__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


mercredi 30 novembre 2016

Le 30 novembre ... 1835

Le 30 novembre 1835 : naissance du futur Mark Twain

Né à Florida, Samuel Langhorne Clemens, devint orphelin de père à l'âge de 12 ans.

Il exerça diverses activités : apprenti typographe, rédacteur d'articles dans le journal de son frère, pilote de bateau à vapeur sur le Mississippi.

Ne voulant pas se battre au côté des sudistes pour le maintien de l'esclavage, il s'enfuit vers les montagnes du Nevada et devint chercheur d'or.

À partir de 1864, il exerça l'activité de reporter à San Francisco et se déplaça en Europe en tant que correspondant de presse. Après son mariage avec Olivia Langdon en 1870, il s'installa à Hartford, Connecticut où il eut 3 filles ( Susan, Clara et Jeanne ) et un fils mort prématurément.

Il est mort le 21 avril 1910 à Redding ( Connecticut ).

Il est considéré comme l'un des plus grands écrivains, essayistes et humoristes américains. Son oeuvre la plus connue est " Les aventures de Tom Sawyer "

Quelques uns de ses bons mots :

  • Lorsque vous dites la vérité, vous n'avez à vous souvenir de rien
  • Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
  • Un banquier, c'est quelqu'un qui vous prête un parapluie par beau temps et vous le reprend lorsqu'il commence à pleuvoir

mardi 29 novembre 2016

Le 29 novembre ...1864

Le 29 novembre 1864 : massacre de Sand Creek

Ce jour là, le colonel John Chivington et ses 700 cavaliers attaquèrent le camp Cheyenne de Sand Creek ( dont le chef était Black Kettle ). Plus de 300 Indiens ( y compris femmes et enfants ) perdirent la vie. La cavalerie déplora 9 tués et 38 blessés ( dont 7 devaient mourir par la suite ). Les cavaliers emportèrent une centaine de scalps qui furent exposés à l'opéra de Denver :-(

Chivington fut condamné pour sa participation à ce massacre, mais il avait déjà quitté l'armée et l'amnistie générale qui succèda à la guerre de Sécession fit que cette condamnation resta sans suite. Toutefois, un juge de l'armée déclara publiquement que Sand Creek fut :

  • « une lâche boucherie exécutée avec sang-froid, suffisamment pour couvrir ses auteurs de l'indélébile infamie, et de honte et d'indignation le visage de chaque Américain. ».

L'indignation publique fut intense face à la brutalité du massacre et à la mutilation des cadavres. Elle aurait, peut-être, incité le Congrès à rejeter l'idée d'une guerre généralisée contre les Indiens du Midwest ?

lundi 28 novembre 2016

Le 28 novembre ... 1900

Le 28 novembre 1900 : naissance de Léo Lagrange

Né à Bourg-sur-Gironde, il fut membre des Éclaireurs de France dans sa jeunesse.

En 1920, il rejoignit la SFIO après la scission de Tours et devint rédacteur au Populaire.

Élu député en 1932 lors du second Cartel des Gauches, il fut nommé en 1936 sous-secrétaire d'État sous le gouvernement du Front Populaire. Il encouragea et impulsa le mouvement des auberges de jeunesse et a soutenu la tenue des Olympiades populaires à Barcelone en 1936, organisées en contrepoint des JO de Berlin instrumentalisés par le nazisme.

À la déclaration de guerre, en 1939, alors qu'il est parlementaire, il rejoignit volontairement le commandement militaire, avant d'être tué le 9 juin 1940 à Évergnicourt d'un éclat d'obus.

dimanche 27 novembre 2016

Le 27 novembre ... 1635

Le 27 novembre 1635 : naissance de la future Madame de Maintenon

Née Françoise d'Aubigné, à la prison de Niort où son père était enfermé, elle était la petite-fille du poète Agrippa d'Aubigné.

Elle reçut une éducation religieuse calviniste, mais après la mort de son père, elle fut prise en charge par Madame de Neuillant, gouvernante des filles de son amie la reine mère Anne d'Autriche, qui la convertit au catholicisme et la plaça au couvent des Ursulines de Niort, puis chez les Ursulines de la Rue Saint-Jacques à Paris.

En avril 1652, elle épousa l'écrivain humoriste Paul Scarron, de vingt-cinq ans son aîné, protégé de Madame de Neuillant. Fêtard et cultivé, ami de nombreux artistes, Scarron était partiellement paralysé depuis un bain nocturne dans la Seine en hiver. Il mourra en 1660 en ne lui léguant que des dettes.

En 1669, sur la proposition de Madame d'Heudicourt, elle accepta la charge de gouvernante des enfants illégitimes de Louis XIV et de Madame de Montespan et s'installa à Vaugirard où elle rencontra le roi qui s'y aventurait pour voir ses enfants.

Sa faveur auprès du roi commença à se déclarer lorsque le 27 décembre 1674, elle achèta pour 150.000 livres, avec l'argent du roi, le titre de Maintenon à Charles François d'Angennes, marquis de Maintenon, ainsi que son château où les enfants bâtards du roi, vont alors être élevés. A la cour on la surnomme alors " Madame de Maintenant ".

Elle s'acquitta avec succès de cette tâche puisque le roi lui conféra en 1680, la charge de « dame d'atour » de la dauphine. Par la suite, tout s'accéléra, et elle forma avec le roi le vrai couple parental des bâtards. La disgrâce progressive de Madame de Montespan, compromise dans l'affaire des poisons, la mort de Mademoiselle de Fontanges dernière favorite du roi ( qui avait l'âge d'être sa fille ) puis, le 30 juillet 1683, celle de la reine Marie Thérèse d'Autriche mettent fin au cas de conscience qui se posait à Madame de Maintenon concernant sa relation avec Louis XIV. Celui-ci, éternel amoureux, a besoin d'une femme, mais sa « conversion » l'incite à fuir le péché de la chair.

Ne voyant pas d'utilité en une union politique avec l'infante Isabelle du Portugal ou la princesse Anne-Marie-Louise de Toscane, pourtant citées comme favorites pour le trône, le roi épousa secrètement dans la nuit du 9 au 10 octobre 1683, celle qu'il aime raisonnablement. Ce mariage morganatique ne restera secret que pour le peuple. À la Cour, l'on sait bien ce qu'il en est : le roi passe une grande partie de son temps dans les appartements de sa femme et lorsque celle-ci se déplace en chaise à porteurs, les princesses doivent suivre immédiatement derrière.

En 1684, à sa demande, le roi fonda la Maison Royale de Saint-Louis à Saint-Cyr ( actuelle commune de Saint-Cyr-l'École dans les Yvelines ) qui était un pensionnat destiné aux jeunes filles de l'aristocratie pauvre.

Trois jours avant la mort du roi en 1715, elle se retire à Saint-Cyr où à sa mort, en 1719, elle fut embaumée et ensevelie. Son corps, bien conservé, fut déterré en 1793 par les révolutionnaires.

Après la 2ème Guerre Mondiale à l'occasion de travaux de reconstruction, on découvrit dans les greniers de Saint-Cyr une caisse marquée « Ossements de Madame de Maintenon ». Ces restes sont enterrés depuis le 15 avril 1969 dans la chapelle du lycée militaire de Saint-Cyr située à Saint-Cyr-l'École dans les Yvelines ( ne pas confondre avec l'École spéciale militaire de Saint-Cyr.

samedi 26 novembre 2016

Le 26 novembre ... 1909

Le 26 novembre 1909 : naissance d'Eugène Ionesco

Né à Slatina ( Roumanie ), c'était un auteur dramatique et écrivain français d'origine roumaine.

En 1957, il fut coopté satrape du Collège de Pataphysique et élu à l'Académie française en 1970.

Il est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde.

Ses oeuvres principales sont : " La Cantatrice chauve ", " La Leçon ", " Le Roi se meurt ".

Il est mort à Paris le 28 mars 1994 ...

vendredi 25 novembre 2016

Le 25 novembre ... 1867

Le 25 novembre 1867 : Alfred Nobel dépose le brevet de la dynamite

Né le 24 octobre 1833 à Stockholm, il fut chimiste, industriel et fabricant d'armes.

La nitroglycérine, fabriquée et vendue par sa société sous sa forme liquide, étant très instable et donc très dangereuse ( son frère mourra lors d'une explosion durant sa préparation en 1864 ) il résolut le problème en la mélangeant à des kieselguhrs ( poudre fossile de diatomées ), mélange qu'il dénomma " dynamite " et qui sera utilisé sous forme de bâtonnets enveloppés de papier. Cette invention fera sa fortune.

Il est mort le 10 décembre 1896 à San Remo et est enterré au cimetière du nord à Stockholm.

Son testament ne légua rien à ses héritiers directs, mais il demanda qu'avec son immense fortune soit créée une fondation chargée de récompenser chaque année les personnes ayant rendu à l'Humanité de grands services dans cinq domaines différents : paix, littérature, chimie, médecine et physique.

jeudi 24 novembre 2016

Le 24 novembre ... 1859

Le 24 novembre 1859 : Darwin publie " L'origine des Espèces "

Né le 12 février 1809 à Shrewsbury dans le Shropshire, c'était un naturaliste anglais dont les travaux et les théories sur l'évolution des espèces vivantes ont profondément révolutionné la biologie.

Après avoir acquis la célébrité parmi les scientifiques pour son travail sur le terrain et ses recherches en géologie, il a apporté l'hypothèse que toutes les espèces vivantes ont évolué au cours du temps à partir d'un ancêtre commun ou d'un petit nombre d'ancêtres communs, grâce au processus de sélection naturelle.

Son livre " Sur l'Origine des Espèces au moyen de la Sélection Naturelle " fit de l'évolution à partir d'une ascendance commune l'explication scientifique dominante de la diversification dans la nature. Il a vu de son vivant la théorie de l'évolution acceptée par la communauté scientifique, alors que sa théorie sur la sélection naturelle a dû attendre les années 1930 pour être généralement considérée comme l'explication essentielle du processus d'évolution.

Au XXIème siècle, elle constitue la base de la théorie moderne de l'évolution, bien que rejetée par les créationnistes, qui restent particulièrement actifs aux USA.

Darwin est mort à Downe, dans le Kent, le 19 avril 1882. Il pensait être enterré au cimetière St. Mary de Downe, mais en reconnaissance de son génie, il fut enterré dans l'abbaye de Westminster, près de John Herschel et d'Isaac Newton.

mercredi 23 novembre 2016

Le 23 novembre ... 1760

Le 23 novembre 1760 : naissance de Gracchus Babeuf

Né à Saint-Quentin, François Noël Babeuf était un révolutionnaire français. Son surnom de " Gracchus " vient des Gracques, renommés dans la Rome antique, pour leur tentative infructueuse de réformer le système social romain ).

Avec sa doctrine, le « babouvisme », il est considérée comme un précurseur du communisme. Il fomenta la « conjuration des Égaux » contre le Directoire pour aboutir à la collectivisation des terres et des moyens de production afin d'obtenir « la parfaite égalité » et « le bonheur commun ».

Dénoncé par Georges Grisel, il fut arrêté par la police le 10 mai 1796 avec les principaux conjurés. Une haute cour fut constituée pour les juger et le procès s'ouvrit à Vendôme le 20 février 1797. En entendant sa condamnation, Babeuf se frappa, dans le prétoire même, de plusieurs coups de stylet et fut porté mourant à l'échafaud pour y être guillotiné le 27 mai 1797.

mardi 22 novembre 2016

Le 22 novembre ... 1963

Le 22 novembre 1963 : assassinat de John F. Kennedy

Né le 29 mai 1917 à Brookline ( Massachusetts ), une banlieue huppée de Boston, il fut le 35ème président des U.S.A.

Plus jeune président élu ( entré en fonction le 20 janvier 1961 ) à l'âge de 43 ans, il fut aussi le plus jeune à mourir en cours de mandat, assassiné moins de trois ans après son entrée à la Maison Blanche.

En raison de son énergie, de son charisme, de son style et de ses qualités présumées de chef pendant la Guerre froide, mais aussi en raison de son assassinat ( officiellement attribué à Lee Harvey Oswald ), il reste l'un des personnages les plus populaires du XXème siècle, tandis que son son assassinat, à Dallas ( Texas ), reste pour beaucoup un mystère des plus controversés.

lundi 21 novembre 2016

Le 21 novembre ... 1694

Le 21 novembre 1694 : naissance de Voltaire

Né à Paris, François-Marie Arouet fut un personnage complexe et contradictoire.

Souvent considéré comme un des penseurs précurseurs de la Révolution française, il fréquenta les Grands et courtisa les monarques, sans dissimuler son dédain pour le peuple.

Apôtre de la tolérance, il s'entêta dans des polémiques hargneuses. Maladif et hypocondriaque, il brilla toujours par son énergie et sa vivacité d'esprit.

Il mourut à Paris le 30 mai 1778.

Ses cendres furent transférées au Panthéon le 11 juillet 1791 après une cérémonie grandiose.Par un hasard de l'Histoire, sa tombe se trouve en face de celle de Jean-Jacques Rousseau, qu'il n'aimait et ne comprenait guère.

dimanche 20 novembre 2016

Le 20 novembre ... 1945

Le 20 novembre 1945 : Ouverture du Procès de Nuremberg

Il se déroula sous la juridiction du Tribunal Militaire International de Nuremberg, créé en exécution de l'accord signé le 8 août 1945 par les gouvernements des U.S.A., du Royaume-Uni, de l'U.R.S.S. et par le Gouvernement Provisoire de la République Française, contre 24 des principaux responsables du régime nazi, accusés de " complot, crime contre la paix, crimes de guerre et crime contre l'humanité ".

Il prit fin le 31 août 1946 et le jugement fut rendu le 1er octobre.

La moitié des accusés furent condamnés à mort par pendaison : Martin Bormann (par contumace), Hans Frank, Wilhelm Frick, Hermann Göring (qui se suicida juste avant son exécution ), Alfred Jodl, Ernst Kaltenbrunner, Wilhelm Keitel, Joachim von Ribbentrop, Alfred Rosenberg, Fritz Sauckel, Arthur Seyß-Inquart et Julius Streicher.

Les 10 pendaisons eurent lieu les 15 et 16 octobre.

samedi 19 novembre 2016

Le 19 novembre ... 1805

Le 19 novembre 1805 : naissance de Ferdinand de Lesseps

Il naquit à Versailles, d'un père diplomate et d'une mère qui était la grand-tante d'Eugénie de Montijo, la future épouse de Napoléon III.

Il mena jusqu'en 1849 une carrière de diplomate.

En 1854, l'accession au trône de vice-roi d'Égypte de son vieil ami, Saïd Pacha, donne une nouvelle impulsion aux idées qui l'avaient hanté pendant les vingt-deux dernières années au sujet du canal de Suez. Invité par Saïd Pacha, le 7 novembre 1854 il débarque à Alexandrie et le 30 du même mois, sera signée la concession l'autorisant à percer l'isthme de Suez.

Il faudra cependant attendre 1859 pour que soit donné le premier coup de pioche et dix ans de plus pour que le canal de Suez soit inauguré en présence de l'impératrice Eugénie, dont l'aide fut précieuse.

Galvanisé par son succès et son élection à l'Académie des sciences en 1873, il voulut réitérer l'expérience et se lança, en 1879, dans la création du canal interocéanique de Panama.

L'aventure tourna mal et s'acheva sur un retentissant scandale financier qui aboutit, en 1889, à la liquidation de la Compagnie Universelle du Canal Interocéanique de Panama. Accusé de fraude et d'abus de confiance, il fut condamné, en 1893, à cinq ans de prison mais le jugement fut cassé par la Cour de Cassation.

Affaibli, il s'éteignit le 7 décembre 1894 dans son château de La Chesnaye à Guilly dans l'Indre.

Vingt ans plus tard, le canal de Panama sera achevé et inauguré par les États-Unis, mais la mémoire de celui qui permit le premier ce progrès ne s'effaça pas au Panama : on l'y surnomme toujours « le grand Français ».

vendredi 18 novembre 2016

Le 18 novembre ... 1787

Le 18 novembre 1787 : naissance de Louis Daguerre

Il fut l'inventeur du daguerréotype qu'il découvrit en 1835 et qu'il présenta à l'Académie Française des Sciences le 9 janvier 1839.

Ce n'était pas le premier procédé photographique, mais les images des procédés antérieurs avaient une fâcheuse tendance à disparaître rapidement une fois exposées à la lumière, alors que le daguerréotype enregistrait et affichait une image de façon permanente. Il est donc devenu le premier procédé photographique utilisé commercialement.

L'engouement du public fut immédiat et le daguerréotype se répandit rapidement dans toute la France, en Europe, puis dans le monde entier. Il connut un immense succès pendant une dizaine d'années, avant d'être détrôné par d'autres procédés.

La commercialisation des chambres et du matériel nécessaire à ces images photographiques firent la fortune de Daguerre qui mourut le 10 juillet 1851 à Bry-sur-Marne ( Val-de-Marne ).

jeudi 17 novembre 2016

Le 17 novembre ... 9

Le 17 novembre 9 : naissance de Vespasien

Ce fut un empereur d'origine plébéienne, issu d'une famille de notables municipaux originaires de Sabines.

Il fut préteur sous Caligula, consul en 51, proconsul d'Asie en 61. En 67, il devint légat de la Judée pour mater la révolte juive qui avait débuté en 66.

Suite à l'avènement de Vitellius en avril 69, il est proclamé empereur par les légions d'Orient. Il vaincra Vitellius à la bataille de Crémone en décembre 69 ce qui mettra fin à la guerre civile de l'année des quatre empereurs. En effet cette année 69 vit le régne de : Galba en janvier, Othon de janvier à avril, Vitellius d'avril à décembre et enfin Vespasien à partir de décembre.

Sous son règne les frontières de l'Empire se stabilisèrent et se fortifièrent avec la construction d'un système défensif surveillant les peuplades barbares et la création de deux nouvelles légions portant leur nombre à 29 ( dont 27 aux frontières ).

Il eut recourt à de véritables innovations dans le domaine fiscal en créant une taxe sur la collecte d'urine qui était à l'époque, le seul agent fixant pour les teintures. Son fils Titus lui reprochant cet impôt, il lui mit sous le nez le premier argent perçu et lui demanda s'il sentait mauvais. Titus lui ayant répondu que non, Vespasien lui dit :

  • « Pourtant ça vient de l'urine »

Cette conversation nous est restée sous la forme du proverbe :

  • « l'argent n'a pas d'odeur »

et les premières toilettes publiques de Paris furent nommées vespasiennes en souvenir de cette initiative restée célèbre.

Il est mort le 23 juin 79, dans sa résidence d'été, à Aqua Cutiliae.

mercredi 16 novembre 2016

Le 16 novembre ... 1908

Le 16 novembre 1908 : naissance de la future Soeur Emmanuelle

Née à Bruxelles, de son vrai nom Madeleine Cinquin ( elle prit le nom de Soeur Emmanuelle à son entrée chez les religieuses de Notre-Dame de Sion ), elle est connue pour ses oeuvres caritatives en Égypte auprès des enfants et des plus démunis.

Symbole, dans l'opinion française, de la cause des déshérités elle était surnommée la « petite soeur des chiffonniers » ou la « petite soeur des pauvres ».

En 1991, le président Moubarak lui a remis la nationalité égyptienne en remerciement de son oeuvre au Caire.

Depuis 1993, elle vivait à la Maison de repos des religieuses de Notre-Dame de Sion à Callian dans le Var, où elle est décédée le 20 octobre 2008, peu avant son 100ème anniversaire. Elle a été inhumée dans la plus stricte intimité, selon ses propres volontés, le 22 octobre 2008 au cimetière de Callian. Le même jour a eu lieu en la cathédrale Notre-Dame de Paris une messe de requiem pour lui rendre un hommage collectif.

mardi 15 novembre 2016

Le 15 novembre ... 1891

Le 15 novembre 1891 : naissance de Rommel

Né à Heidenheim, il mena une brillante carrière d'officier militaire durant plus de trente ans et servit dans les différentes armées allemandes de son époque.

Il est l'un des seuls grands généraux allemands à n'avoir commis aucun crime contre l'humanité, ni de crime de guerre.

Il dirigea de 1941 à 1943 l'armée allemande d'Afrique du Nord et fut surnommé « le Renard du désert »

Il fut nommé responsable du Mur de l'Atlantique pour tenter d'interdire le débarquement des Alliés en France.

Le 20 juillet 1944, il participa indirectement à l'opération Walkyrie visant à l'assassinat d'Hitler. Suite à l'échec de cette opération, le général Burgdorf vint le trouver le 14 octobre 1944 à Herrlingen pour lui annoncer que les officiers arrêtés après le 20 juillet l'avaient désigné comme chef suprême de l'armée, voire comme chef de l'Etat et qu'en conséquence Hitler lui donnait le choix : comparaître devant un tribunal ou s'empoisonner en échange de la préservation de son honneur et du respect de sa famille. Pour préserver sa femme et son fils il choisit donc le poison. Après leur avoir dit adieu il quitta la maison dans une voiture conduite par un SS. Peu de temps après, son corps fut amené dans un hôpital d'Ulm : son visage exprimait le mépris le plus intense.

lundi 14 novembre 2016

Le 14 novembre ... 1840

Le 14 novembre 1840 : naissance de Claude Monet

Né à Paris il fut, avec Auguste Renoir, le fondateur de l'impressionniste.

Il aimait particulièrement peindre la nature contrôlée : son jardin de Giverny avec ses nymphéas, son étang et son pont.

À la fin de sa vie, il souffrit d'une cataracte qui altéra notablement sa vue et eut un impact croissant sur ses derniers tableaux.

Il est décédé le 5 décembre 1926 et est enterré dans le cimetière de l'église de Giverny.

Lors de l'enterrement, son grand ami Clemenceau enleva le drap funéraire recouvrant le cercueil de son ami, s'écriant :

  • « Non! Pas de noir pour Monet ! Le noir n'est pas une couleur ! »

lui substituant une « cretonne ancienne aux couleurs des pervenches, des myosotis et des hortensias ».

dimanche 13 novembre 2016

Le 13 novembre ... 1850

Le 13 novembre 1850 : naissance de Robert Louis Stevenson

Ecrivain et grand voyageur, né à Edimbourg, il est célèbre pour son roman " L'île au trésor ", ainsi que pour sa nouvelle " L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde ".

Il fut l'un des premiers à décrire avec précision et fascination les paysages et les moeurs des contrées du Pacifique. En pleine période du colonialisme triomphant, il défendit la cause des autonomistes contre les puissances coloniales, surtout une fois installé à Vailima ( Samoa ) où il devint même un chef de tribu, appelé respectueusement " Tusitala " ( « le conteur d'histoires » ).

Il y est mort d'une crise d'apoplexie le 3 décembre 1894 et, selon son désir, il est enterré face à la mer au sommet du Mont Vaea à 472 m d'altitude. 400 Samoans se relayèrent pour porter son cercueil.

