :

Mettre à l'ordre du jour du prochain conseil municipal du 20/07 la pétition pour un RIC ( signée par 151 personnes ) qui lui a été remise en mars dernier !

mercredi 7 juillet 2021

Le " cri du coeur " d'un conseiller municipal



Yves GOUTTEGATAS m'a demandé de publier son « cri du coeur ».

Pour le lire :

*

NDLR :

Notre maire doit enfin comprendre que son comportement doit changer :

« Un maire doit être un rassembleur et non un diviseur. »

D'autre part, je me permets d'adresser un petit message personnel à tou(tes)s les vollorois(es), et principalement aux 123 (*) qui ont élu Yves au conseil municipal :

Il me semble qu'il apprécierait d'être moralement soutenu, par le plus grand nombre, dans son combat pour la démocratie.

(*) quasi autant que notre maire élu avec 125 voix !

dimanche 4 juillet 2021

Suite 27 : au temps ou " Le Blaise " vivait ...

Après une interruption due au combat pour obtenir un RIC communal et aux élections des 20 et 27/06, voici la suite n° 27 avant les grandes vacances.

* Cliquez sur chacune des photos ci-dessous pour les voir en plein écran

Photo n° 235 - Années 60 : sortie à N-D de l'Hermitage


Photo n° 236 - Années 60 : sortie à N-D de l'Hermitage


Photo n° 237 - 1968 : voyage en espagne de l'association de l'Avant-Garde


Photo n° 238 - 1968 : communion solennelle


Photo n° 239 - 1969 : camp de Nébouzat


Photo n° 240 - Années 70 : salle de l'Avant-Garde


Photo n° 241 - 1970 : camp de Nébouzat


Photo n° 242 - 1972 : Le Blaise fait le facteur


Photo n° 243 - 1985 : fête à La Renaudie


Photo n° 244 - 1987 : voyage aux arènes d'Arles


Toute l'équipe vous souhaite de bonnes vacances ... et rendez-vous en septembre

Pour voir le 1er billet :

vendredi 2 juillet 2021

Le nouveau " CD 63 " ( MISE A JOUR LE 03/07 )



Les conseillers élus le 27/06/2021 :

*

Session d'investiture du jeudi 01/07/2021 :



Qui est Lionel CHAUVIN, le nouveau président ? :

Les quatorze vice-présidents :

Les groupes :



à propos des élus du canton de Thiers :

- Hélène Boudon siègera en " non-inscrits "
- Olivier CHAMBON (auparavant 7ème Vice-Président, chargé de "Routes et Mobilité") siègera dans le groupe " Proximité et territoire "

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )