__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


dimanche 28 mars 2010

PLANS D'ENFER ( suite acte I - acte II )

Albert sort du Dressing-Room en annonçant " c'est fini " et trouve Benoît complètement abattu qui lui répond " oui, tout est fini ". Il lui demande si, à tout hasard, il pourrait l'aider et après un temps d'hésitation, cette proposition donne une idée à Benoît. Après avoir proposé 100 €, puis 200 € et finalement 500 € à Albert, ce dernier accepte d'être son homme. Benoit lui explique alors qu'il va le faire passer pour son ami.


Albert réagit vivement car il s'est mépris sur le sens du mot " ami "

Benoît le rassure en lui expliquant que par " ami " il faut comprendre simplement " copain " et qu'il doit jouer ce jeu auprès de sa femme. Il prend alors la caisse à outils d'Albert pour la cacher sous le canapé et remplissant les deux coupes de champagne, il en donne une à Albert.

Chantal entre dans la pièce et s'étonne de la présence d'Albert.


Benoît lui explique qu'Albert est un ami d'enfance qui habite Marseille et qui est venu lui rendre une visite surprise avec son amie Julia ( qu'il croît toujours à la piscine ). Dans ces conditions, il ne pouvait donc plus partir à son congrès.

Après un échange surréaliste, Chantal laisse Benoît et Albert pour aller chercher ses bagages dans la voiture. Benoit explique alors à Albert qu'il doit aller chercher Julia à la piscine et lui expliquer qu'elle doit se faire passer pour son amie. Albert lui demande alors comment il va reconnaître Julia. Benoît lui répond que c'est une jolie fille en maillot de bain au bord de la piscine et que de toute façon il n'y a personne d'autre. Il sort alors de la pièce pour rejoindre Chantal afin de l'aider à porter ses bagages.

Albert appelle alors la jeune fille au bord de la piscine et arrive ... Pauline.


Albert, subjugué par les charmes de Pauline, lui explique le plan de Benoît ce qui n'enchante pas Pauline.


Entendant quelqu'un arriver, Albert se jette sur Pauline et l'embrasse

Entrée de Chantal qui s'excuse de les déranger en pleine discussion.


Albert fait les présentations et Chantal les invite à passer le week-end

Pauline retourne à la piscine et entre Benoît. Chantal lui annonce qu'elle a invité Albert et son amie à passer le week-end et lui demande de montrer à Albert où se trouve la chambre d'amis. Benoît et Albert grimpent les escaliers et Chantal, restée seule dans la pièce, trouve qu'il y a quelque chose de bizarre dans cette histoire et se demande ce que Benoît peut bien lui cacher.

Le portable que Julia a oublié sur la table se met alors à sonner et Chantal finit par décrocher. C'est Max qui croit d'abord parler à Julia, puis à Babeth, et qui s'inquiète pour la lettre des impôts. A Chantal qui lui demande qui il est, il se présente comme le petit ami de Julia. Chantal, qui trouve que Julia a beaucoup de petits amis et qui ne comprends rien à cette histoire de lettre, lui propose alors de venir s'expliquer sur place.

Elle quitte la pièce en se frottant les mains et en pensant qu'il va y avoir du sport à la maison.

Entre-acte :

Charlie DUBOST nous a interprété " Mon petit loup " de Pierre PERRET :


ACTE II

Retour de Julia qui a pu poster sa lettre aux impôts et découvre son portable laissé sur la table. Elle le récupère et s'en va dans la salle de bains.

Pauline revient de la piscine avec une valise en main. Elle grimpe les escaliers et revient presque aussitôt sans sa valise. Benoît Junior, qui vient de sortir de la cuisine, observe son manège et lui demande ce qu'elle fait avec sa valise. Pauline lui explique que c'est sa mère qui lui a demandé de la porter dans la chambre d'amis


Benoît Junior ne comprend rien à ce que lui raconte Pauline

Entendant des pas dans les escaliers, ils filent tous les deux se cacher à la cave.

Benoît et Albert descendent les escaliers et font le point sur la situation. Albert trouve que, comme dirait son oncle Paul, Julia a une ligne avec laquelle l'on aimerait bien pêcher. Benoît lui répond " votre oncle était épicurien, dites donc ! "


Albert répond que son oncle ne piquait rien à personne, mais que c'était un grand pêcheur qui un jour a ramené un barbeau grand comme ça !

Après un échange surréaliste, Benoît se dirige vers la piscine pour retrouver Julia et Albert va se servir un verre au bar. Julia sort à ce moment là de la salle de bains.


Albert et Julia se présentent mutuellement

Albert comprend alors sa méprise et réalise qu'il a fait qu'il a fait une grosse boulette. Entendant la voix de Chantal, il pousse Julia dans le Dressing-room et y rentre se cacher avec elle.

Chantal arrive en descendant les escaliers. On sonne à la porte et Chantal ouvre à un homme assez costaud qui se présente comme étant Max, le petit ami de Julia.


Chantal demande à Max ce qu'il ferait s'il trouvait Julia avec un autre homme


Max lui répond qu'il ne répondrait plus de lui et que le pauvre type risquerait de se faire sacrément recrépir la façade !

Chantal promet à Max qu'il ne va pas être déçu d'être venu et elle le pousse dans la cuisine.

Pour la suite :

PLANS D'ENFER ( suite acte II )

Benoît revient de la piscine et Chantal lui demande s'il a vu Julia. Benoît, qui craint le pire, lui répond qu'il pensait la trouver à la piscine mais qu'elle n'y est pas. Ils partent voir si elle est avec Albert dans la chambre d'amis.

Benoît et Pauline sortent prudemment de la cave et font le point sur la situation. Benoît pense que le mieux qu'ils ont à faire c'est de déguerpir. Pauline acquiesce mais avant elle veut profiter de la piscine. Elle sort donc dans le jardin et Benoît Junior regagne la cave.

Retour de Benoît visiblement inquiet. L'on sonne à la porte et en allant ouvrir il tombe sur une femme plutôt mal fagotée qui se présente comme étant la soeur d'Albert.


Elle lui montre les " hamburgés " qu'elle a apporté à Albert pour son casse-croûte et s'inquiète de savoir s'il est bien là


Benoît lui répond que oui, mais qu'il ne sait pas où il est exactement

Après avoir dit à Benoît qu'elle s'appelle Georgette, l'on entend la voix de Chantal qui appelle son mari. Benoît, paniquant, pousse Georgette dans la bibliothèque et grimpe les escaliers.

Max sort de la cuisine furieux car il en a marre de faire le pied de grue et il va se servir un verre, puis un dexième. Benoît Junior sort alors discrètement de la cave et jette un oeil en direction de la piscine. Il n'a pas vu Max derrière le bar et se retournant brusquement il le découvre. Benoît ne comprend pas qui est cet excité.


Le ton monte entre les deux hommes car Max croît que Julia le trompe avec Benoît Junior

Max finit par empoigner violemment Benoît Junior et s'apprête à lui asséner un coup de poing, quand


Pauline revient de la piscine et l'assomme avec la bouteille de champagne


Pauline demande à Benoît qui est ce mec sur le canapé, alors que Benoît pensait que Pauline allait l'éclairer

Ils décident de le cacher derrière le canapé et de prendre la fuite.

Chantal et Benoît descendent les escaliers et s'étonnent de ne pas trouver Albert et Julia


Chantal annonce à Benoît qu'elle va lui présenter quelqu'un. Celui-ci, très inquiet, transpire en se demandant ce qui va encore lui arriver


Chantal demande à Benoit, suant à grosses gouttes, de ne pas bouger pendant qu'elle va chercher son invité surprise

Elle entre dans la cuisine et s'étonne de ne pas trouver Max. elle pense alors qu'il est allé prendre l'air et demande à Benoît de l'accompagner dans le parc pour le chercher.

Albert et Julia sortent de la penderie.


Albert, qui se retrouve avec deux petites amies, suggère à Julia de partir

Julia finit par accepter de partir, et avant Albert lui demande un baiser comme récompense. Julia embrasse Albert sur le pas de la porte et disparaît. Max, qui se relève de derrière le canapé, assiste à ce baiser !

Max est évidemment furieux de ce qu'il vient de voir


Son énervement allant croissant, il se jette sur Albert qui crie au secours

Pou la suite :

PLANS D'ENFER ( suite et fin de l'acte II - Epilogue )

Georgette sort de la bibliothèque à ce moment là et :


elle assomme Max avec son sac à provisions


Regardant Max assommé sur le canapé, Georgette demande à Albert : c'est qui ce buffle ?

Bien évidemment, Albert est incapable de lui répondre et après avoir fait le tour de la situation ils décident de partir tous les deux. Georgette sort chercher sa voiture pendant qu'Albert récupère sa trousse à outils cachée sous le canapé


Retour de Benoit, qui demande à Albert ce qu'il fait avec sa trousse à outils à la main.


Albert explique à Benoit qu'il avait oublié avoir rendez-vous avec sa soeur chez sa tante Madeleine ( une vieille bique pas commode )

On entend un klaxon. C'est Georgette qui s'impatiente et Albert quitte la maison. Benoît va se servir un verre pour se remettre.

A ce moment là, Max se relève en hurlant " où il est ? où il est ? Albert, il est où ? " et Benoît lui indique que celui-ci vient de partir. Max se rue dehors pour le rattraper. benoît qui se demande qui est " cet autobus " se ressert en deuxième verre.

Chantal descend les escaliers. Elle dit à Benoît que ses amis sont vraiment partis car il n'y a plus de valise dans leur chambre et trouve que ce n'est pas correct de leur part. Benoît gêné lui répond " justement .... il faut que je te dise quelque chose à propos d'Albert " et lui propose d'aller boire un verre au bord de la piscine pour tout lui expliquer.

Pendant que Chantal se dirige vers la piscine, Benoît s'adresse au public :


Et vous, pas un mot ! laissez-moi faire ! j'ai un plan d'enfer pour m'en sortir ! ... une fois de plus !

EPILOGUE :

Alors que Benoit à rejoint Chantal au bord de la piscine, arrive une jeune fille qui s'asseoit sur le canapé et prend son portable :


Ouais, Yoann ? ... c'est Barbara ... j'suis arrivée chez moi, tout va bien. Tu t'amènes ? ... mais non, il n'y a personne, comme prévu ... toute ma famille est dehors ... on a la maison e la piscine rien que pour nous ... et pour toute la nuit, naturellement ! ... et crois-moi, pas de risque d'être dérangés ! Un vrai plan d'enfer !

Prochaines représentations :

  • Vendredi 2 avril 2010 à La Chambonie
  • Samedi 10 Avril 2010 à La Renaudie

La Loge


Agrandir le plan

jeudi 11 mars 2010

Abattage et transport de la Bannière

Cette année elle a été prise à BOURDILLON, sur la route de BOIS JARDIN :

Eric en plein travail

Elle est prête à partir ...

mais d'abord un " petit coup " pour remonter le moral :-)

( Crédit : Damien ROUX )


En route pour le Bourg ...

après un solide casse-croûte au plan d'eau

Petit dérapage dans le fossé !

( Crédit : Damien ROUX )

C'est prêt à repartir

( Crédit : Damien ROUX )

La pause déjeuner en famille :




( Crédit : Damien ROUX )

Pour la suite du reportage : cliquez ici

Préparation et mise en place de la Bannière

A l'oeuvre pour l'écorçage :


Bertrand :

( Crédit : Damien ROUX )

Le Beau-Père de Gaël :

( Crédit : Damien ROUX )

Cyril et Freddo

Le Levage :


( Crédit : Damien ROUX )



Le calage :

Lionel et Gaël s'en donnent à coeur joie

La touche finale :

Damien fixe le blason de bienvenu qu'il a réalisé

Pour la suite du reportage : cliquez ici

Fougard au Bourg

L'approvisionnement chez Didier :



( Crédit : Damien ROUX )

La préparation :



( Crédit : Damien ROUX )

La soirée :

A partir de 20 h 00 de nombreux Vollorois sont venus se réchauffer autour du Fougard, pour déguster les guenilles et le vin chaud :


( Crédit : Damien ROUX )


Gaston rend les honneurs :

La fête est finie :

Avec son bouquet joliment fleuri ... :

la bannière trône fièrement au milieu du Bourg :

A l'année prochaine ...