Vue du mont Vaea depuis le village Lepea

Sa tombe porte en épitaphe les premiers vers de son poème " Requiem " :

Under the wide and starry sky,
Dig the grave and let me lie,
Glad did I live and gladly die,
And I laid me down with a will.

que l'on peut traduire ainsi :

Sous le vaste ciel étoilé,
Creuse la tombe et laisse moi en paix,
Heureux ai-je vécu et heureux je suis mort,
Et me suis couché ici de mon plein gré

samedi 12 novembre 2016

Le 12 novembre ... 1840

Le 12 novembre 1840 : naissance de Rodin

Né à Paris, il fut l'un des plus importants sculpteurs français de la seconde partie du XIXe siècle qui a révolutionné la sculpture par une liberté de forme qu'on n'avait pas connue jusque-là.

A l'avant-garde de son art, il a laissé les moules de ses sculptures à la disposition du public.

Il a notamment eu pour collaboratrice Camille Claudel, avec qui il vivra une passion stimulante mais orageuse dans laquelle s'entremêlera leurs arts respectifs : ils travaillaient ensemble dans le même atelier aux mêmes sujets.

Il est mort à Meudon le 17 novembre 1917, trois jours après Rose Beuret qu'il venait d'épouser le 29 janvier après 53 ans de vie commune.

Leur sépulture, à Meudon, est dominée par le célèbre " Penseur " :

  • Pour voir d'autres sculptures de Rodin :

vendredi 11 novembre 2016

Le 11 novembre ... 1821

Né à Moscou, il est considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, ayant influencé de nombreux écrivains et philosophes de l'existentialisme, dont Friedrich Nietzsche qui dira de lui :

  • « Dostoïevski est la seule personne qui m'ait appris quelque chose en psychologie »

Une des caractéristiques les plus frappantes des romans dostoïevskiens est l'outrance des personnages et des situations. On y rencontre des débauchés nihilistes, des femmes fatales, des mères prostituant leurs enfants, des alcooliques invétérés, de nombreux personnages à la limite de la folie ( mégalomanie, délire de persécution, sadisme ), mais aussi des " saints " incarnant l'idéal chrétien. Les meurtres, les ruines soudaines, les mariages annulés, les maladies mortelles, les suicides se succèdent, parfois à la limite de la vraisemblance.

Ses oeuvres principales sont :

Il est mort d'une hémorragie le 9 février 1881 et est enterré à Saint-Pétersbourg au cimetière Tikhvine dans la laure Saint-Alexandre-Nevsky, située à l'extrémité de la perspective Nevski.

et aussi :

jeudi 10 novembre 2016

Le 10 novembre ... 1433

Le 10 novembre 1433 : naissance de Charles le Téméraire

Né à Dijon, Charles de Valois-Bourgogne était le troisième fils de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal.

Le 15 juin 1467, à la mort de son père, il devint le quatrième et dernier duc de Bourgogne. Il perpétua la politique de ses prédécesseurs : volonté d'indépendance souveraine de l'Etat bourguignon vis-à-vis de la France.

Il trouva la mort le 5 janvier 1477 à la bataille de Nancy, vraisemblablement de la main d'un gentilhomme de Saint-Dié, le châtelain de la Tour du Mont.

Trois jours après la bataille son corps fut retrouvé nu, le visage à demi dévoré par les loups, au bord de l'étang Saint-Jean.

Il serait l'auteur de la célèbre citation attribuée à Guillaume Ier d'Orange-Nassau :

  • « Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer »

mercredi 9 novembre 2016

Le 9 novembre ... 1922

Le 9 novembre 1922 : naissance de Raymond Devos

Né à Mouscron (Belgique), c'était un humoriste célèbre pour ses jeux de mots, ses qualités de mime, son goût pour les paradoxes cocasses, l'absurde et le comique de situation.

Son humour frisait la métaphysique, voire la mathématique fondamentale, comme lorsqu'il expliquait que :

  • « trois fois rien, c'est déjà quelque chose ».

Victime d'une attaque cérébrale en décembre 2005, puis de nouveau hospitalisé début février 2006 pour la même raison à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, il est mort chez lui le 15 juin 2006 des suites d'une crise d'oedème aigu du poumon.

mardi 8 novembre 2016

Le 8 novembre ... 1942

Le 8 novembre 1942 : débarquement en Afrique du Nord

Le projet, baptisé « Opération Torch », fut confié au Général Eisenhower.

Il marqua le tournant de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental, conjointement avec les victoires britannique d'El Alamein et soviétique de Stalingrad.

La prise d'Alger se fit en un jour grâce à la résistance française.

lundi 7 novembre 2016

Le 7 novembre ... 1867

Le 7 novembre 1867 : naissance de la future Marie Curie

Née Maria Salomea Sklodowska, à Varsovie, elle épousa Pierre Curie le 26 juillet 1895.

Elle fut reçue première à l'agrégation de physique en 1896. En décembre 1897, elle commenca ses travaux sur l'étude des rayonnements produits par l'uranium et obtint en 1903 le prix Nobel de physique avec son mari et Henri Becquerel.

En 1906, à la mort de son mari ( renversé accidentellement par une voiture à cheval ) elle le remplaça à son poste de professeur à la Sorbonne, devenant ainsi la première femme à enseigner dans cette université.

En 1909, elle fut nommée professeur titulaire dans sa chaire de physique générale, puis de physique générale et de radioactivité.

En 1911, elle obtint un second Prix Nobel, cette fois-ci en chimie, pour ses travaux sur le polonium et le radium ( elle est la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel ).

Suite à une trop grande exposition aux éléments radioactifs, elle fut atteinte d'une leucémie et décèda le 4 juillet 1934.

Le 20 avril 1995, sur décision du président François Mitterrand, ses cendres et celles de son mari Pierre Curie furent transférées au Panthéon de Paris. Aujourd'hui encore, elle y est la seule femme honorée pour son mérite ( Sophie Berthelot n'y étant pas à titre personnel mais pour ne pas être séparée de son mari, le chimiste Marcellin Berthelot ).

dimanche 6 novembre 2016

Le 6 novembre ... 1860

Le 6 novembre 1860 : élection d'Abraham Lincoln

Né le 12 février 1809 dans une cabane de rondins du Kentucky, dans le Comté de Hardin, près de Hodgenville, il devint le 16ème président des États-Unis d'Amérique.

Premier Président républicain de l'histoire du pays, son nom est associé à la guerre de Sécession et à l'abolition de l'esclavage.

Il fut assassiné lors d'une représentation au théâtre Ford à Washington, par un sympathisant sudiste ( John Wilkes Boot ) qui lui tira une balle à bout portant dans la nuque. Il mourut le lendemain matin, 15 avril 1865 à 7 h 22.

samedi 5 novembre 2016

Le 5 novembre ... 1917

Le 5 novembre 1917 : naissance de Jacqueline Douet



Née à Challans et connue sous le nom de Jacqueline Auriol ( en 1938, elle épousa Paul Auriol, fils de Vincent Auriol futur président de la IVe république ) elle fut la première femme pilote d'essai.

Par défi et par goût du sport, elle apprit à piloter sur un biplan Stampe et obtint ses brevets premier et second degré en 1948. L'aviation devint alors une passion et elle passa à la voltige aérienne pour se perfectionner.

Le 11 juillet 1949, elle fut victime d'un terrible accident sur la Seine alors qu'elle était passagère d'un avion amphibie qui volait trop bas. Elle eut plusieurs fractures du crâne et fut défigurée. Elle subit en deux ans une vingtaine d'interventions chirurgicales et avec beaucoup d'obstination, elle se remit à piloter, passant ses brevets militaire, de vol à voile et d'hélicoptère.

Le 21 décembre 1952, elle battit un record de vitesse féminin sur avion à réaction " Mistral " à la moyenne de 856 km/h. L'Américaine Jacqueline Cochran lui reprit ce record le 20 mai 1953 à 1.050 km/h.

Le 20 avril 1954, elle entra à l'EPNER ( Ecole du Personnel Navigant d'Essais et de Réception ) et en sortit le 18 novembre 1955, brevetée pilote d'essai.

Le 31 mai 1955, elle reprit le record de vitesse avec 1.151 km/h sur un Mystère IV. Le 22 juin 1959, elle porta le record à 1.849 km/h sur Mirage III C, puis le 14 juin 1963 à 2.030 km/h sur Mirage III R.

Elle est décédée le 11 février 2000.

vendredi 4 novembre 2016

Le 4 novembre ... 1868

Le 4 novembre 1868 : naissance de « La Belle Otero »

Née à Ponte de Valga ( Galice ), Agustina Otero Iglesias, était une chanteuse et danseuse de cabaret qui fut une grande courtisane de la Belle Époque.

Née dans une famille misérable, elle fut violée à onze ans par un cordonnier et chassée de la maison familiale.

Elle débuta dans les cabarets de Barcelone puis vint à Paris où elle se produisit au Grand Véfour et au Cirque d'été. En 1890, elle fit une tournée triomphale aux États-Unis. Revenue à Paris en 1892, elle se produisit aux Folies Bergère ou au Théâtre des Mathurins. En août 1898, elle devint « la première star de l'histoire du cinéma » lorsque l'opérateur Félix Mesguich, à Saint-Pétersbourg, filme un numéro de danse au moyen d'un cinématographe Lumière.

Elle devint l'amie de Colette et l'une des courtisanes les plus en vue de la Belle Époque, avec la Carmencita, espagnole comme elle, ou encore Liane de Pougy, Cléo de Mérode et Émilienne d'Alençon. Elle séduisit des rois ( Édouard VII, Léopold II ), des aristocrates russes et britanniques ( le Grand-Duc Nicolas, le Duc de Westminster ), des financiers, des écrivains ( Gabriele d'Annunzio ), des ministres ( Aristide Briand fut longtemps son amant ). Elle fit tourner bien des têtes et fut à l'origine de plusieurs duels et de six suicides.

Pendant la Première Guerre mondiale, elle se produisit pour soutenir le moral des soldats français. En 1915, encore belle et au sommet de sa gloire, elle prit sa retraite et s'installa à Nice où elle se ruina dans les casinos. Elle y mourut le 10 avril 1965, oubliée et pauvre.

jeudi 3 novembre 2016

Le 3 novembre ... 1718

Le 3 novembre 1718 : naissance de John Montagu

4ème comte de Sandwich, il était Premier Lord de l'Amirauté du roi George III.

C'était un joueur de cartes acharné qui pouvait passer des journées entières à jouer et qui adopta l'habitude qu'avait, à son époque, les aristocrates lors de leurs sorties campagnardes : amener des repas froids composés d'un morceau de viande entre deux tranches de pain. Ce " plat " qui ne portait pas de nom devint rapidement populaire et comme le goût du jeu de John Montagu était très connu, on lui donna son nom ( qui fut aussi donné par James Cook aux îles du pacifique qu'il découvrit en 1778, et que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Hawaï ).

mercredi 2 novembre 2016

Le 2 novembre ... 1979

Le 2 novembre 1979 : Mesrine est abattu par la police

Né le 28 décembre 1936 à Clichy-La-Garenne, c'était un gangster ayant opéré principalement en France mais aussi au Canada et un peu en Espagne.

Il a été surnommé « l'homme aux cent visages » ou à tort, de son propre aveu, « le Robin des Bois français ». Figure publique à la fois fascinante et terrifiante, il est devenu une légende du banditisme.

Le 2 novembre 1979 à 15 h 15, au volant de sa voiture avec sa compagne Sylvia Jeanjacquot, il fut encerclé porte de Clignancourt par les hommes de la BRI ( dirigée par le commissaire principal Robert Broussard ). Un camion bâché, qui s'était inséré devant son véhicule, dissimulait des tireurs qui ouvrirent le feu sur lui et sa compagne. On retrouvera dix-neuf impacts de balles à haute vélocité sur son corps. Il était en possession de grenades et d'armes de poing.

Exécution ou légitime défense ? : la polémique

mardi 1 novembre 2016

Le 1er novembre ... 1530

Le 1er novembre 1530 : naissance de La Boétie

Né à Sarlat, il était le fils d'un lieutenant particulier du sénéchal du Périgord.

Au début de ses études universitaires, à seulement dix-huit ans, il écrivit son premier ouvrage, qui deviendra plus tard la plus célèbre de ses oeuvres, le fameux « Discours de la Servitude Volontaire » qui est une très sévère critique de la tyrannie.

Grâce à la réputation que lui apporta cet ouvrage, il fut admis en qualité de conseiller au parlement de Bordeaux en janvier 1553, deux ans avant l'âge légal. Le 13 décembre de la même année, il est élevé à l'office de Conseiller en la cour.

En 1557, il fait la connaissance de Michel de Montaigne, magistrat comme lui. Cette amitié marquera Montaigne qui est influencé par l'exigence morale de son ami, son stoïcisme, son engagement dans la réflexion politique.

Vers le milieu de l'année 1563, une dysenterie terrasse La Boétie ( la peste avait frappé dans le Périgord et Montaigne supposa que son ami en avait rapporté le germe ). Il tenta de regagner le Médoc, où étaient situées les terres de son épouse, espérant que l'air pur des champs hâterait son rétablissement, mais il dut s'arrêter en route, tellement les douleurs étaient fortes. C'est chez son collègue au Parlement, Richard de Lestonnac, beau-frère de Montaigne, qu'il se reposa. Il mourut le 18 août 1563, au Taillan-Médoc.

La relation entre Montaigne et la Boétie est encore évoquée aujourd'hui comme un symbole d'amitié parfaite, illustrée par les fameuses lignes de Montaigne :

  • Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi ...

Georges Brassens évoque cette amitié dans sa chanson " Les copains d'abord " :

  • .......................................
  • C'étaient pas des amis de luxe
  • Des petits Castor et Pollux
  • Des gens de Sodome et Gomorrhe
  • Sodome et Gomorrhe
  • C'étaient pas des amis choisis
  • Par Montaigne et La Boetie
  • .......................................

A propos de Brassens, je ne peux m'empêcher de vous proposer des versions " jazz " de certaines de ses musiques :

Etonnant, n'est-ce pas ?